Vers le 30km/h généralisé en ville

La ville aux piétons d’abord! Comme Roland Ries à Strasbourg, beaucoup de villes prennent l’affaire en main.

La question ne fait même plus débat: le 30 km/h en ville va devenir une généralité dans la plupart des villes françaises…et le 50 km/h deviendra une exception.

Et encore, cette mesure est déjà battue en brèche par nos voisins comme à Bâle (Suisse) où c’est même 20 km/h seulement.

Contraindre l’automobiliste à baisser sa vitesse ne devrait pas être difficile dès lors que cette vitesse est déjà obtenue en moyenne en circulation urbaine normale.

Et pour les transports en commun, la vitesse dite « commerciale » est encore inférieure.

Il est vrai que les mentalités évoluent à grands pas depuis que les questions environnementales sont devenues des enjeux de société et de santé publique.

C’est qu’il ne suffit pas de poster un véhicule ASPA de mesures de la pollution aux portes de la ville pour se donner bonne conscience: il faut maintenant passer à la phase pratique, celle de la réduction des nuisances.

Premier agent en cause, la circulation des véhicules en ville.

Réduisons donc la vitesse afin que les irréductibles passent à autre chose de moins polluant.

Mais réduire la vitesse n’est pas suffisant en soi: il faut aussi d’autres mesures plus contraignantes comme la limitation des places de parking, la hausse des coûts de parcmètres et des vignettes antipollution payantes pour accéder aux centres urbains.

Organiser des itinéraires dissuadant les automobilistes de venir en ville avec leur voiture, c’est aussi un bon moyen de diminuer les flux tout en ne permettant pas de se garer. Sauf pour les riverains!

La ville de Mulhouse ne semble pas encore avoir compris l’évidence, elle s’apprête à modifier son plan de circulation afin de permettre aux voitures d’accéder à l’hyper-centre et à donner à nouveau le très mauvais exemple en invitant le prochain Rallye de France.

On pourra utilement se documenter sur le site Ville30.org

Source: http://velomaxou.sportblog.fr/

Vélomaxou

A propos de Vélomaxou

Cyclo-citoyen, cyclo-randonneur depuis 1976. Venant du cyclotourisme "la tête dans le guidon", je me dirige vers le déplacement doux de l'écocitoyen à Mulhouse, dans les Vosges, en Alsace et dans la Forêt Noire.

16 commentaires sur “Vers le 30km/h généralisé en ville

  1. sqoia

    Ça me donne une idée : la vitesse maximale personnalisée : chaque conducteur aurait le droit de conduire aussi vite que la vitesse qu’il peut atteindre en courant un 100m 🙂

    Pour avoir le droit de rouler à 20Km/h, il faudrait faire 18 secondes au 100m (faisable). Pour rouler à 30Km/h, il faudrait réussir 13 secondes (bien sportif). On mettrai des compensations selon le sexe, l’âge, etc…

  2. Michelle 13Michelle

    Et nous sur Liège centre uniquement nous avons eu la semaine dernière de la neige  » pour cause la pollution de la ville… »

  3. pierre s

    … des jours que je cherche un plan clair sur l’extension de la zone 30 à Strasbourg… Où avez-vous trouvé celui-là ? On est loin des 70% annoncés, non ?

  4. Jean-Marc

    Pour les zones de rencontres à 20km/h et pour les zones 30, ainsi que pour la multiplication des rues piétonnes (une rue sur 2, selon un quadrillage) et des sens uniques voiture avec double-sens-cycliste [donc, pour les voitures, dans chaque sens, il n y a qu’une rue sur 4 d’utilisable; et pour les vélos et piétons, 4 sur 4 -> moins de bruit et de pollution en centre-ville, et incitation au report modal vers les modes doux + foot ou autre parties de tennis possibles dans une rue sur 2 (les piétonnes)].

    Mais… dès qu’on n est plus dans l’hyper-centre, le 50km/h revient.

