Le scandale des vidanges sauvages

Plus de 30 millions de véhicules circulent en France et passent régulièrement par la case “vidange”. Attention danger.

Le chiffre fait frémir : un seul litre d’huile de vidange peut à lui seul polluer 1 million de litres d’eau saine. En France, 230.000 tonnes d’huile de vidange sont extraites chaque année des voitures qui circulent. Heureusement, ce liquide particulièrement nocif n’est pas, la plupart du temps, rejeté directement dans la nature. Une fois récupérée par le garagiste, l’huile est collectée par un “ramasseur” agréé qui est chargé de transférer le produit toxique vers un site de valorisation énergétique comme une cimenterie par exemple, ou bien dans un centre de régénération.

Dans des conditions idéales, il est possible d’obtenir un litre d’huile prêt à l’emploi en recyclant trois litres d’huile de vidange usagés. Qu’en est-il des déchets ultimes de cette valorisation des huiles usagées? Impossible d’en savoir plus à ce sujet…

Mais, le problème principal réside dans ce que l’on appelle les “vidanges sauvages”, à savoir les vidanges d’huile réalisées directement par les particuliers, sans aucun contrôle et sans aucune garantie en ce qui concerne la destination finale de ce produit toxique et dangereux. Selon une étude de l’ADEME, un grand nombre d’automobilistes procèdent, seuls, à la vidange de leur véhicule et génèrent plus de 35.000 litres d’huiles usagées par an.

Combien de litres, parmi ces 35.000 litres d’huile usagée, se retrouvent directement dans la nature? Car, si ces 35.000 litres d’huile de vidange se retrouvent dans la nature, ils ont la capacité de polluer environ 35 milliards de litres d’eau ! Oui, vous avez bien lu, 35 milliards de litres d’eau saine.

A part ça, l’automobile pollue de moins en moins et la voiture est de plus en plus propre, ayez confiance, ce sont les constructeurs automobile qui vous le disent!

Nuit Grave

A propos de Nuit Grave

Rédacteur du site Carfree France, spécialisé dans les questions relatives à la destruction de la santé et de l'environnement

4 commentaires sur “Le scandale des vidanges sauvages

  1. CarFree

    Article R*116-2 du Code de la voirie routière:
    Seront punis d’amende prévue pour les contraventions de la cinquième classe ceux qui :
    (…)
    4° Auront laissé écouler ou auront répandu ou jeté sur les voies publiques des substances susceptibles de nuire à la salubrité et à la sécurité publiques ou d’incommoder le public ;

    http://www.legifrance.gouv.fr/affichCodeArticle.do?idArticle=LEGIARTI000006398642&cidTexte=LEGITEXT000006070667&dateTexte=20091113

  2. CarFree

    Article R632-1 du code pénal:
    Hors le cas prévu par l’article R. 635-8, est puni de l’amende prévue pour les contraventions de la 2e classe le fait de déposer, d’abandonner, de jeter ou de déverser, en lieu public ou privé, à l’exception des emplacements désignés à cet effet par l’autorité administrative compétente, des ordures, déchets, déjections, matériaux, liquides insalubres ou tout autre objet de quelque nature qu’il soit, y compris en urinant sur la voie publique, si ces faits ne sont pas accomplis par la personne ayant la jouissance du lieu ou avec son autorisation.
    http://www.legifrance.gouv.fr/affichCodeArticle.do?idArticle=LEGIARTI000006419532&cidTexte=LEGITEXT000006070719&dateTexte=20090801

  3. Franck

    Bonjour,

    Vous faites bien d’en parler, j’avais un voisin qui faisait cela et nombre de casse automobile le font également. Idem pour les batteries usagés.

    Il faudrait également que les gens boycottent les hyper marché, tel carrefour, auchan, leclerc, qui refusent de récuperer votre huile usagé !!!
    Pourtant ils sont bin content d’en vendre de la neuve…..

    Depuis que j’ai eu ce problème, je n’achète JAMAIS mon huile dans ces magasins mais chez mon garagiste qui lui la vend un peu plus chère MAIS reprend mon huile que je remets en bidon et dont il s’occupe ensuite.

Les commentaires sont clos.