Mulhouse mérite-t-elle le clou rouillé?

Scandale dans le milieu cycliste mulhousien; la ville vient de mettre à exécution son nouveau plan de circulation. Un plan qui prévoit un large retour des voitures dans l’hyper centre ville.

Un plan qui fait aussi enrager les pro-vélos qui y voient comme un coup de canif dans le timide processus engagé en faveur des transports doux au centre de la ville.

Tout est à refaire!

De quoi décourager tous ceux qui œuvrent pas à pas pour rendre la ville plus agréable à vivre.

Le résultat attendu ne s’est pas fait attendre ainsi qu’en témoigne un cycliste désabusé:

« Nous avions le stationnement sauvage en soirée sur les trottoirs, nous l’avons maintenant en journée.

La police passait verbaliser ce matin, les voitures ne bougeaient pas davantage car le « j’en ai pour deux minutes » était répliqué aux gentils agents quand celui-ci faisait irruption dans la boutique. Je l’ai constaté de mes yeux. Voiture avec feux de détresse sur le trottoir d’en face…

Un bref petit aller retour entre la place de la Concorde et l’arrêt tram Mairie, aucune voiture n’est descendue dans le parking Maréchaux alors que je me trouvais devant. Toutes sont aller directement avenue Kennedy ou se sont garées sur le trottoir.

Je vais m’y rendre à pied cette après midi avec quelques autocollants « ne stationnez pas sur nos plates-bandes ! ». Courageusement et calmement, de ma propre initiative. « 

Le maire de Mulhouse, Jean Rottner, pourtant ex-médecin urgentiste, semble insensible aux arguments environnementaux et à la pollution automobile qui génère toutes sortes de maladies cardiaques et pulmonaires.

Il ne craint pas de prendre le contrepied de son voisin strasbourgeois, Roland Ries, qui a réussi à faire qu’un déplacement sur deux se fait à vélo au centre ville.

Pour achever ce chapitre pro-bagnoles, voici que Mulhouse s’honore de remettre le couvert en 2012 pour accueillir le rallye de France en Alsace et transforme l’ancien vélodrome derrière le Musée de l’Auto en …autodrome!

Déjà, les affiches Carola du grand champion suisse Loeb inondent la ville.

Heureusement, Alsace Nature veille au grain. Notamment en ce qui concerne le biotope du Grand Ballon, « nous allons saisir la justice et appeler à la mobilisation avant le rallye. S’il le faut, nous le ferons aussi pendant la course, ce que nous n’avions pas fait l’an passé » déclare Stéphane Giraud dans « 20 minutes »

Espérons qu’Alsace Nature mènera la vie dure au rallye!

Dans un tel contexte, on se demande bien si la journée du vélo le  28 mai prochain à Mulhouse a encore un sens…

Et si la FUB délivrait son prochain clou rouillé à Mulhouse?…

Source: http://velomaxou.sportblog.fr/

Vélomaxou

A propos de Vélomaxou

Cyclo-citoyen, cyclo-randonneur depuis 1976. Venant du cyclotourisme "la tête dans le guidon", je me dirige vers le déplacement doux de l'écocitoyen à Mulhouse, dans les Vosges, en Alsace et dans la Forêt Noire.

3 commentaires sur “Mulhouse mérite-t-elle le clou rouillé?

  1. Nicolas

    La complaisance de la police municipale, dument constatee par huissier, si elle est systematique, ne peut elle pas faire l’objet d’un recours au tribunal administratif ?

  2. Adrien25

    J’ai déjà roulé à vélo dans Mulhouse et c’est une ville très agréable : beaux aménagements cyclables avec du jalonnement, centre-ville piétonnier agréable à vélo, etc.

    Je suis donc consterné de ce retour en arrière lamentable.

    Ils feraient mieux de se concentrer sur l’achèvement du tronçon manquant de l’EuroVéloroute 6. En effet, elle est achevée à 100% sur tout le tronçon que j’ai parcouru, depuis le Jura jusqu’au Lac de Constance… SAUF quelques kilomètres dans Mulhouse ! C’est incompréhensible !

Les commentaires sont clos.