Pétition contre la nouvelle autoroute A10 bis

Le Comité contre l’A10 bis est un groupe rassemblant des associations, des citoyens et des partis politiques qui considèrent que la construction d’une telle autoroute sera dangereuse pour l’environnement et ruineuse, un tel projet est en contradiction avec le combat contre le réchauffement climatique ainsi que toutes les politiques de transports respectueuses de l’environnement.

A l’attention de : Mr Jean-Louis Borloo ministre de l’écologie, de l’énergie, du développement durable et de la mer.

Contre l’A10 bis, c’est maintenant qu’il faut se mobiliser !

La refonte d’une autoroute supplémentaire parallèle à l’autoroute A10, depuis St Arnoult ou Chartres et qui verrait le contournement autoroutier de l’agglomération tourangelle (A10 bis), fait partie des projets recensés dans le schéma national des infrastructures de transport qui pourrait être approuvée par le Gouvernement au cours de l’automne 2009.

Ce contournement supposerait la traversée de la Loire, dans une zone classée au patrimoine mondial par l’UNESCO. La réalisation de l’A10 bis détruirait des milieux, des terroirs et des paysages uniques, et augmenterait les pollutions causées par le transport routier. Contre ce projet ruineux, nuisible et inutile, signez la pétition !

Lien vers le texte : http://nonala10bis.fr

AutoMinus

A propos de AutoMinus

Rédacteur de Carfree France, spécialiste des questions psychologiques de l'automobile, en particulier concernant le 4x4, les courses de formule bourrin, le paris-dakar, les courses de quad, la moto et toutes les conneries motorisées qui polluent la vie

12 commentaires sur “Pétition contre la nouvelle autoroute A10 bis

  1. LGV

    décidemment entre les paroles et les actes, les intérêts économiques à court terme des lobbies priment toujours !
    montrons leur que nous n’accèptons plus cela…

  2. stoppeur

    Est-ce qu’il ne serait pas génial de faire voter une loi d’équité entre investis sements routiers et pour le rail?Chaque km d’autoroute donnant droit à ré alisation d’1km de voie ferrée,à investissement égal;sans réciprocité,cela se peut-il,constitutionnalité s’entend?Que n’a-t-on encore créé la location de voiture détaxée à la descente du train,de l’avion,du taxi?Le seul prélève ment qui serait mis en place serait un 2% sur le chiffre d’affaires de l’entre prise,de la société,bon an ,mal an…Vous,les fiscalistes,vous en pensez quoi?

  3. apanivore

    En tout cas ce que je vois d’encourageant par rapport à l’autoroute Langon-Pau par exemple qui est déjà en construction, c’est que le projet n’est visiblement pas pour tout de suite, horizon 2020-2025. Donc si la mobilisation prends de l’ampleur dès maintenant et s’appuie sur des arguments solides il y a des chances que le projet avorte ou au moins soit fortement remis en cause comme pour l’autoroute Grenoble-Sisteron qui grâce à la vigilance des riverains et associations peine à se concrétiser.

    Surtout que Tours est déjà bien desservie par la route et le train. Les financements seraient mieux investis dans les liaisons ferrées avec Paris, Orléans, Nantes, Le Mans, Bordeaux, Bourges. D’ailleurs la ligne Tours-Vierzon (sur un axe de fret Nantes-Lyon structurant) a été électrifiée il y a peu je crois et le prolongement de la LGV sud europe atlantique est sur les rails …

  4. Alain

    Ce qui est dommage, c’est que certains se lèvent contre les nouveaux projets d’autoroute à Tours, mais qu’il n’y a que Vélorution Tours pour dénoncer l’autoroute urbaine A10 qui passe en pleine coeur d’agglo.

    La raison? Seul Vélorution Tours dénonce car les autres (soit-disant) écologistes tourangeaux ferment leur gueule de peur que dénoncer l’A10 ferait le jeu de l’A10Bis. Voilà comment certains écologistes sèment la mort: L’A10 montre des taux de pollutions bien déplorables et affectent donc des milliers de personnes.

  5. Gilles

    Alain, je ne crois pas que les écologistes de Tours occultent le problème de l’A10, nombre des écologistes que tu sembles fustiger s’étaient très largement battus contre l’implantation d’IKEA dans cette zone, il paraissait évident que cela générerait davantage de circulation sur la traversée de Tours par l’A10.
    D’autre part, désolé mais nombre de ces écologistes que tu dénoncent participent à la vélorution chaque mois à Tours avec des revendications que tu connais très bien (zones cyclables adaptées, traversée de la Loire à St Cosme, etc…)
    Je suis tout à fait d’accord avec Apanivore, il faut un combat dès aujourd’hui pour ne pas avoir une autoroute supplémentaire, avec force et détermination ce projet ne se fera peut-être pas. A l’inverse s’il se faisait, crois-tu réellement que cela réduirait le trafic sur la traversée de Tours, de manière quasi certaine je peux te dire que NON !! une nouvelle voie de circulation routière et/ou autoroutière génère du trafic, même si cette voie est transformée en voie urbaine…
    Enfin, il n’y a pas que Tours qui soit concerné, l’A10 bis selon les tracés démarrerait de Chartres ou de St Arnoult au sud de Paris, en clair nous sommes sur de l’aménagement de territoire et sur des schémas autoroutiers qu’il faut stopper. Des schémas qui se font à l’échelle du territoire français. En contrepartie il est indéniable qu’il faille mettre des politiques de transports (courts, moyens et longs courriers), avec le train bien sûr, voyageur, fret (trains complets et wagons isolé), etc… étoile ferroviaire/tramway/transports en commun/transports doux sur l’agglomération de Tours, ce qui réduirait drastiquement les trajets nord-sud et sud-nord sur l’agglomération…

