Segonzac, première « ville lente » de France

Segonzac, commune de 2166 habitants située près de Cognac dans le département de Charente, est fière d’être la première commune en France à avoir obtenu le label international Cittaslow (« Villes lentes ») le 8 mai 2010. Ce label, créé à la suite du mouvement « Slow Food » est remis à une commune après validation de plus de 60 critères couvrant en particulier la qualité de vie, la convivialité, la mobilité, l’équilibre alimentaire et l’environnement.

Cittaslow est un mouvement fondé en Italie en octobre 1999 basé sur le mouvement slowfood. Afin de comprendre la philosophie de ce mouvement, il est bon de revenir à l’origine. Carlo Petrini, fondait en 1986 l’association “Slowfood”, en opposition à « fast food » et la « mal bouffe », avec l’objectif de promouvoir une nourriture respectueuse de la biodiversité et des traditions locales. Association sœur de “Slowfood”, “Cittaslow” étend à partir de 1999 cette philosophie à toutes les facettes de la vie en société.

Le label « Villes lentes » s’adresse à des villes de moins de 60.000 habitants et chacune doit s’engager à adopter des mesures coercitives qui vont dans le sens d’un urbanisme à visage humain.

Les villes qui souscrivent à “Cittaslow” s’engagent ainsi à promouvoir un rythme de vie plus lent, inspiré des habitudes des communautés rurales. Il s’agit de permettre aux citoyens de profiter de façon simple et agréable de leur propre ville.

Les communes labellisées « Villes lentes » veulent mettre en valeur leur environnement, leur patrimoine bâti ou leurs traditions culinaires. Elles favorisent les contacts directs entre les citoyens, entre les habitants et les touristes, entre les producteurs et les consommateurs.

Le mouvement « Villes lentes » implique une réflexion autour des traditions locales, de l’aménagement du territoire, de la mobilité, de l’hospitalité et du bien-être en général. Autant de critères d’excellence auxquels doivent répondre les villes qui s’engagent dans ce processus en signant le protocole d’adhésion à “Cittaslow”.

Quel est le fonctionnement de Cittaslow ?

Le réseau Cittaslow regroupe actuellement plus de 140 villes dans 20 pays du monde. Il a adopté un manifeste qui comprend près de 70 recommandations et obligations pour les villes candidates dont voici les plus importantes :

  • mise en valeur du patrimoine bâti existant;
  • volonté de réduire fortement les consommations énergétiques;
  • promotion des technologies « vertes » pour assurer les besoins énergétiques indispensables;
  • diminution des déchets et développement de programmes de recyclage;
  • multiplication des voies vertes;
  • développement des commerces de proximité;
  • priorité aux infrastructures collectives avec des équipements adaptés aux handicapés et aux divers âges de la vie;
  • multiplication des espaces verts et des espaces de loisirs;
  • propreté de la ville;
  • préservation et développement des coutumes locales et produits régionaux;
  • priorité aux transports en commun et autres transports non polluants (marche à pied, vélo, patins à roues alignées);
  • multiplication des zones piétonnes;
  • exclusion des OGM;
  • développement d’une véritable démocratie participative (…)

Les habitants de Segonzac dans le département de Charente ont une réputation de nonchalance qui fit dire à Rabelais, par la bouche de Pantagruel, que Segonzac était situé en pays « lanternois ». En réalité, les segonzacais sont réfléchis et déterminés. S’ils ont choisi l’escargot pour emblème c’est parce que cet animal avance résolument et surtout ne recule jamais…

Sources:

Éloge de la lenteur : ralentissons la ville !
Cittàslow: les villes lentes contre la frénésie automobile

Décroissance et villes lentes:
www.hic-net.org/news.php?pid=3146;
www.hic-net.org/news.php?pid=3147;
www.hic-net.org/news.php?pid=3148

http://www.slowfood-segonzac.com/
Ville de Segonzac: http://segonzac.fr/

Mouvement Cittaslow : www.cittaslow.net
Charte Cittaslow (en anglais) : www.cittaslow.org.uk/images/Download/cittaslow_charter.pdf

Décroissance

A propos de Décroissance

Actualité de la décroissance

18 commentaires sur “Segonzac, première « ville lente » de France

  1. Moa

    Bravo aux Segonzacoi-se-s.. et à leur municipalité !

    Le label Cittaslow ? connaissais pas.

    C’est vraiment extra de constater que de telles intiatives aboutissent à du concret.

  2. revilio

    Segonzac ville où il fait bon vivre….première ville lente de France!!????
    y a t il eu un contrôle anti dopage pour vérifier cette distinction??????
    la cagouille ,autrement dit l ‘escargot en charentais, est le symbole des Charentes et de la Saintonge en particulier et de tout son art de vivre qui tient en un dicton : qui va chap’ti va loin….en bon français :qui va doucement va loin….alors faire l éloge de la lenteur ,de la qualité de vie,c est une chose innée , naturelle CHEU nous en Charente
    charentais un jour……cagouillard toujours

  3. Pim

    Félicitations! C’est un bien beau label que vous obtenez là! Celui-ci n’est pas pourri par les industriels, ne subit pas la pression de lobbies financiers malsains etc. Un label vraiment propre et sain! Bravo

  4. Jacquot

    Segonzac est une fois pour toutes, dans le département de la Charente
    Le département des charentes n’existe pas ….
    Félicitations à cette ville proche de Jarnac où j’ai passé mon enfance.

