Futur: les voitures seront plus petites, plus rares, plus lentes et plus chères

Mardi dernier avait lieu un grand moment d’histoire télévisuelle, on y discutait en effet dans le poste de la fin du pétrole, entre personnes bien sous tous rapports… La présentation de l’émission était assurée par la femme du ministre chargé de l’environnement, ce qui lui confère un arrière-goût désagréable et des relents d’ORTF, de “la voix de son maître” etc… Parmi les invités, il y avait l’écolo-tartuffe préféré de “La Décroissance”, Nicolas Hulot et le spécialiste français des questions énergétiques et climatiques, Jean-Marc Jancovici.

N’ayant pas pu voir l’émission, je remercie d’avance SuperNo qui a pu en faire récemment un compte-rendu aussi détaillé qu’hilarant… Extraits:

Bon d’accord, la forme de l’émission est nulle à chier, bâtie sur le modèle TF1, avec de belles nanas aux gros seins en permanence dans le champ de la caméra et applaudissements inconvenants.

Bon d’accord, certains reportages étaient risibles, comme celui qui montrait un pompiste qui acceptait les francs français modèle XXe siècle, ceux que tant de réacs regrettent amèrement. Ou encore celui qui mettait en vedette un pauvre gars qui passait son temps à relever les prix à la pompe pour indiquer à ses lecteurs l’endroit où ils étaient un pouième moins cher qu’à côté… On avait le sentiment que ces pitreries étaient présentées comme des solutions à la crise pétrolière.

Bon d’accord il y avait encore un reportage sur la Prius, qui passait sous silence le fait qu’elle consomme plus qu’une voiture ordinaire sur route.

Bon d’accord, ils ont encore une fois fait leur petit reportage dans l’usine de Guy Nègre qui a fait faire trois tours de la cour à un pot de yaourt pétaradant mais à air comprimé, en annonçant qu’elle serait en vente “l’année prochaine” (ça fait environ 15 ans qu’elle doit être en vente “l’année prochaine”, et qu’on n’en connaît toujours pas l’autonomie réelle). Ca commence à virer au marronnier !

Bon d’accord, ils n’ont pas évoqué le “petit” détail qui fait la différence entre “air qu’on respire” et “air comprimé”.

Bon d’accord il y avait un reportage promotionnel sur Bolloré, qui après avoir transporté le couple présidentiel en yacht ou en avion, rêve maintenant d’en toucher les dividendes et de transporter la France entière en voiture électrique, avec de gros subsides fournis avec la bénédiction des locataires gratuits du yacht…

Bon d’accord ils ont osé rapporter l’énormité qu’EDF aurait dit que même si toutes les bagnoles étaient électriques, il n’y aurait même pas besoin d’une centrale en plus (le Saint-Esprit recyclé en producteur d’électricité ?)

Bon d’accord ils ont laissé le représentant des compagnies pétrolières dire que le pic pétrolier c’était dans 20 ans, et qu’en fouillant bien (c’est-à-dire en ravageant la planète et en faisant monter la température de 10 degrés), on en aurait bien pour cent ans de plus.

Et bien malgré tout, SuperNo a pu relever certaines choses intéressantes, provenant en particulier du toujours en forme bien que toujours un poil arrogant, Jean-Marc Jancovici. Celui-ci a pu en effet placer quelques vérités du style “les voitures seront plus petites, plus rares, plus lentes et plus chères”, ce qui aurait été naguère impensable d’entendre sur une grande chaîne à une heure de grande écoute sans faire hurler les constructeurs annonceurs… Un premier effet positif de la suppression de la pub ?

L’émission a permis également de montrer la vision d’apocalypse provenant des images du saccage de l’Alberta par des multinationales du pétrole (incluant notre chère compagnie nationale quoique privée Total) qui ont bénéficié de la complicité de l’Etat Canadien corrompu et/ou inconscient qui retire des fortunes de cette ignominie. Cette vision d’horreur ne peut qu’avoir un effet didactique salutaire sur le vulgum pecus, en lui mettant sous le nez ce que pourrait être l’avenir si on poursuit dans cette voie… Un monde à la Wall-E ! Même s’il est par ailleurs évident qu’on va poursuivre dans cette voie !

Ils ont même laissé Jancovici dire que si l’Alberta était ravagée, c’était un peu la faute des gens qui veulent payer l’essence moins cher… Bref, un début de révolution décroissante un soir de grande écoute à la télé… avant de reprendre sa bagnole le lendemain matin pour aller bosser?

Nuit Grave

A propos de Nuit Grave

Rédacteur du site Carfree France, spécialisé dans les questions relatives à la destruction de la santé et de l'environnement

7 commentaires sur “Futur: les voitures seront plus petites, plus rares, plus lentes et plus chères

  1. Philippe Schwoerer

    Je suis entièrement d’accord pour mettre en avant nombre de raisons pour se désintoxiquer que l’automobile… si possible en évitant les contre-vérités.