  6. stoppeur

    Hélas,mille fois hélas,ayant la triste expérience de ce qui se passe en ré gion lyonnaise et stéphanoise,ce type d’autoroute est programmée autant pour « créer des synergies économiques » que pour traiter des questions de flux de circulation;présentement,en direction du sud,sud-ouest(vers Limo ges,par exemple),là où aucune autoroute n’a encore pénétré,pour draîner un flux en direction de Dax,en bout de course…L’A10 est d’autant surchar gée dans sa partie sud,que l’autoroute du littoral,en provenance de Norma ndie,de la Vendée,amène un flux en direction de l’Italie,de l’Est de l’Espa gne.Aujourd’hui,il faut « corriger » les autoroutes « tirées » de Paris,par des au toroutes transversales,dites « bis ».Et,évidemment,puisque l’Etat se désen gage de ce genre de réalisation,on en passe par le privé…

  7. stoppeur

    Tous les véhicules qui transitaient du Nord-Ouest de l’Europe vers Paris et la Méditerrannée,contournaient Paris;ce qui engorgeaient la Région parisie nne considérablement…et se retrouvaient inévitablement sur l’A6…Est-il besoin d’aller plus avant dans ce raisonnement?Si vous voulez chercher ds « alliances » pour condamner le projet,voyez côté viticulteurs,paysans et protecteurs des oiseaux,dans un secteur très fragile en vallée de Loire,sec teur de Loches notamment.Encore que,je vois déjà les superbes camping- cars anglais,italiens et suisses fréquenter « assidûment » ce genre de tracé d’ « autoroute de proximité »…pour « plonger » vers le Périgord,les stations py rénéennes de thermalisme,tout comme l’Auvergne et la France profonde… Mais, »rassurez-vous »:cette autoroute va créer de l’activité touristique…!

  8. stoppeur

    Là où je vous trouve vraiment pessimiste,c’est dans les délais d’ouvertu re du chantier:si les élus concernés n’ont rien de très contradictoire à opposer,il pourrait débuter avant 6 ans,si ce n’est mieux…Ca va dynami ser la région,ce chantier…!La phase idéale pour tout remettre en ques tion ,c’est l’étude d’impact.S’il est avéré,tant par les communes,les fu turs expropriés et riverains,que cette autoroute n’a pas lieu d’être,alors elle ira au panier.Mais,même l’A89 est en chantier aujourd’hui,entre Roanne et Lyon;alors que rien n’est encore vraiment décidé pour savoir où elle aboutira au niveau de son raccord avec l’A6 et l’A46…Ca fait 20 ans que les projets s’entassent….Et si vous voulez mettre quelqu’un de très compétent sur le coup »,demandez à Alain Lipietz,il est IPC.

  9. apanivore

    @Stoppeur : en l’occurence l’A10bis est encore une autoroute radiale Paris-sud-ouest, c’est le doublement d’un axe existant, pas une nouvelle liaison transversale. Sur leur site il y a les tracés.
    http://nonala10bis.fr/

  10. Alain

    Je persiste et signe pour dire que CERTAINS écologistes refusent de s’engager contre l’A10.
    D’ailleurs, quand Vélorution Tours en partenariat avec Carfree avaient lancé une action contre l’A10, certains n’ont pas voulu y venir parce que selon eux « demander la fermeture de l’A10, c’est faire le jeu de l’A10bis ».
    CERTAINS m’ont même tenu ce discours de vive voix.
    Fin de la polémique.

  11. stoppeur

    Il est évident,qu’à partir du moment où l’A10 bis sera en service,l’A10, en traversée de Tours,sera rétrocédée soit à la CUT,soit au CG; les quels s’appuieront dessus pour ouvrir de nouvelles ZI,ZAE,zones habitables.D’où la « frilosité » de certains « écolos »,plus attirés par ces retombées éventuelle ment bénéfiques, que les problèmes découlant d’un trafic croissant dans des secteurs ruraux fragiles…Le débat n’est pas dépourvu d’intérêt,lorsqu’ on oppose décroissance économique,d’une part;et sortie de crise par la relance de la consommation et tous les travers qu’elle provoquera…Il ne faut pas perdre de vue que le dérèglement climatique « déplace » des zones vouées à la culture vivriére(du blé,par exemple); et que les récoltes s’ame nuisent au niveau mondial,et même en France…!Forêts ou cultures…?

Les commentaires sont clos.