Les piétons et les cyclistes reçoivent de l’argent en Norvège

Voilà une bien surprenante nouvelle qui n’est sans doute pas près d’arriver en France. Dans le cadre des célébrations de la Semaine européenne de la mobilité en Norvège, la ville de Lillestrøm (environ 14.000 habitants) a remis près de 10.000 NOK (1200 €) aux piétons et aux cyclistes de la ville.

L’argent donné aux cyclistes et aux piétons est censé symboliser les bienfaits de la marche et du vélo, y compris une meilleure condition physique, l’amélioration de la qualité de l’air et un transport plus efficace.

Les cyclistes ont reçu environ 12 €, tandis que les piétons ont gagné 11 €. Les calculs effectués par la Direction norvégienne de la Santé montrent que le transport actif permet de faire à l’État une économie de 52 NOK (6 €) par kilomètre pour les piétons et 26 NOK (3 €) par kilomètre pour les cyclistes. Un trajet à vélo en moyenne en Norvège est de 4 km, offrant un avantage pour la santé de 100 NOK (12 €), tandis qu’un trajet à pied moyen est de 1,7 km, soit une valeur de près de 90 NOK (11 €).

Sur la photo, on peut voir la Directrice générale de l’Environnement, Mme Ellen Hambro, la directrice générale adjointe de la Santé, Mme Christine Bergland et le directeur général des ponts et chaussées, M. Terje Moe Gustavsen, qui étaient sur place pour donner l’argent, en compagnie du maire de la ville Ole Jacob Flætene.

18 villes participent à la Semaine européenne de la mobilité dans le pays scandinave.

Source: http://www.mobilityweek.eu/news/view/article/2014/09/18/pedestrians-and-cyclists-receive-reverse-toll-money-in-norway

Carfree

A propos de Carfree

Administrateur du site Carfree France

15 commentaires sur “Les piétons et les cyclistes reçoivent de l’argent en Norvège

  1. georges

    Oui pas près d’arriver en france, macron a une priorité « consolider la filière automobile » et l’achat d’un véhicule éléctrique pourra bénéficier d’une prime de 3700 euros et 1700 pour les hybrides
    http://www.franceinfo.fr/actu/economie/article/le-gouvernement-annonce-un-superbonus-pour-les-vehicules-propres-578239
    sans parler des primes à l’achat de vélos électriques…
    et les cyclistes ou marcheurs qui fonctionnent au mollet, ils peuvent aller se faire voir…mais bon nous autres sommes animés par d’autres considérations que purement financières on va dire!

  2. Pim

    @georges : pour la prime, c’est jusqu’a 10000eur si tu achetes 2 tonnes de ferraille et de plastique qui a deja un bilan ecologique desastreux (materiaux, construction, eau, transport etc.) a peine sorti de l’usine. C’est beau l’écologie.
    http://www.challenges.fr/automobile/20141002.CHA8476/bercy-annonce-un-superbonus-pour-l-achat-de-vehicules-propres.html

    Je suppose que ca va faire plaisire à notre bientot nouveau commissaire europeen au climat #Canete , fondateur de 2 compagnies pétrolières et corrompu jusqu’à la moelle!

  3. paladurpaladur

    La Norvège n’est pas celui qui pourrit la Mer du Nord avec son pétrole et son saumon. N’est-ce pas avec cet argent pourri qu’il se donne bonne conscience en donnant 3 kopeks aux cyclistes et piétons?

  4. Pédibuspedibus

    Oui Paladur, dans ce monde pervers savoir jongler entre petite et grande vertu relève du grand art…

  5. Vincent

    Ce qui est étonnant et remarquable avec les Norvégiens, c’est la façon dont ils gèrent la manne pétrolière.

    Tous les autres, même la GB, ont claqué le pognon sans réfléchir. Eux, non.

    Et cette incitation financière est encore plus étonnante. Heia Norge!

  6. Gillesgilles

    @gorge
    La prime à l’achat d’un VAE n’offre t -elle pas la possibilité de voir de nouveaux cyclistes sur les pistes .Le VAE pour les moins aisés est une alternative à la voiture en milieu urbain ,il peut connecter facilement les banlieues aux grands centres. Ces qualités techniques et performances sont en constante amélioration , donc a promouvoir.Une aide de l’état serait cohérente .Plus de VAE ça serait moins de voitures , c’est dans l’esprit carfree non ?

