« Josh Fox, seul contre tous » ou « le terroriste anti-gaz de schiste »

Bon, le titre est de la pure paraphrase et le sous-titre de l’article traduit toute l’ironie de l’histoire. Avec pour inspiration le titre français du film américain de Steven Soderbergh, « Erin Brockovich, seule contre tous » [1], nous verrons que Josh Fox a commencé son combat bien seul. Au passage, le susdit film est tiré d’une histoire vraie, Erin Brockovich a existé, son combat aussi [2] ; cette dame luttait aussi dans une affaire de pollution des eaux « potables » (eaux qui n’étaient plus autant potables, du coup).

Erin Brockovich fut l’objet d’une reconstitution filmique, l’héroïne étant jouée par Julia Roberts ; Josh Fox, lui, plutôt que de se faire acheter son silence contre 100.000 dollars, a préféré dégainer sa caméra pour réaliser son documentaire. Le résultat, c’est Gasland (2010), réalisé par un type du monde du spectacle (théâtre), mais certainement pas du cinéma. Flairant l’enjeu et ne devinant pas qu’il courait le risque de devenir un terroriste contre son propre pays, il tourne, épaulé par sa caméra, afin de tuer le silence, l’omerta de l’industrie énergétique !

Son film aussi pourrait faire date au sujet du droit à l’information en matière d’environnement. Ce droit fut reconnu par la Déclaration de Rio en 1992 ; les États-Unis étaient pourtant bien là, mais il est vrai que le pays de la Liberté est connu pour bouder un peu son plaisir après les grands sommets internationaux (ainsi, le protocole de Kyoto n’a pas été ratifié aux États-Unis, in extremis). Alors, pourquoi donc respecter des propos qu’on a tenus à Rio ? Josh Fox a donc été « ajouté sur la Terror Watch List du Department of Homeland Security (ministère de l’Intérieur américain) ! » [3]

Le film Gasland est visible en VOSTF sur internet [4], il devrait bientôt sortir dans les salles françaises. Il n’y a pas que le film qui arrive en France, mais aussi les capitaux étrangers (les compagnies américaines de forage, par exemple). Et la pollution qui va avec. Attention, ne disons pas que ce sont les Américains les grands méchants, car Total se lance dans la danse en partenariat avec les compagnies américaines de forage. Techniquement, l’exploitation des gaz de schiste a déjà été expliquée sur Carfree, mais j’ai bien aimé un article d’Owni et son application d’animation pédagogique [5].

En ce moment se jouent des tractations en France et au niveau européen. Dans ces tractations, l’argent est roi, c’est pourquoi d’ailleurs le collectif « Sauvons les riches » a mené sa dernière action contre les gaz de schiste ; on en parlait sur Carfree [6] ; leur manifestation a attiré l’attention de caméras [7]. Et en ce moment aussi se forent aussi des trous, sans savoir si nos enfants ou petits-enfants apprendront à conduire des bolides approvisionnés en gaz de schiste liquéfiés.

Vous voulez lire un article qui montre le pétrin dans lequel les politiciens s’engouffrent, se rendant compte qu’il ne savent pas eux-mêmes la vérité (puisque les industriels même la leur cachent) [8] ? L’article d’Ownipolitics est une mine de références et d’articles à aller lire sur les nombreux hyperliens. Au passage, on apprend que la Tchéquie et la France s’accordent pour vanter le potentiel du nucléaire, « décarboné ». Ça mange pas de pain de proposer toujours les mêmes solutions… En attendant, on peut toujours courir pour avoir une réflexion nationale sur les vraies réductions d’énergie. La décroissance ? Un truc d’illuminés, dit l’UMP. Et pour finir, je donnerai la solution la plus probable (malheureusement) en paraphrasant une devise de colonialistes : Y’a bon la pollution [9] !

