Changeons de vie, renonçons à l’automobile !

changeons-de-vie-renoncons-a-lautomobile

Petit plaisir facile, en passant, mais cela reste une goutte d’eau face à la déferlante publicitaire des constructeurs: j’ai détourné, ci-dessus, le slogan original de Renault, « Changeons de vie, changeons l’automobile » que vous pouvez retrouver dans son aspect originel sur www.changeonslautomobile.com (sic!).

J’ai l’impression, qu’en ces temps d’incertitudes sur l’avenir, les constructeurs investissent massivement dans la « com ». Renault, en particulier ne cesse de nous bombarder de ses campagnes: après l’écoblanchiment puis le « pédoblanchiment« , voici l’offensive du concept de la voiture électrique. Il importe à notre constructeur national de se servir du levier symbolique que représente le changement de décennie pour appuyer l’idée de cette transition radicale dont il entend prendre les rênes entre l’ancienne propulsion à explosion et la traction électrique.

Donc, pour l’instant, on assiste à beaucoup de communication: il faudra être vigilants sur les premières mesures concrètes qui seront prises telles que l’apparition des stations électriques, l’évolution des chiffres de vente et les performances effectives de ces modèles. J’ai lu récemment un article dans Nice-Matin (qu’on devrait pouvoir retrouver sur le wouaib) relatant l’essai à Monte-Carlo d’une Smart électrique qui montre des performances honorables jusqu’à ce que le journaliste lui fasse grimper sa première côte… où elle se révèle très poussive!

A côté de ce tapage publicitaire, on assiste à des évolutions sociologiques plus discrètes mais qui, à mes yeux, peuvent être préjudiciables au commerce automobile comme celle de la location de voiture de particulier à particulier offerte par zilok.com. Voyez le reportage du journal télévisé de France2 le 3/01/2010 à ce propos.

Compte-tenu du budget de communication et de développement alloué par Renault à ses quatre futurs modèles électriques (Kangoo, Twizy, Zoe et Fluence), je m’interroge sur la question de savoir si le capitalisme libéral ne serait pas une forme de darwinisme technologique et je me demande si, de la même manière que les mammifères ont succédés aux dinosaures, nous assistons aux prémices d’une bataille aux enjeux titanesques où Renault aurait déjà misé sur la fin du modèle de l’automobile particulière agressive pour une forme de trafic plus apaisé mais dont elle garderait le leadership. En un mot: « je prévois la crise du modèle tel quel, aussi, je préfère anticiper l’adaptation inéluctable du marché automobile pour en garder le leadership ».

Vous allez me dire que j’ai une vision optimiste du capitalisme libéral, et vous n’aurez pas tort !


GC,
Les voies vertes en 06-ouest:
www.LecoLomobiLe.fr
Labo d’idées sur l’auto du futur:
www.LACPA.fr

Gilles Chomel

A propos de Gilles Chomel

Administrateur des sites Agonie automobile, LécoLomobiLe et du Laboratoire Alternatif et Coopératif de Prospective Automobile

Un commentaire sur “Changeons de vie, renonçons à l’automobile !

  1. changeons

    Très bon article, il est vrai que l’industrie automobile investi lourdement dans la pub histoire de continuer à vendre tout en délocalisant discrètement !

    « Petit plaisir facile, en passant, mais cela reste une goutte d’eau face à la déferlante publicitaire des constructeurs: j’ai détourné, ci-dessus, le slogan original de Renault, “Changeons de vie, changeons l’automobile” que vous pouvez retrouver dans son aspect originel sur  »

    Quel dommage de mettre un lien vers ce site et en fin de compte contribuer à leur communication …

Les commentaires sont clos.