La Quinzaine de l’entorse à bicyclette de Lille

quinzaine-de-lentorse

Après deux éditions particulièrement musclées en 2007 et 2008, La Quinzaine de l’Entorse, festival explorant les croisements entre l’art et le sport, revient au printemps 2010 et se consacre au vélo !

De multiples manières, le vélo est un élément de culture. Sport populaire par excellence ayant façonné la géographie mentale de la France au XXème siècle, le cyclisme connaît aujourd’hui une crise sans précédent, liée à l’évolution des formes de sa médiatisation et à la gangrène du dopage. Pourtant sa popularité ne se dément pas. A côté des courses mythiques du cyclisme sur routes se développent des disciplines plus jeunes telles le BMX, le VTT, le trial qui intègrent une dimension spectaculaire, acrobatique, qui les inscrit de plain-pied dans les sports extrêmes modernes et souvent dans une recherche esthétique.

Le vélo en tant qu’objet, en tant que moyen de transport est lui devenu un enjeu politique : de très nombreuses villes en ont fait un fer de lance pour promouvoir une mobilité écologique et pour rendre la ville plus agréable. Celle-ci s’adapte aux besoins des cyclistes (pistes cyclables, parkings pour vélos) et tente de générer de nouvelles pratiques (Velib’, location…). Un nouveau paysage urbain et de nouvelles manières de se mouvoir dans la ville se dessinent.

Les artistes s’emparent de ce phénomène social et leurs œuvres témoignent de l’influence montante de l’engin. L’engouement renouvelé pour le mode de transport, renouvelle aussi l’objet vélo. Le design s’en empare. Individuellement le cycliste créatif cherche à différencier sa monture au milieu de la masse : la « customisation » des vélos est devenue une véritable mode. Le vélo est un style !

Cette nouvelle Quinzaine de l’Entorse abordera le vélo à travers tous les arts : plusieurs expositions, des spectacles à vélo dans la rue et dans les salles, des projets participatifs, des ateliers, des événements cyclistes. Les expérimentations cyclistes les plus ingénieuses ou les plus farfelues permettront de goûter aux joies du pédalage festif, sportif, poétique et citoyen.

Au travers de ces expériences les questionnements seront multiples : quelles pratiques sportives du vélo aujourd’hui, le vélo comme lien privilégié à la ville, les métamorphoses urbaines et les enjeux de développement durable liés à la pratique du vélo, le vélo comme incarnation de grandes villes occidentales, asiatiques ou africaines, etc.

Une place particulière sera accordée aux grandes courses cyclistes, à leurs mythes, à leurs supporters et aux nombreux amateurs de cyclotourisme.

La Quinzaine de l’Entorse est une manifestation construite dans une démarche active de partenariats, avec les différentes structures culturelles organisatrices et en premier lieu la maison Folie Wazemmes, mais également la maison Folie Moulins, le Prato, La Malterie, le Colysée à Lambersart, le Théâtre Massenet à Fives, le Centre Chorégraphique National Roubaix Nord – Pas de Calais, Danse à Lille, Le Bureau d’Art et de Recherche à Roubaix.

Cette édition a été élaborée en étroite collaboration avec les services culture, développement durable, sport et politique de la ville de la Ville de Lille, de la Ville de Roubaix et de la Ville de Lambersart. En collaboration étroite avec Lille Métropole Communauté Urbaine, L’Entorse propose également de nombreux projets spécifiques pour les petites et moyennes de la Métropole. L’Entorse poursuit pour cette nouvelle édition ces partenariats avec le monde associatif socio-culturel et sportifs. Pour cette édition, l’association travaillera avec des clubs de cyclisme et de cyclotourisme de la Métropole lilloise (Amis de Paris-Roubaix, ADAV, etc.), en relais avec des associations de prévention et d’insertion impliquées dans les différents contrats de ville.

http://www.entorse.org/

Vélove

A propos de Vélove

Rédacteur du site Carfree France, spécialiste des questions relatives au vélo et aux aménagements cyclables.