Le Conseil Général du Haut-Rhin aime la bagnole

Puisqu’on vous le dit que le Conseil général du haut-Rhin nous aime…Avec l’usine Peugeot-Mulhouse et ses 11000 employés, il ne saurait en être autrement.

Pour combien de temps encore?

Le désenclavement routier du Sundgau est donc en marche.Voila qui va permettre aux jeunes ménages d’aller s’installer encore plus profondément au fond de la campagne alsacienne.Quitte « à faire » la route chaque jour.

Un non-sens économique.

Mais on s’en fout!

Enfin, les automobilistes vont pouvoir gagner du temps sans risquer l’accident!

A donf, la bagnole!

Le CG68 ne se trompe pas: la cible, c’est bien l’automobiliste-électeur-contribuable.

Avec un budget de 820 millions d’euros, 121 millions d’euros sont consacrés à l’investissement routier.

Les principaux travaux réalisés en 2010 :
o Déviation d’Aspach : 8,6 M€ (au total 18.5 M€, cf notre photo)
o Rocade Ouest de Colmar : 3 M€
o Suppression du passage à niveau de Brunstatt : 2,6 M€
o Déviation de Retzwiller : 2,3 M€
o Prolongement de la voie Sud de Mulhouse : 2,5 M€
o Liaison Rouffach-A35 : 1,3 M€
o Plusieurs opérations d’aménagement du réseau départemental seront engagées pour 4 M€ ainsi que de nombreuses opérations de sécurisation pour un montant de 1,6 M€

Rallye de France 2011, le Conseil Général du Haut-Rhin provisionne 180.000 euros

La cause est entendue: le Conseil Général du Haut-Rhin a voté 180.000 euros pour le Rallye automobile 2011.(délibération du 8 décembre 2010)

Une forme de blanc-seing pour l’organisation du prochain grand cirque alsacien.

« Une énorme fête populaire! »

C’est le qualificatif utilisé pour justifier le déblocage des fonds.

Au diable, les écolos!

Source: http://velomaxou.sportblog.fr/

Vélomaxou

A propos de Vélomaxou

Cyclo-citoyen, cyclo-randonneur depuis 1976. Venant du cyclotourisme "la tête dans le guidon", je me dirige vers le déplacement doux de l'écocitoyen à Mulhouse, dans les Vosges, en Alsace et dans la Forêt Noire.

4 commentaires sur “Le Conseil Général du Haut-Rhin aime la bagnole

  1. sigwalt

    Il serait préférable que le Conseil Général aime ses contribuables en dégageant et en salant les routes en hiver.
    Ce qui s’est passé à Noël est honteux et inadmissible !

  2. Joshuadu34joshuadu34

    On est tout à fait dans le cadre de la réaction irréfléchie, ridicule même pour peu qu’un peu de pensée se fasse jour… La méchante administration qui sale pas les routes ! Bah, les vilains ! Vrai, quoi, comment se fait-il que, à notre époque, nous nous laissions dicter notre vie par cette salope de nature qui fait rien qu’à nous embetter ? Comment encore tolérer que dame nature fasse la loi, qu’on laisse l’été être chaud, qu’on laisse l’hiver être froid et neigeux ? Comment accepter encore que nous nous laissions dicter notre vie par les éléments ? Comment accepter encore que la neige ne soit pas mise sous contrôle, sanctionnée et interdite quand on a notre bagnole à prendre pour pouvoir nous rendre gaiement vers le seul élément de bonheur de notre vie, loin des tracas familliaux, à savoir notre si merveilleux travail ? Comment pouvons nous accepter que cette neige, pourtant prévue, et même si les conditions sont exceptionnelles, ne soit pas éradiquée par un progrès énorme qui nous permettrait de la pulveriser purement et simplement ? Comment accepter que ce froid hiver puisse nous empêcher de satisfaire notre joie consummériste ? Argh !!!

    Et puis, chacun sait que nous avons un moyen écologique de lutter contre cette maudite neige, plutôt que de devoir l’accepter et faire avec : le SEL ! C’est écolo, le sel, la preuve, y en a plein dans la mer ! Qu’importe, après tout, les dégâts immenses que provoque son épandage massif ! Qu’importe les dégâts provoqués par ce sel qui brule tout, détruit le peu de nature qu’il reste autour de nous, qu’importe que ce sel provoquera immanquablement des dégâts aussi sur les napes fréatiques, puisqu’il pourrait nous permettre de rouler !

    Qu’importe aussi que cet épandage massif ne soit qu’un spectacle jeté à la face des cons-tribuables afin de leur faire croire, dans un soucis bien propagandiste, que l’état agit dans leur intérêt, le sel n’ayant, du fait des températures, quasiment aucun effet, si ce n’est celui de créer des plaques de verglas en lieu et place de la neige…

    Enfin, je dis qu’il faut du sel, reprennant ainsi le discours ridicule des imbéciles incapables de vivre autrement que dans leur bulle, persuadés qu’ils sont encore de la supériorité de l’homme sur la nature, mais seulement à la condition que mes impôts n’augmentent pas, hein !

    Ben oui, parce que les même cons qui pleurent, réclamant leur dose d’iode (les larmes, d’ailleurs, en contiennent… suffirait qu’ils pleurent autant sur les routes pour pouvoir regrimper dans leurs chars d’assaut), oublient même que le sel, ça s’achète ! Et que s’ils avaient appris, l’été dernier, que leurs représentants avaient investit dans des doses massives, ils auraient autant hurlé qu’ils le font cet hiver, mais pour fustiger, là, cette dépense qu’ils auraient jugé inutile…

    Parce qu’ils cumulent, ces crétins ! Faut pas toucher à leurs certitudes imbéciles, faut « réduire les dépenses inutiles », faut, faut, faut !

    Par contre, pas un ne pense que, pendant qu’eux sont bloqués 10 minutes, voir 1 heure dans leur bagnole, et doivent gérer un retard qu’ils auraient pu prévoir avec deux sous d’intelligence, d’autre, du fait de la passivité ovine de nos chers cons-tribuables, souffrent, eux, réellement de ce froid, sans toit sur la tête, et que ce comportement égocentrique et ridicule les éloignent de plus en plus de ce qu’ils considèrent eux même être de l’humanité ! Leur petite personne, exploitée et spoilée, est tout ce qui leur importe !

    Affligeant !!!

Les commentaires sont clos.