« En matière de vélo, nous ne sommes vraiment pas bons »

pas-de-velo

A l’occasion de la semaine de la mobilité, La Gazette des Communes a réalisé un entretien avec l’économiste Frédéric Héran, auteur du livre « Le retour de la bicyclette – Une histoire des déplacements urbains en Europe, de 1817 à 2050« . Un ouvrage truffé de références pour toute collectivité soucieuse de développer une politique cyclable pertinente.

Frédéric Héran tique quand on lui dit que son ouvrage “Le retour de la bicyclette – Une histoire des déplacements urbains en Europe, de 1817 à 2050” est militant : “c’est très étayé !” Effectivement, le travail de cet économiste est militant dans le bon sens du terme, sous-tendu par une vision politique assumée, explicitée dans la dernière partie prospective, constamment appuyée par des références. Frédéric Héran est maître de conférences en économie à l’Université de Lille 1, chercheur au Centre lillois d’études et de recherches sociologiques et économiques, et c’est fort de ce solide bagage qu’il mène son récit.

Économiste « hétérodoxe » revendiqué, il démonte nombre de clichés qui sont autant d’arguments courants des opposants au vélo. Et lui avance son argument principal : le flot des voitures doit ralentir, ce flux se tarir, et la ville dans son ensemble s’apaisera et retrouvera… son urbanité.

Le livre invite d’emblée à considérer le vélo dans l’écosystème global des modes de transports urbains, en concurrence les uns avec les autres car le nombre de nos déplacements ne sont pas extensibles : “L’ensemble des modes de déplacement forme un système et dès qu’on encourage ou décourage l’un d’entre eux, c’est l’ensemble de la répartition modale qui se recompose, un vrai casse-tête, difficile à comprendre, type Rubik’s cube”, explique-t-il.

Le chercheur ne fait pas non plus dans la langue de bois, se montrant pas toujours très tendre avec certains élus et le corps des ponts et chaussées. C’est en chercheur cycliste passionné qu’il avance dans cet ouvrage foisonnant de pistes de réflexion pour toute collectivité soucieuse de développer une politique cyclable sur le long terme, et bien sûr pour les historiens.

Lire l’interview de Frédéric Héran sur la Gazette des Communes

Flickr CC by hobvias sudoneighm

Vélove

A propos de Vélove

Rédacteur du site Carfree France, spécialiste des questions relatives au vélo et aux aménagements cyclables.

Un commentaire sur “« En matière de vélo, nous ne sommes vraiment pas bons »

  1. Pédibuspedibus

    Frédéric Héran est une très bonne référence si on veut argumenter pour dénoncer le système automobile.

    Quant à ce qui pourrait prouver que nous sommes dans les clous, pour la part modale du clou, qu’on consulte simplement la dernière lettre mensuelle du CERTU/CEREMA : jusqu’au début de la décennie 2010 aucune agglo ne vient flirter avec la barre des 10% – sauf peut être Strasbourg, à vérifier…-.

    Très loin du tiers observé à Fribourg en Brigsau par exemple…

Les commentaires sont clos.