  5. hercé

    Ca fait déjà quelques années que je fais le constat de cette vie qui va trop vite ….je me disais que seul , l’avancement dans l’age , était responsable de ce ressenti …
    les gens veulent tout et tout de suite , je travaille dans le service public , il ne faut pas que l’attente dépasse 5 minutes !!!
    puisqu’au travail il faut faire tout vite ( la qualité s’en ressent ) , il y a environ 5 ans que je  » freine  » à la maison….
    BRAVO SEGONZAC et continuez à faire parler de vous , certains s’interrogeront et prendrons conscience de l’inutilité d’aller vite .

  6. GAMAN

    Bonjour,

    je sis auto-entrepreneur dans le secteur :
    – insertion
    – formation
    j’ai vu votre site et également votre ville aux information de 20h (le jeudi 21).
    au niveau de l’emploie des jeunes qu’elle est votre action ?
    je suis disposé a venir m’installer dans votre ville et développer des actions pour les jeunes ( diplômes ou non).

    projet sérieux, merci de me répondre?

    Cordialement

  7. Terreetair

    Super action, quelle chance de vivre dans une ville qui se mobilise pour le bien de tous. Bravo nous espérons que d’autres villes suivrons. Votre action aura forcement un impact positif et créateur.

  8. Lehoux

    Que pensez vous de : doucement le matin et….. pas trop vite l’aprés-midi, pour le soir cool.

  9. GAMAN

    ok, rire, bq de jeux de mots!!!

    mais concernant le travaille, les gens de cette ville vive de quoi, (d’Amour et d’eau fraiche …) rire

  10. Moa

    Hop… du troll(s?)-clown vient de faire son apparition. Qu’est ce qu’on se marre!!

  11. TROPVITE

    En voilà une initiative qui va dans le sens des gens, qu’on oublie trop souvent dans notre société moderne, qu’elle soit civile ou professionnelle.
    Il faut toujours aller plus vite, mieux faire, être plus performant : mais pour qui, pour quoi ? Seule la « ressource humaine » a de la valeur, tout le reste n’est que maquillage et tromperie. Sans les hommes et les femmes, la vie n’existe pas, l’activité économique est réduite à néant, le profit n’existerait heureusement pas. Putain d’camion …

  12. Topsuisse

    Bravo à Segonzac et au messager Tropvite! J’habite depuis plus de 40 ans en suisse près de Genève et les frontaliers en général prennent plaisir à se moquer des suisses trop lent à leur goût si on peut dire!
    Ils oublient souvent qu’il y a beaucoup d’étrangers qui parlent plusieurs langues et que le français n’est pas souvent leur langue maternelle d’où peut-être une certaine lenteur dans leur répartie ou simplement ils réfléchissent avant de dire n’importe quoi!
    Bravo pour tout ce qui est slow, nous on pratique le slowup en suisse: ce sont des journées sans voiture sur un certain parcours donc ouvert aux vélos, aux marcheurs et à toutes sortes de moyens de déplacements! http://www.slowup.ch
    Demain, on passe dans la région pour visiter ma mère près de Lacouronne donc il est possible que je m’arrête pour acheter des escargots à Segonzac! un peu grace au reportage que j’ai vu par hazard sur F3, sauf erreur!
    Bravo, continuer sur êtes sur la bonne voie!
    samedi 12.février 2011

  13. GALLICHET

    la lecture de ces articles sur segonzac tombe à point nommé dans ma réflexion et mon action quotidienne d’urbaniste en recherche d’expériences innovantes. je suis rédacteur d’un journal sur le développement durable et l’urbanisme intitulé  » l’URB ». si vous me lisez et si vous êtes intéressé par la réalisation d’un numéro spécial consacré à l’urb , je serais heureux de vous rencontrer et de réliaser les interviews. Ce journal diffusé sur le web attire chaque mois environ 5000 maires en veille sur des expériences innovantes en matière d’urbanisme durable.www.siamconseil.com rubrique « urb ». merci de me contacter et au plaisir de vous vivre.GG

  14. MAUGET

    Bonjour,

    Habitants d’une commune en Gironde en pleine expansion (Mios – 33380) et membres de l’association MIOS 3D (fondée sur les principes du développement durable : économie, social, environnement et culturel), nous serions fortement intéressés pour vous rencontrer.

    Aujourd’hui, notre petite ville se développe vite, trop vite!! Nous voulons freiner certaines aberrations (touchant à la stratégie d’urbanisation, au développement économique …) et proposer des alternatives.

    Nous espérons vivement obtenir un entretien avec les représentants de votre commune afin que vous nous exposiez les enjeux, les recommandations et les obligations d’une ville appartenant au label CITTASLOW.

    Dans l’attente d’une réponse favorable de votre part.

    Bien cordialement,

    Sandrine et Julien MAUGET

  15. SCHMITZ

    BONJOUR
    J ai vu le reportage concernant votre commune félicitations à Madame Le Maire et à ses habitants j habite en région parisienne mais je connais la vie de province et j en connais la différence et je crois que vous aussi vous avez bien compris et tant mieux en tout cas moi je pose ma candidature pour venir travailler dans votre maison de retraite ou un autre établissement prévu car je suis actuellement agent de service dans une clinique privée depuis plusieurs années et seul le travail m oblige à rester içi puisque mes enfants sont grands et que je suis une mamie(en forme !!!) . BONNE CONTINUATION A VOUS SALUTATIONS

Les commentaires sont clos.