——————————–

[1] http://www.allocine.fr/film/fichefilm_gen_cfilm=23980.html

[2] http://fr.wikipedia.org/wiki/Erin_Brockovich_%28personne%29

[3] La phrase provient d’un entretien accordé par Josh Fox au site Ownipolitics :
http://ownipolitics.com/2010/12/09/josh-fox-un-realisateur-anti-gaz-de-schistes-classe-terroriste-gasland/

[4] http://www.dailymotion.com/video/xg7g0q_danger-gaz-de-schiste-1-7-doc-choc_webcam

http://www.dailymotion.com/video/xg7gbi_danger-gaz-de-schiste-2-7-doc-choc_webcam

http://www.dailymotion.com/video/xg7glp_danger-gaz-de-schiste-3-7-doc-choc_webcam

http://www.dailymotion.com/video/xg7gv3_danger-gaz-de-schiste-4-7-doc-choc_webcam

http://www.dailymotion.com/video/xg7h5z_danger-gaz-de-schiste-5-7-doc-choc_webcam

http://www.dailymotion.com/video/xg7him_danger-gaz-de-schiste-6-7-doc-choc_webcam

http://www.dailymotion.com/video/xg7ht8_danger-gaz-de-schiste-7-7-doc-choc_webcam

[5] http://owni.fr/2010/12/07/gaz-de-schiste-le-tresor-empoisonne-du-sous-sol-francais/

[6] http://carfree.fr/index.php/2011/02/01/sauvons-les-riches-contre-les-gaz-de-schiste/

[7] http://www.lexpress.fr/actualite/politique/pas-de-petrole-sur-les-champs-elysees-mais-une-manif_958167.html

[8] http://ownipolitics.com/2011/02/04/gaz-de-schiste-des-fuites-reperees-dans-les-argumentaires-des-industriels-energie-economie-total-nkm/

[9] L’Empire colonial français pouvait être pollué, ça ne polluait pas l’Élysée ; dans le cas présent, c’est un peu différent : puisque des forages pourraient avoir lieu en dans le Bassin parisien et assez près de la capitale, alors l’eau qui coule au robinet de l’Élysée pourrait bien devenir verdâtre. Et c’est peut-être ce point – c’est triste à dire – qui fait que les gaz de schiste vont mobiliser les gens dans une plus large mesure en France que les problèmes liés à l’uranium ou au pétrole (ces externalités négatives restant bien là où elles sont, que ce soit au Niger ou dans le Golfe… Non mais, gardez vos pollutions, on ne veut que l’énergie, nous !).

A propos de Legeographe

Rédacteur du site Carfree France. En recherche d'un monde à construire autrement que dans un air climatisé.

4 commentaires sur “« Josh Fox, seul contre tous » ou « le terroriste anti-gaz de schiste »

  1. Pim

    Sur le même sujet :
    dans le libé d’hier (ven 4 fév 2011), on pouvait lire une interview de NKM.
    Libé : Vous etes prete à vous battre pour cela [interdire l’exploitation des gaz de schistes]?

    NKM :
    Complètement! [c’est dangereux et sale bla bla bla]. Nous disons aux sociétés : ‘si vous pouvez faire autrement, montrez le nous’. Si elles nous répondent « il faut faire à l’américaine, sinon on ne fait pas », nous ne les suivrons pas.

    Faut il lire entre les lignes et comprendre qu’au premier rapport de communication qui montre que c’est propre, ou pas trop sale, elle va autoriser l’exploitation?

    Il suffit d’écouter le « gentil monsieur propre de 3Legs », la société d’exploitation pour comprendre que c’est bien le gaz de schiste et en plus c’est pas dangereux. « nos tuyaux sont parfaitement étanches et les produits que nous injectons, ce sont des produits que l’on utilise tous les jours, rien de dangereux, bien entendu »
    http://www.ladepeche.fr/article/2011/02/05/1006863-Gaz-de-schiste-le-Larzac-respire.html 2è partie de l’article

    Pour finir, sur une note positive, les travaux de prospection dans le Larzac sont suspendus jusque juin…

  2. Legeographe Auteur

    Carfree, merci beaucoup pour ce lien. Eh oui, je n’osais pas donner tant de mauvaises idées, restant dans l’incertitude. La probabilité est forte quand même… et triste aussi.

  3. MOA

    C’est une certitude. Le gaz/pétrole de schiste seront extrait. Pas de doute la dessus. Hélas. Tant que nos concitoyens (idem ceux des pays occidentaux) ne seront pas suffisamment dans la merde (cf révoltes actuelles) ou encore le nez dans leurs propres ordures, rien ne changera.
    Actuellement l’opposition a ces gaz semble bonne (cf site de planète sans Visa pour un suivi de l’affaire) mais je pense que cela ne durera pas.
    Seul une remise en cause complète du système, rapide et non récupérée par des politicards peut faire changer les choses. Probabilité pour que ça arrive? Je préfère ne pas évaluer.

Les commentaires sont clos.