Automobile et CO2: Un « climat favorable » souffle sur la Commission Environnement du Parlement Européen!

Dans un sursaut ultime, la Commission Environnement du Parlement Européen vient de rejeter les demandes formulées par certains constructeurs automobiles visant à amoindrir sensiblement le règlement européen « Automobile et CO2 ».

La Commission Environnement du Parlement Européen vient de refuser d’entériner l’accord informel franco-allemand du 09 juin dernier qui aurait autorisé les constructeurs automobiles à rejeter 138 g/km de CO2 en 2015 contre 130 g/km en 2012 inscrit dans le projet initial de la Commission européenne. La balle est désormais dans le camp des Etats membres qui doivent entendre ce vote porteur d’avenir.

Les associations félicitent les parlementaires européens qui se sont fait un point d’honneur à résister aux pressions inacceptables des constructeurs automobiles, notamment en inscrivant un objectif à l’horizon 2020.

Selon Stéphen Kerckhove, délégué général d’Agir pour l’Environnement, « après plusieurs mois pendant lesquels certains constructeurs automobiles et l’Etat allemand se sont relayés auprès de la Présidence française de l’Union européenne afin d’obtenir, sous couvert d’arguties techniques, un vrai recul de l’ambition politique, ce vote du Parlement européen fait date dans la lutte contre le dérèglement climatique. »

Les associations de protection de l’environnement vont immédiatement solliciter la Présidence de l’Union européenne afin que les Etats membres ne détricotent pas ce que les parlementaires européens ont courageusement adopté.

Selon Joachim Broomberg, chargé de mission Transports et Climat au sein du Réseau Action Climat France, « le vote de la Commission Environnement est un encouragement, mais les ONG resteront vigilantes afin que la cession plénière du Parlement européen ainsi que les Etats membres valident définitivement ce vote sans chercher à l’amoindrir. »

A quelques jours du Mondial de l’automobile, ce vote est un véritable camouflet à toutes celles et ceux qui ont tenté de faire échouer un règlement européen essentiel à la préservation de climat. Le lobby automobile s’est pris le doigt dans la porte en tentant d’empêcher le Parlement européen de jouer son rôle de porte-voix du peuple européen, très majoritairement favorable à une législation ambitieuse en matière climatique.

Contact presse :
– Stéphen KERCKHOVE – Agir pour l’Environnement – Tél. 01.40.31.02.99 / 06.06.88.52.66
– Joachim BROOMBERG – Réseau Action Climat France – Tél. 01.48.51.37.68 / 06.68.51.01.72

Réseau Action Climat

A propos de Réseau Action Climat

Association spécialisée sur le thème de l’effet de serre et du changement climatique. Le Réseau Action Climat est le représentant français du réseau mondial d’ONG concernées par les changements climatiques, le "CAN : Climate Action Network", qui comprend environ 500 ONG sur les cinq continents.

Un commentaire sur “Automobile et CO2: Un « climat favorable » souffle sur la Commission Environnement du Parlement Européen!

  1. CarFree

    Les eurodéputés désapprouvent l’industrie automobile
    De façon surprenante, la commission Environnement du Parlement européen a refusé un compromis en faveur de l’industrie automobile dans la dispute sur les contraintes écologiques pour nouvelles voitures. La décision, soutenue par les libéraux, les verts, les partis de gauche ainsi que par quelques conservateurs et des socialistes, montre que les politiques de l’UE agissent selon leur conscience, écrit le quotidien Süddeutsche Zeitung : « Le putsch au Parlement est plus qu’une facétie de Bruxelles. Le résultat du vote montre que les eurodéputés s’autorisent en réalité plus de libertés que des députés dans d’autres lieux. Cela montre aussi que certains sont suffisamment courageux pour décider de changements réels. Si pour la première fois de leur histoire, les groupes automobiles sont contraints à la fin de cette année à construire des voitures plus écologiques, il faut en remercier la multitude imprévisible au Parlement de Bruxelles. »
    Süddeutsche Zeitung (Allemagne)

    Cité par http://europe.courrierinternational.com/eurotopics/article.asp?langue=fr&publication=26/09/2008&cat=%C9CONOMIE&pi=1

Les commentaires sont clos.