    Or, petit rappel :
    http://antivoitures.free.fr/choc_pieton.jpg
    A 45km/h, 50% des piétons survivent à une rencontre avec une voiture, alors qu’ils ne sont plus que 30% à survivre si la voiture va à 50km/h.
    La différence de vitesse est minime pour l’automobiliste, mais très importante pour les personnes qu’il peut percuter.

    De plus, plus l’automobiliste roule lentement en ville, plus il voit les autres usagers (le champs de vision se rétréci avec la vitesse, car l automobiliste cherche à voir plus loin, et néglige des pans de plus en plus grands de sa vision latérale).
    Et donc, plus il roule lentement, plus il risque de ralentir avant le choc (voire de l’éviter).

    Donc les zones 30, c est très bien; mais, vu que celà concerne un plus grand réseau, faudrait changer la loi pour que le 50 passe à 45km/h.
    (dans le même temps, ce serait bien que dans l’UE, comme c est deja le cas en suisse, les VAE soient autorisés à apporter de l assistance jusqu a 45km/h, ainsi un VAE pourra s’insérer dans la circulation auto, au lieu de se faire doubler-froler en permanence (augmentant les risques à chaque dépassements)
    L’assistance jusqu’à 45km/h pour les VAE serait idéal… 30 km/h au lieu des 25 actuels serait deja un léger mieux, pour bien s’insérer dans les zones 30.

    p.s. à voir :
    Ces 2 pubs, celle de l article et celle du 1er commentaire :

    http://carfree.fr/index.php/2011/01/15/whodunnit

  5. Gilles ChomelLÉCOLOMOBILE

    Avant, la voiture était un signe extérieur de richesse, bientôt elle sera un signe extérieur de pauvreté, en tous cas, de pauvreté intellectuelle.

  6. locko

    Je reviendrai sur ce site quand il s’appellera: Nos actions pour lutter contre la voiture…

    Un peu d’humilité que diable !

  7. Eric

    je ne suis pas si sûr que l’affaire ne fasse plus débat!
    à mon sens, ce n’est pas si simple
    car il semblerait que cette vitesse engendre encore plus de pollution que le 50, surtout pour les véhicules de livraison qui sont souvent d’anciens diésels
    la solution me semble plutôt de supprimer les véhicules polluants, donc tournons-nous plutôt vers des ZAPA ambitieuses qui filtrent les véhicules polluants!
    ce qui développera l’utilisation des véhicules sans émission aussi bien pour l’usage perso que pour les livraisons et incitera aussi au report modal sur TC

  8. JiBOM

    @ Locko : il me semble pourtant que les idées développées ici le sont dans ce sens, non ?
    Et qui plus est, avec un radicalisme et un courage à faire pâlir de jalousie les politico-écolos les plus téméraires !

  9. Pim

    @Eric : ton argument sur la pollution est pour le moins étrange et assez illogique. Néanmoins, ZAPA et Zone30 ne sont pas incompatibles…

  10. Jean-Marc

    @Eric

    la vitesse la moins polluante, est, pour les voitures +/- 90km/h, après les 10 premiers km (ces 1ers km sont les plus polluants, quand le moteur, et les pneus sont froids)

    Donc, si le but est de polluer en voiture, un peu moins par km, il faudrait ne faire que des trajets de plus de 10km, autour de 90km/h (donc nationales ou autoroutes).

    Mais le but, en ville, est aussi de tuer le moins de monde… Et d avoir un lieu où il fait bon vivre, et non pas, seulement, bien à traverser le plus rapidement possible.
    (c.f. des milliers de villages sur les nationales…)

    D’ailleurs, les zones 30 peuvent inciter certains à laisser leur voiture pour un autre mode de transport (marche, TEC, vélo), au moins pour les trajets de moins de 10km.
    Pour toute personne laissant sa voiture pour un trajet, le gain en pollution d’une zone 30 ou d’une rue piétonne est énorme.

    De plus, ces zones 30 (20, sans voitures) peuvent aussi inciter certains à vivre en ville, au lieu d aller dans des zones suburbaines éloignées, desservies quasi que par la voiture.

