La pollution automobile double le risque d’accouchement prématuré

On savait que le fait de vivre à proximité d’un axe routier très passager augmente le risque de développer l’autisme. On apprend récemment que la pollution automobile favorise le développement de la maladie d’Alzheimer et qu’elle augmente fortement le risque d’accouchement prématuré comme l’indique cette dernière étude.

Les études médicales se suivent et se ressemblent. Quasiment tous les maux des sociétés occidentales motorisées semblent avoir un rapport avec l’automobile.

Dans l’étude d’aujourd’hui, on apprend que le fait de vivre à proximité d’un axe routier très passager augmente fortement le risque d’accouchement prématuré.

Quelque 14.000 femmes enceintes ont été suivies. Leur lieu de domiciliation était connu et la distance par rapport à une route à fort débit a été calculée.

Grâce à ces données, les chercheurs constatent que vivre à moins de 200 mètres d’un axe routier à circulation intense s’accompagne d’un risque accru de 50% d’accouchement prématuré avant la 37e semaine. Le risque d’accouchement prématuré à la 32e semaine est, lui, augmenté de 60%, et de 80% pour la prématurité avant la 28e semaine.

Ainsi, le risque de naissance prématuré avant la 37e semaine est de 15 sur 100 naissances pour les femmes vivant à proximité d’un carrefour routier très fréquenté, contre 10 sur 100 naissances pour les femmes vivant leur grossesse dans un environnement calme et non pollué.

Comment expliquer ce phénomène ?

La circulation automobile intense génère une forte pollution atmosphérique et sonore. Or cette pollution accroît le risque de complications lors de la grossesse, notamment le risque d’hypertension gravidique (hypertension survenant pendant la grossesse) et de rupture prématurée des membranes. Ces affections sont bien connues pour augmenter le risque de prématurité.

Auteur : ISABELLE EUSTACHE
Source : Yorifuji Takashi et coll., Epidemiology, 3 November 2010.

Professeur Pignon

A propos de Professeur Pignon

Docteur en cyclopédie, spécialiste des maladies automobiles

5 commentaires sur “La pollution automobile double le risque d’accouchement prématuré

  1. Miss Paris changeMiss "Paris change"

    Ya-t-il une catégorie du blog qui recense toutes les études prouvant l’impact de l’automobile sur le cancer,la leucémie, etc, et celle-ci ? (bef toutes les maladies et impact sanitaire)

    Je mettrais bien un lien dans un des articles de mon blog où je parle des « maux » de l’automobile en matière de santé sur les riverains 😉

Les commentaires sont clos.