Comparatif vélo et voiture

Voici un petit comparatif entre le vélo et la voiture qui vous permettra peut-être de mieux choisir votre mode de déplacement.

Plus rapide que la voiture

Tous les tests le prouvent : dans la plupart des villes, le vélo est imbattable aux heures de pointe sur les distances de moins de 5 km (50 % des trajets entre le domicile et le lieu de travail). Vous êtes plus rapidement à destination qu’en voiture ou en transports en commun. Votre parcours est en général plus court (moins de détours) et vous ne perdez pas de temps dans les embouteillages ou à chercher une place de stationnement.

Jamais en retard

La ponctualité est la politesse des rois… Le vélo se faufile dans les bouchons: vous n’êtes jamais coincé. Vous ne perdez pas non plus 30 % de votre temps de trajet à chercher une place de parking… Résultat: votre temps de parcours est toujours le même quelle que soit la circulation et vous êtes donc toujours à l’heure ! Et vous montrez que vous êtes quelqu’un sur qui l’on peut vraiment compter.

Bon pour la santé

Votre espérance de vie augmente de 2,5 ans avec une pratique régulière du vélo. Et surtout, vous vivez mieux : votre cœur est en meilleure forme*, vos performances respiratoires sont améliorées**, votre stress et votre tension sont évacués en quelques coups de pédales, vous tombez moins souvent malade que les automobilistes et vous êtes plus dynamique..

Bon pour le portefeuille

Avec le vélo, vous réalisez de belles économies en frais de déplacement (pas d’essence à payer), d’achat du véhicule (pas de voiture à acheter), d’entretien (pas de garagiste à aller voir), d’assurance et de parking. Une voiture coûte en moyenne 5.000 euros par an, soit plus de 400 euros par mois! Faites vos comptes!

Un air plus sain à vélo qu’en voiture

Contrairement à une idée reçue, l’exposition du cycliste aux polluants est 2 à 3 fois moins importante que l’automobiliste :
• l’habitacle calfeutré de l’automobiliste est beaucoup plus pollué qu’à l’extérieur car il concentre les polluants;
• la position plus haute du cycliste permet d’éviter l’inhalation des gaz « rampants »;
• le deux-roues ne reste jamais longtemps au cœur du trafic !

Sans compter qu’en ne prenant pas la voiture, vous réduisez à néant vos émissions de CO2 et de microparticules. Vous offrez un air de meilleure qualité à tout le monde et vous participez à la lutte contre le réchauffement climatique…

Plus sûr que la voiture

En ville, le mode de transport le plus dangereux, c’est… la voiture, qui donne le faux sentiment d’être protégé ! Les cyclistes, eux, anticipent beaucoup mieux les dangers de la circulation. D’après la Sécurité routière, en France, le vélo représente maintenant environ 4% des déplacements, 4% des blessés, et 4% des tués dans un accident de la circulation. Il n’est donc en moyenne pas plus risqué de se déplacer à vélo qu’à pied ! Et les progrès sont particulièrement nets dans les villes où le nombre de cyclistes a augmenté rapidement : plus il y a de vélos et moins il y a d’accidents!

Frais au boulot

En voiture, vous êtes stressé, dans les embouteillages aux heures de pointe, sans maîtrise de votre temps de trajet très variable d’un jour sur l’autre, énervé par les autres et souvent exaspéré quand vous cherchez une place de stationnement. A vélo, vous avez pris l’air, fait un effort physique raisonnable et pris du bon temps. Vous êtes bien dans votre tête et bien dans votre corps. Les vélos modernes ont tellement de vitesses que vous pouvez désormais doser parfaitement votre effort. Et les vêtements techniques modernes sont tellement légers et respirants que votre confort est optimal durant le trajet.

Du bien-être à l’état pur

Quel plaisir d’aborder le dernier jour de la semaine plus détendu, de remonter les files de voitures pour vous placer devant elles au feu rouge, d’emprunter des itinéraires plus courts inaccessibles aux voitures, de pouvoir discuter en toute décontraction avec d’autres cyclistes sur le chemin du travail… Les trajets à vélo vous offrent un sentiment de liberté unique et des moments magiques à la chaîne.

* 30 minutes de vélo par jour diminue le risque de maladie cardio-vasculaire par 5.
** + 13 % en 2 ans

Vélove

A propos de Vélove

Rédacteur du site Carfree France, spécialiste des questions relatives au vélo et aux aménagements cyclables.

10 commentaires sur “Comparatif vélo et voiture

  1. Antecantec

    Terrible cette image à la Matrix… mais on vois bien que ce ne sont pas les mains de Morphéus !!!

