Un Observatoire Indépendant de la Publicité contre le greenwashing

Alors que s’est ouverte la 12ème semaine de la publicité, l’Alliance pour la Planète a mis en ligne « L’Observatoire Indépendant de la Publicité ». Aiguillon du système officiel, L’OIP sera le lieu d’alerte et d’expertise citoyenne dans le domaine de la publicité mais aussi un espace de sensibilisation et de formation du grand public.

En décembre 2006, l’Alliance pour la Planète révélait que le système français de contrôle de la publicité était inefficace pour empêcher ou sanctionner la communication des marques abusant de l’argument écologique.

Plus de deux ans après, beaucoup de choses ont changé. L’écoblanchiment  (ou greenwashing) a été un thème récurrent dans les médias et un sujet majeur du Grenelle de l’Environnement. Ce dernier a abouti à d’importantes modifications dans le système de régulation de la  publicité en France.

Mais si des progrès significatifs ont été réalisés, le système actuel reste encore largement perfectible. En effet, les prises de parole des marques utilisant l’environnement se multiplient. Parfois pour le meilleur, hélas trop souvent pour le pire…

Tromperie du consommateur sur les vertus écologiques de certains produits ou services, galvaudage des concepts écologiques sérieux ne font qu’accroître la défiance de l’opinion publique à l’égard des annonceurs et de leurs agences, y compris de celles et ceux engagés dans une réelle démarche de progrès. Ces comportements nuisent aussi à l’émergence de produits et de services respectueux de l’environnement et jouent finalement contre l’intérêt de tous.

L’enjeu est tel qu’au terme de l’année 2009, Jean-Louis Borloo s’est engagé à examiner l’efficacité du dispositif actuel de régulation de la  publicité , mis en place en février 2008 avec l’ARPP (Autorité de Régulation Professionnelle de la Publicité), anciennement BVP (Bureau de Vérification de la Publicité). Il avait alors été affirmé que ce système serait suffisamment contraignant pour éviter les dérives et « que l’Observatoire ne pourra que constater l’amélioration ».
Nous en jugerons à la fin de l’année.

L’OIP, comment ça fonctionne ?

1/ L’Observatoire Indépendant de la Publicité  (L’OIP) est saisi par un internaute suspectant une publicité de contrevenir au cadre de régulation actuellement en application (codes de la consommation et de l’environnement, recommandation de l’ARPP) ;
2/ L’Observatoire réunit dans un délais très court les meilleurs experts associatifs mais aussi des professionnels de la communication pour faire une évaluation de la publicité incriminée ;
3/ Parallèlement, les internautes ont la possibilité de donner eux aussi leur avis à l’aide d’une documentation et d’une grille de diagnostic disponibles.
4/ Au bout d’un mois, L’OIP rend public l’évaluation de ses experts ainsi que la note attribuée par les Internautes. Ce croisement d’évaluation de la part d’experts et de particuliers fait de L’OIP une innovation unique qui va bien au delà de ce qui s’est fait jusqu’à présent.

http://observatoiredelapublicite.fr

Nopub

A propos de Nopub

Rédacteur du site Carfree France et spécialiste des questions relatives à la publicité automobile.