Les institutions de la sécurité routière en France

Franchement, je rigole (jaune) quand je vois le battage médiatique et la répression policière sur les gilets dit « de protection ».

Bien sûr il faut « être vu », et je proteste assez sur le port des vêtements sombres, voir noirs dont nous sommes tous équipés (On croirait voir les foules de 1914, en hiver car au printemps tous les canotiers en paille sortaient).

Mais « voir et communiquer », par gestes, échanges de regards et… clignotants est la première règle , magnifiquement ignorée de la DSCR dont le CNSR (Conseil national de sécurité routière) comprend les membres omnipotents Xavier FELS (Chambre syndicale des constructeurs automobiles) et Christian GERONDEAU ( président de la fédération française des automobiles -clubs).

En effet, les vitres teintées, apanages des gangsters et des chefs d’Etats se généralisent partout et les marchés d’accessoires rivalisent d’imagination pour vendre des films teintés , chromés, argent…à coller sur nos vitres pour échapper aux regards indiscrets des policiers(ceinture, téléphone), atténuer la lisibilité des flashes et… hélas empêcher les échanges indispensables à la sécurité avec les piétons et les cyclistes.

Au lieu de renforcer les mesures de sécurité des véhicules motorisés par une meilleure visibilité sur leur environnement, on assiste à l’opacité progressive de ces monstres noirs.

Rassurez-vous les constructeurs ne sont pas en panne de gadgets : les chercheurs maintenant financés en majorité par les constructeurs, étudient des dispositifs automatiques de détection des piétons et cyclistes.

Ainsi les conducteurs dans leurs voitures parfaitement étanches ne communiqueront plus que par des informations électroniques. Le conducteur pourra alors vaquer entièrement à ses activités : téléphoner, parfaire son maquillage, écouter la radio , lire le journal ou le dernier rapport et même à l’abri des regards « se consacrer entièrement à ses passagers » !…

Pierre Solviche, membre de la fédération des usagers de la bicyclette et de l’association réseau vélo78.

Vélove

A propos de Vélove

Rédacteur du site Carfree France, spécialiste des questions relatives au vélo et aux aménagements cyclables.

Un commentaire sur “Les institutions de la sécurité routière en France

  1. caisey

    Question simple. Que doit-on faire quand la vitesse doit être diminuée de 30 km/h pour cause de pollution et que l’on se situe dans une zone limitée à 30 km/h ?

Les commentaires sont clos.