    Et sinon, c’est sûr que le vélo à de très nombreux avantages, alors a chaque fois que vous prenez la voiture posez vous des questions !

  2. O'toh

    « En ville, le mode de transport le plus dangereux, c’est… la voiture ». C’est ben vrai çà…

    Par contre, à la campagne, le vélo c’est mortel ! La preuve : hier dans le Gers, un cycliste bourré et militaire en goguette a fauché un groupe d’une vingtaine de paisibles automobilistes qui sortaient faire leur petite promenade dominicale, juste avant la messe, en pleine ligne droite, résultat : un mort et quatre blessés graves…

    Saint-Christophe, patron des automobilistes a vivement critiqué Saint-Guidon, Patron des cyclistes,et a proposé son soutien psychologique aux rescapés…

    A en juger par l’état des bagnoles, le vélo devait rouler au moins à la vitesse hallucinante de 25 km/h, quelle honte !

  3. léolienne

    j’ai adoré le pledoyer de velove sur la superiorité de la bicyclette sur la voiture en ville .
    quelle objectivité !

    1/  » plus rapide que la voiture  » , le scooter ou la moto font mieux
    2/  » jamais en retard  » , en scooter ou en moto , non plus
    3/  » bon pour la santé  » , c’est le seul point indiscutable .
    4/  » bon pour le portefeuille  » , sans véhicule à moteur , c’est sur du fait des economies mais
    quid des problèmes de la vie courante ( vacances en famille , transport d’objets volumineux , courses
    et paquets , enfants à l’ecole … le chien )
    5 /  » un air plus sain en velo quand voiture  » j’en doute car pourquoi par exemple à Tokio roulent ils avec des masques ? de plus qu’est ce que l’on prend dans le museau derrière les bus .
    6 /  » plus sur que la voiture  » alors ça , c’est la meilleure . il faut avoir la foi pour rouler dans Paris au millieu des voitures (voir les accidents des utilisateurs de velib ) . notre tête , sans casque , et nos jambes sont elles invulnérables ?
    7 /  » frais au boulot  » , plutôt en nage et plus trés frais au boulot aprés quelques kilometres .
    8 /  » du bien être à l’etat pur  » oui mais pas en ville , à la campagne et la montagne ,dans les petits
    chemins au grand air . je suis d’accord pour  » le sentiment de liberté  » c’est le même que l’on ressent
    en moto !!

  4. Sil

    Dans ce genre d’analyse, il faut pouvoir faire ce que beaucoup de gens sont incapables: prendre du recul.
    Au lieu de voir MES avantages MOI-;OI-MOI, IMAGINER l’effet auto-inducteur généré par de plus en plus de gens qui se mettraient à faire du vélo, (c’est valable pour d’autres domaines) : à partir du moment, où de plus en plus de gens roulent à vélo, *les effets positifs sont démultipliés* (p.ex sécurité dans le trafic, rapidité, air plus propre, convivialité).
    La seule condition: s’y mettre, et ne pas attendre que ce soit toujours aux autres de commencer. Et toutes les excuses (biaisées) ci-dessus sont de plates excuses pour ne pas avoir à se remettre en question.

  5. Tom34

    > léolienne le 10 mars, 2009 à 13:16:
    >1/ ” plus rapide que la voiture ” , le scooter ou la moto font mieux

    Cela n’empêche pas le vélo d’être plus rapide que la voiture, même si un scooter fait souvent mieux (sauf dans les embouteillages).

    >2/ ” jamais en retard ” , en scooter ou en moto , non plus

    Idem, le comparatif est vélo/voiture, pas vélo/moto.

    >4/ ” bon pour le portefeuille ” , sans véhicule à moteur , c’est sur du fait des economies
    > mais quid des problèmes de la vie courante (
    > vacances en famille ,

    Le train, c’est pour les chiens ?

    > transport d’objets volumineux ,

    Livraison. Et avec un porte bagages, on fait des miracles.

    > courses et paquets ,

    Livraison pour les grosses courses (merci l’Internet).
    Courses de proximité en vélo sans problème (surtout de stationnement).

    > enfants à l’ecole …

    J’en dépose 2 le matin avec mon vélo, car ils sont petits. Pour les grands, ils y vont à vélo 🙂

    > le chien )

    Il marche très bien tout seul. Merci.

    >5 / ” un air plus sain en velo quand voiture ” j’en doute car pourquoi par exemple
    > à Tokio roulent ils avec des masques ?