    La Prius, avec moins de 4,5 litres au 100 de moyenne, ne consomme pas plus (ni sur route ni ailleurs) qu’une autre voiture de la même taille avec un moteur essence. Ou alors fait qu’on m’explique chiffres en main.

    Mais bon, ce n’est pas pour autant que la Prius sauvera la planète.

  2. SuperNo

    Bonjour,

    Point de contre-vérité là dedans, au plus une petite exagération due à l’exaspération devant la propagande à propos de ce modèle. La Prius est donnée pour 4.2 l/100 en extra-urbain. La Citroën C4 HDI 110 (je ne fais aucune pub pour ce modèle dont le moteur est fragile et coute bien plus cher en réparations qu’en gasoil !) pour 4.0. Les conducteurs de Prius (qui sont sûrement plus portés que la moyenne à défendre la consommation de leur bolide) avouent en général entre 5.5 et 6l/100. Comme la C4, et comme sans doute beaucoup d’autres diesels de gamme moyenne.

    A quoi sert donc cette débauche de technologie si c’est pour obtenir un résultat aussi banal ?

    Alors oui, ça n’émet rien en ville. Mais la place d’une voiture (surtout de cette taille) est-elle en ville ?

    Ma conclusion sera la même que la vôtre, et c’était mon message : la Prius ne sauvera rien du tout !

  3. Philippe Schwoerer

    On ne peut comparer la consommation d’un moteur diesel et un moteur essence, car le premier consomme toujours moins que le second de plusieurs litres. C’est bien pour cela que j’avais bien précisé ‘moteur à essence’ dans mon précédent message. Ainsi une XM essence consomme 10 litres quand la même en diesel sur un même parcours se contente de 6,5 litres.

    Par curiosité, j’ai discuté avec quelques propriétaires de Prius qui semblent bien noter une consommation d’environ 4,5 litres en moyenne. D’ailleurs on peut lire des témoignages dans ce sens sur leur forum dont j’ai oublié l’adresse.

    Autre chose, en ville la Prius consomme aussi de l’essence. Elle ne roule au tout électrique que sur une poignée de kilomètres et à condition d’être en dessous de 50 km/h. Il semble qu’en ville, on puisse estimer que la Prius ne roule au tout électrique que sur 50% du trajet.

    Ce sont des précisions qui de toute façon ne doivent pas faire oublier l’essentiel du message, bien plus important. Nous sommes bien d’accord là-dessus.

  4. AntecAntec

    A lire tout ceci l’émission me parrait bien mauvaise… dans la grand majorité on dit au gens ce qu’ils veulent entendre, en clair qu’ils ne sont pas directement résponsable, qu’ils n’y peuvent rien et que c’est au autres de nous trouver une solution toute prête.

    Le monde entier carbure au pétrole et cette adiction n’est malheureusement pas prete de s’arreter, tampis pour notre futur, vivons dans le présent et cramons tout !

  5. Philippe Schwoerer

    Antec, tu dis : ‘Vivons dans le présent et cramons tout !’. Je pense bien que c’est ce que la majorité des gens se disent. Et la conjoncture ne me semble pas avoir beaucoup d’influence en fait, contrairement à ce que je pensais au début.

    Ainsi, lorsque tout va bien, que le niveau de vie de chacun permet de faire plein de choses, l’esprit critique des gens est endormi. Ils préfèrent alors continuer à consommer sans trop se poser de questions. C’est plus pratique et ça permet de mieux dormir la nuit, de continuer à avoir un sentiment de puissance…

    Lorsque nous sommes dans une période difficile, la morosité est ambiante. Et dans la morosité, les bras se baissent… Les gens pensent alors qu’il est inutile de faire des efforts puisque la fin est inéluctable.

    Le sursaut ne repose en fait que sur une poignée (en pourcentage) de personnes prêtes à tout changer. Et dans celles-ci, combien voient leurs efforts torpillés par leurs proches (conjoint, enfants, amis…) ?

    Continuons malgré tout, en espérant être un jour massivement entendu et suivi !

  6. Yôm

    Et si l’on arrêtait de décrypter des « messages positifs » dans un merdier propagandesque au service des puissants?
    Et si l’on ne gaspillait plus notre énergie et notre temps?
    Qu’est-ce que « l’histoire télévisuelle » sinon LA manipulation de l’histoire?
    Et si l’on ne regardait plus ce spectacle et nous immergions dans le réel?
    TVFREE, pour en finir avec la société du spectacle…
    celle de la voiture.

  7. Philippe Schwoerer

    Voilà une bonne idée. Nous n’avons plus la télévision depuis 8 ans. Qu’est-ce que c’est reposant effectivement ! Notre humeur ne dépend plus de ce rectangue lumineux. Ce qui n’empêche pas d’être connecté à la réalité.

Les commentaires sont clos.