Après le GreenWashing, les constructeurs nous font le coup du « PédoWashing »

pedorenault

Au fur et à mesure que la société française prend conscience de l’égoïsme de se déplacer en voiture individuelle, nos concessionnaires inventent des parades pour aller chercher plus loin des ressorts émotifs encore plus intimes pour les forcer à acquérir leurs modèles.

Après le greenwashing qui exploitait le sentiment universel de la défense de la nature, c’est à l’innocence enfantine qu’ils s’en prennent. Je trouve odieuse cette façon de masquer la liste sans fin des nuisances automobiles individuelles par la mise en scène de la spontanéité puérile.

Au nom de ces mines naïves de bambins réjouis, nos contemporains vont encombrer toujours plus le domaine public, congestionner le trafic, dissuader les déplacements sains à pied ou à vélo, dénaturer le coeur de nos villes, transformer nos places en parkings, contribuer à l’étalement urbain, au mitage des campagnes, aux pics d’ozone, au réchauffement climatique, à l’érosion accélérée des côtes, à l’acidification des océans, à la fragmentation de la biodiversité et à la mobilité stressée.

On notera que cette campagne coïncide avec la présentation par la même firme de 5 modèles électriques dont on sait pertinemment qu’ils ne pourront remplacer commercialement le moteur à explosion et, qu’à terme et plus généralement, la voiture électrique marquera l’extinction de l’ère de l’automobile-propriété-individuelle.

En cette semaine de la mobilité durable, nous devons tout faire pour éviter le recours égoïste aux automobiles particulières et particulaires.

ici, la page promotionnelle de Renault


GC,
Les voies vertes en 06-ouest:
www.LecoLomobiLe.fr
Labo d’idées sur l’auto du futur:
www.LACPA.fr

Gilles Chomel

A propos de Gilles Chomel

Administrateur des sites Agonie automobile, LécoLomobiLe et du Laboratoire Alternatif et Coopératif de Prospective Automobile

15 commentaires sur “Après le GreenWashing, les constructeurs nous font le coup du « PédoWashing »

  1. Pim

    Merci pour l’article Gilles,
    j’ai moi même été très choqué de cette campagne odieuse. J’en discutais il y a quelques jours autour de moi. Le terme PédoWashing est pas mal non plus.

  2. URB

    Pareil, c’est ignoble tout ces sites d’écologie qui se servent de l’image des enfants pour faire leur publicité.

    Ha quoi, on parle de voiture ?

    Désolé 🙂

  3. Pim

    Sauf que l’écologie et l’enfant, (symbole de la vie, d’innoncence et de pureté tout ça quoi) me semble plus approprié que le tas de ferraille polluant et l’enfant !
    Tu trouves ca normal qu’on dise qu’une voiture c’est propre alors que c’est clairement un destructeur de planète? Sans compter le nombre d’enfants que ça tue par an par accident !
    (ne réponds pas, en bon troll que tu es, tu vas dire que oui, une ferrari c’est propre)

  4. URB

    Parce que vous n’avez qu’une vision unique des choses.

    Vous ne voyez que le mal dans la voiture et leur publicité.
    Pourquoi avoir utilisé des enfants ?
    Parce que lorsque l’on voit la pub de Renault et le slogan :
    « Découvrez une gamme vraiment très Jeune »
    quoi de mieux que des enfants et des bébés pour signifier la jeunesse.

    Et si vous regardez l’âge des enfants, ce sont l’âge depuis le lancement de chaque nouveau modèle.

    Donc tapons aveuglément sur la voiture sans comprendre quoi que ce soit, c »est tellement plus simple.

  5. Yôm

    Ah oui ça vaut le coup de chercher à comprendre la subtilité des publicitaires: comparer un enfant à une voiture.
    Oh qu’ils sont fins et cultivés et vertueux ces publicitaires.
    Et pourquoi pas associer l’image d’une femme enceinte à une marque de cigarettes?
    Bin oui, la femme enceinte représente la vie nouvelle.
    Fumer une cigarette, c’est envisager cette nouvelle vie à chaque bouffée, c’est célébrer la vie, n’est-ce pas?

