Densité, automobile et mortalité piétonne

Intéressante infographie montrant la probabilité de mourir pour les piétons dans quelques grandes villes du monde. Un premier constat, on peut relever une moyenne de 1 piéton tué par an pour 100.000 habitants en Asie, 2 piétons tués par an pour 100.000 habitants en Europe et 3 piétons tués par an pour 100.000 habitants en Amérique.

Cette infographie constitue un coup d’œil intéressant à quelques villes dans le monde entier et montre à quelle fréquence leurs piétons sont tués en tentant de les parcourir.

Dans le détail, on constate que les villes les moins dangereuses pour les piétons sont des villes asiatiques et européennes (Stockholm, Berlin, Tokyo, Hong-Kong) avec moins de 2 piétons tués par an pour 100.000 habitants.

A l’inverse, les villes les plus dangereuses pour les piétons semblent être les villes américaines (Los Angeles, Baltimore) avec plus de 7 piétons tués par an pour 100.000 habitants, et même plus de 10 piétons tués par an pour 100.000 habitants à Detroit et Atlanta…

En milieu de classement, on peut constater que des villes comme Paris, New-York et Copenhague font jeu égal avec environ 3 piétons tués par an pour 100.000 habitants.

Le premier facteur explicatif de la mortalité piétonne semble donc être la densité: plus les villes sont denses et moins il y a d’accidents piétons, c’est particulièrement vrai pour les villes asiatiques et pour les grandes capitales européennes.

Et le premier lien entre densité et accidents piétons, c’est l’automobile! Les villes denses ont de meilleurs réseaux de transports en commun et des distances plus courtes à parcourir, ce qui rend les déplacements piétons et vélos plus performants.

A l’inverse, les villes aux faibles densités comme la plupart des grandes villes américaines, sont des villes où les transports en commun ne sont plus compétitifs, les distances à parcourir trop importantes pour les piétons et les vélos, des villes où l’automobile est quasiment indispensable et où les accidents piétons sont les plus nombreux…

Étonnant, non?

Source: www.good.is Via Transit City

Marcel Robert

A propos de Marcel Robert

Fondateur du site Carfree France et auteur des livres "Vélogistique", "Pour en finir avec la société de l’automobile" et "Îles sans voitures".

5 commentaires sur “Densité, automobile et mortalité piétonne

  1. Gari

    Ce qu’il faut, c’est rendre les villes beaucoup moins denses, et augmenter la part des routes : de ce fait, on rendra la marche beaucoup, beaucoup moins compétitive et les gens ne rouleront plus qu’en voiture.
    Ils arrêteront ainsi de se faire écraser !

  2. CarFree

    🙂
    Il faut prévoir alors des magasins uniquement en drive-in pour ne jamais sortir de sa voiture, sinon gare à l’accident!

  3. Gari

    Ah ben oui, de toute façon je n’imagine pas un magasin dans lequel il faudrait aller à pied… Ca doit être horriblement fatiguant de se déplacer ainsi, à pied, dans les rayons du magasin… Et puis quelle perte de temps ! Grâce au Drive-In je gagne de précieuses minutes qui me permettent de ne pas louper mon jeu TV préféré sur TF1 !

  4. Moa

    Ou alors on élargit juste les escalators pour les bagnoles! C’est le plus simple à mon sens pour pas se fatiguer à pied et pour éviter les accidents de piétons.

  5. JiBOM

    Vous l’avez rêvé, Fiat l’a fait avec son modèle 500 Twin air.

Les commentaires sont clos.