    Ainsi, en pouvant réduire le nombre de trajets de voiture, ne pas créer des nationales/autoroutes à voiture en ville est efficace pour lutter contre la pollution.

    @ Locko :
    Je dois être loco… car je ne comprend pas ton commentaire :
    S adresse-t-il à tous les articles de carfree, à celui-là, à certain(s) commentateur(s), à certain(s) commentaire(s) ?
    Et que reproches-tu précisément (à carfree, cet article, ce(s) commentateur(s), ce(s) commentaire(s) ) ?,
    Qu’est-ce qui pourrait être amélioré ?
    Tes propositions sont les bienvenues; qu’on les partage, ou pas.
    Mais une discussion claire et argumentée serait appréciée.

  11. Eric

    je comparais la V30 à la V50: les études sur la pollution montrent qu’on pollue plus en ville à 30 qu’à 50
    c’est logique
    surtout quand on sait que 50% des trajets en ville font moins de 3km!
    il faut donc inciter au report sur la marche à pied et vélo
    donc la ZAPA est bien l’outil qu’il faut!

  12. apanivore

    La Z30 tout comme la zone de rencontre c’est pour améliorer la sécurité de tous les usagers de la route, piétons, cyclistes, automobilistes en réduisant les vitesses des véhicules dangereux.
    La pollution ça arrive en 50eme position. Et si elle est réduite c’est juste un effet collatéral par la réduction de l’usage de la voiture que ces aménagements entrainent. Notamment en favorisant l’usage du vélo puisque les sens interdits dans de tels zones disparaissent mécaniquement pour eux.

  13. Ville 30

    pouvez-vous citer les études qui montreraient qu’on pollue plus à 30 qu’à 50 svp.
    ne pas confondre limite de vitesse et vitesse moyenne …

  14. Gari

    @Eric : quel est l’ordre de grandeur de la pollution à V30 et V50 ?
    Je dois admettre que l’argument « on pollue plus à 30km/h qu’à 50km/h » ne me touche pas, tout simplement parce que je subodore que la différence ne doit pas être si importante. Même 20% de différence ne m’émeut pas : la bagnole pollue, beaucoup, trop.
    Je suis complètement d’accord pour virer les bagnoles de la ville, mais en attendant que ça arrive (oui on ne peut guère le décréter aujourd’hui, ça ne passerait pas…) le passage à 30km/h est un grand pas en avant. En tant que cycliste et piéton, je peux dire que je fais une différence ENORME entre une voiture qui me double ou me croise à 30km/h et une autre qui le fait à 50km/h… Sans parler de la différence de bruit, extraordinaire, entre ces vitesses.
    Et le fait de limiter la vitesse à 30km/h va certainement avoir l’effet bénéfique de pousser les gens à utiliser d’autres moyens de transports…

  15. Ville 30

    les études qui donnent la pollution en fonction de la vitesse avec un minimum vers 50/60 parlent de vitesse moyenne : entre limite à 50 et limite à 30 on a une vitesse moyenne d’environ 19 km/h ou 17 km/h, ce qui ne change rien sur le graphique.
    une vitesse moyenne de 30 km/h veut dire qu’on est en milieu urbain tandis qu’une vitesse moyenne de 50 km/h veut dire qu’on est en interurbain d’où la différence en terme d’émissions

    un autre fait est que les émissions de particules viennent en grande partie de la remise en suspension des polluants au niveau de la chaussée : une étude sur Berlin avait montré que le passage à 30 avait un impact important à ce niveau

  16. CarFree

    Sans surprise, l’automobile club est contre la Zone 30 de Strasbourg étendue à 70% du territoire de la ville… Voilà une mesure qui s’attaque directement au lobby automobile!
    http://bit.ly/fT4pwm
    Les strasbourgeois ont tout le mois de mai pour voter sur le principe d’une zone 30 généralisée…

Les commentaires sont clos.