    URB, c’est pas une agence de pub?
    Univoques et Récurrents Boniments

  6. Laurent Moto Vélo Roller

    Désolé,l’utilisation d’images de bébés, ça ne ma choque pas pour vendre des voitures !
    Ce qui me choque c’est l’argumentation anti-voiture !
    Je ne sais pas ce qui pourrait nous faire penser que la Société française est en train de prendre conscience de l’égoïsme de se déplacer en voiture individuelle.
    Les péages urbains ont-ils été créés ?
    Le nouveau tunel de l’A86 fait-il un carton au niveau de la fréquentation alors même qu’il est payant ?
    Si je roule avec ma voiture sur les autoroutes franciliennes, est-ce que je paie quelque chose ? Est-ce prévu et pour quand ? dans 10 ans, dans 20 ans ?
    Les voitures électriques auront-elles une Gratuité d’office sur ces axes ?
    Demandez autour de vous si vos amis sont prêts à payer pour rouler sur le périph ou s’ils sont prêts à payer s’ils rentrent ou s’ils sortent de Paris, volée de bois vert assurée sur votre tête !
    Que proposes-tu en fait pour répondre à ces questions :
    comment être mobiles en ville, tous ensemble ?
    – avec une voiture ???
    – avec un 2/3 roues à moteurs – moto, scooter, mini-voiture ?
    – avec des transports en communs,
    – avec des vélos (en libre service)
    – avec des rollers
    Comment financer les transports en commun ?
    Comment développer le co-voiturage ?
    Comment taxer l’auto solo , la moto solo, le scooter solo ?

    Pour les jeunes générations , quelles sont d’après vous les symboles de la mobilité urbaine ?

  7. Gilles ChomelLécoLomobile

    PIM: C’est toi: qui est à l’origine de l’article: un de tes commentaires sur carfree sur cette publicité qui m’avait mis la puce à l’oreille et qui m’a inspiré l’article: je me suis dit: faut faire un billet sur cette publicité avant qu’elle disparaisse. J’ai pensé à « pédowashing » après. Comme quoi, CARFREE joue bien son rôle d’émulation 😎

  8. Pim

    Merci merci trop d’honneurs, restez assis, j’vous en prie, merci aux familles tout ca…
    Serieusement, je me rappelle pas avoir posté ce commentaire récemment, mais OK !
    ….
    Ha oui j’ai retrouvé, c’était une allusion discrète…

  9. apanivore

    En associant la voiture à de jeunes enfants le constructeur fait passer des messages insidieusement via les valeurs collectives associées aux enfants d’innocence, de fraicheur, de jeunesse … sous couvert du parallèle évident sur l’age des véhicules. Pour schématiser je vois le message subliminal voiture = vie. Très proche finalement du greenwashing ou en associant la voiture et la nature on a également voiture = vie. Finalement c’est toujours les mêmes messages qu’essayent de faire passer les pub et à force de dire toujours la même chose, ça finit par rentrer dans la tête des gens. Audi n’est pas loin avec son voiture = joie du moment.

  10. Jean-Marc SérékianJMS

    Le thème enfant et voiture est important à développer. Il comprend de nombreux aspects qui dépassent largement le cadre de la publicité.
    Je vais recycler un paragraphe d’un vieil article inachevé sur Strasbourg et proposerai à carfree. Le titre du vieil article est « « Guerre et Paix » dans la ville, trois jours d’un promeneur à Strasbourg » et le titre du paragraphe recyclé sera « Un cri déchire la ville, enfant, automobile et « Grand Renfermement » »

  11. Marko

    C’est genial l’idee d’associer des enfants a de nouvelles voitures. Nos enfants et nos petits enfants penseront souvent a nous, leurs ancetres qui ont ravage egoistement la planete sans penser a l’avenir.

    La voiture n’est qu’un element d’un systeme plus general… Bien sur, les majors petroliers ne sont que des PME philantropes, il n’y a aucune collusion entre grandes fortunes, politiques et medias… bien sur, nous vivons dans un monde juste et equitable, l’air est propre, l’ozone se porte bien, de plus en plus d’eau potable etanche la soif des Hommes aux quatre coins du monde, les pluies acides n’existent pas, les sols ne sont pas pollues, le nombre de cancers diminue constamment, les Hommes ont de plus en plus de spermatozoides actifs dans leur sperme…

    Bref, tout va bien, fais dodo mon petit URB… fait dodo, tu as la majorite avec toi pour te conforter…

  12. CarFree

    Comme il est préférable d’utiliser le terme « écoblanchiment » à « greenwashing », je suggère donc le terme « pédoblanchiment » plutôt que « pédowashing »… A insérer dans la version 2010 du Dictionnaire critique de l’automobile…

Les commentaires sont clos.