Sanctions : l’air du temps

Les mauvais payeurs, ça suffit. A Seelow, en Allemagne, la mairie punit le contribuable récalcitrant en mettant ses pneus à plat. Plus d’un millier de rappels envoyés sans succès, un trou de 200 000 euros : las de cette situation, le maire de cette petite ville située à la frontière polonaise a décidé d’agir.

Désormais, un fonctionnaire installe sur la voiture des citoyens indélicats un appareil qui dégonfle les chambres à air au premier quart de tour. L’engin est enlevé dès que le contrevenant s’est acquitté de sa dette.

La voiture est le point faible des Allemands, écrit Le Temps. A Berlin, l’administration peut en principe installer un sabot sur une des roues. A Francfort-sur-l’Oder, on va plus loin : la vente aux enchères forcées. L’an dernier, une dizaine d’automobiles ont été vendues. Et les caisses de la ville ne s’en portent que mieux.

Source : Courrier international

Antivoitures

A propos de Antivoitures

Rédacteur du site Carfree France