    Les japonais portent des masques quand ils ont un rhume, pour ne pas contaminer leurs voisins. Rien à voir avec la pollution.

    > de plus qu’est ce que l’on prend dans le museau derrière les bus .

    A vélo ? De deux choses l’une, soit la voie est dégagée et le bus est loin… soit c’est bouché et je suis loin devant 🙂

    > 6 / ” plus sur que la voiture ” alors ça , c’est la meilleure …./…

    Y’a des études qui le disent, même si cela peut sembler étonnant.

    > 7 / ” frais au boulot ” , plutôt en nage et plus trés frais au boulot aprés quelques kilometres .

    Frais dans la tête. Et si tu ne force pas les 5 dernières minutes de route, tu transpire très peu en arrivant.

    >8 / ” du bien être à l’etat pur ” oui mais pas en ville , à la campagne et la montagne ,
    > dans les petits chemins au grand air . je suis d’accord pour ” le sentiment de liberté ”
    > c’est le même que l’on ressent en moto !!

    Oui, et avec en plus la satisfaction de ne polluer ni l’environnement ni les oreilles des voisins tout en roulant gratis !

    Amicalement,
    TOM.

  6. O'toh

    En fin de compte, le militaire il va écoper de quelques mois avec sursis pour homicide INVOLONTAIRE…Même pas la moindre trace de freinage sur la chaussée.

    Trois lignes dans le journal, un fait divers BANAL quoi…
    Par contre, les exploits de l’OM ou les histoires de cul des starlettes, ouah, là çà mobilise les foules…

    Il va pleurnicher un peu au tribunal, il regrette il l’a pas fait exprès m’dame…
    Qui peut prouver que c’était involontaire, que c’était pas la PULSION DE MORT qui sommeille en tout être humain, et activée à ce moment précis sous l’effet de l’alcool ?

    J’enrage. Et je hais durablement ce genre de pourris et ceux qui leur donnent l’absolution.

  7. Boutique bien-être

    Sympa ce petit comparatif!
    J’ai aussi beaucoup aimé la photo à la matrix.
    Il est évident que le vélo a bien des avantages, déja rien que pour la santé.

  8. Lnacool

    L’article est vraiment super 🙂
    J’avais un devoir argumentatif à faire en français sur l’utilisation du vélo en ville, et j’avoue que ce texte m’a bien aidée, merci 😀
    Mais, contre la thèse de « utilisez votre vélo et laissez la voiture tranquille », j’ai relevé 2 points : premièrement, un vélo dépend des saisons, je veux dire par là qu’il ne peut pas (ou qu’il aurait du mal !) à fonctionner sous une violente pluie, par un vent glacé, une tempête, ou sur une grosse couche de neige, etc… Et deuxièmement, un vélo est + facile à voler…

  9. JiBOM

    Bonjour Lnacool,

    Je ne partage pas entièrement vos remarques (celles en 2 points) :

    1) Les Hollandais sont réputés utiliser souvent leur vélo ; le climat là-bas est pourtant plus froid et plus humide qu’en France. Il suffit parfois de très peu de courage mais d’une grande remise en question sociétale pour affronter la pluie ou le vent d’un coup de pédale. Un jour, quelqu’un m’a rapporté un proverbe suédois : « il n’y a pas de mauvais temps, il n’y a que des mauvais vêtements ». Cela veut tout dire ! Concernant la neige, vu l’état de la circulation automobile dès le premier demi-centimètre de couche blanche au sol, on ne peut pas dire que la voiture soit l’idéal ! Le vélo reste de toute façon un excellent moyen de se déplacer puisqu’on peut, dans le pire des cas, marcher en le tenant à côté de soi (impossible évidemment avec une voiture !).

    2) Certaines voitures aussi se font très bien voler, et souvent – voire toujours – avec un préjudice financier pire que pour un vélo ! Je dois reconnaître néanmoins, compte tenu du nombre important de voitures en circulation, que la proportion de bagnoles volées pourrait s’avérer faible (je n’ai pas de statistiques pour comparer avec les vols de vélo).

  10. fritzy

    Super article!

    J’avoue que le mauvais temps n’est pas idéal pour le vélo, et surtout la neige car les bandes cyclables sont malheureusement rarement déneigées! Dans ces cas là je prends le bus.

    Pour les vols moi j’ai trouvé la parade : le vélib!! et c’est encore plus économique puisqu’il n’y a aucun frais d’entretien, pas de risque de se faire voler sa selle… et la liberté totale : on peut aller au travail en vélo, et revenir en covoiturage, en bus… Pas de vélo à ramener chez soi !

Les commentaires sont clos.