  7. Jean-Marc

    « La prime à l’achat d’un VAE n’offre t -elle pas la possibilité de voir de nouveaux cyclistes sur les pistes » ?

    la france achète PLUS de vélos que la hollande ou le danemark

    bon, elle est plus grande/elle a plus d habitants, donc cela semble normal,

    MAIS les français réunis font MOINS de vélos que les moins nombreux hollandais et danois :

    le pb, en france, n est pas tant que celà un pb d achat, de quantité de vélos et dérivés, qu’un pb d usage :

    les vélos rouillent dans le grenier ou la cave, sortant une fois tous les 2-3 ans, en été, pour vérifier qu’un vélo mal entretenu, par une personne sans entrainement, ne permet pas de monter le Mont Ventou, aussi facilement qu’on l avait espéré
    (c est une vraie autoroute à vélo, en été…)

    De même, on trouve plus de biporteurs, triporteurs ou tricycles (souvent fonctionnels, voire achetés neufs) en vitrine de magasins, que parcourant les rues à faire leurs livraisons :

    Rendre une rue piétonne, créer un parking à vélo, mettre le vélo (piste cyclable) prioritaire un carrefour (avec stop ou cédez le passage aux voitures) permet d augmenter L’USAGE du vélo.

    C est d’USAGE du vélo en ville, qu’on manque, en france;
    pas de l ACHAT de nouveaux véhicules.

    Beaucoup de gens « n osent pas » faire du vélo, car il y a trop de voitures, et que les automobilistes français ne respectent pas le code et les autres usagers.

    Avoir un VAE à la place d’un vélo, ne leur permettra pas d’avoir moins peur/plus confiance dans le comportement illégal des automobilistes français/française


    Bien sûr, leur peur du vélo en ville est irrationnelle :

    il suffit d apprendre à se placer sur la chaussée, en ligne droite, et à l abord d’un carrefour, il suffit de « prendre sa place », en s’éloignant du caniveau, et en se déportant vers la gauche d’1 m, et en anticipant, en se déportant à gauche de la voie de gauche, si on tourne à gauche au carrefour, pour qu’un trajet en vélo soit bien plus sûr qu’un trajet en voiture.

    Mais nous ne sommes pas dans le réel, mais dans le ressenti, l impression, l impalpable.

    il FAUT qu’ils se sentent plus en sécurité, pour -peut-etre- oser faire un peu plus de vélo (ou de VAE),

    Et là, pour çà, c est aux urbanismes de travailler et de faire leur boulot, pas aux primes pour l’achat


    Tiens, exemple perso, cette semaine :
    une fête de gros village/petite ville, organisée par des commerçants locaux, ce W-E

    A l asso locale de cyclismes urbains, on accepte, pour favoriser le confort des gens venant à cette fête à vélo, de tenir un stand atelier air+huile+outils de réparation avec à coté un parking à vélo gratuits surveillé par nos soins.

    Et bien… avoir l équivalent de 5 à 7 places de parkings de voitures, pour les gens venant en vélos, un service proposé gratuitement, c est déjà de trop…

    il y aura plus de 400 places de parking auto gratuites, réservées aux gens venant en voiture, mais la surface de 5 à 7 places autos pour les vélos, c est déjà beaucoup trop… vous ne vous rendez pas compte…

    Je ne sais pas combien de gens en VAE vont être obligé, soit de le laisser attacher à un réverbère, en ayant un peu peur qu’il disparaisse, vu son prix (et leur antivol pourri… un « U » coûte trop cher..), ou qui le garderont en continue à la main, les gênant,

    car le parking à vélo surveillé ne sera pas à disposition,
    mais c est sûr, que celà ne les incitera pas à revenir à une fête locale en VAE ou en vélos,
    et ils prendront la voiture, la prochaine fois, car là, les organisateurs auront prévu de quoi les accueillir à bras grands ouverts….

    Voilà la politique pro-vélo qu’on a, en france…

  8. georges

    @gilles ça c’est ce que vendent les gens qui en profitent, d’ailleurs cette prime n’a fait qu’augmenter le prix de vélos électriques de 25% donc l’aide de l’état ne sert à rien, le problème n’est pas du tout financier faut arrêter, les gens qui achetent les vélos electriques sont souvent des csp+ blindés

    et ce que je critique n’est pas tant cette aide inutile que la non aide aux cyclistes urbains non électrifiés

    comme le dit bien jean marc, les vélos dorment dans les locaux à vélo : celui de ma résidence est plein à craquer mais personne n’utilise jamais son vélo, évidemment pas de place pour le mien que j’utilise tous les jours pour bosser

  9. Pédibuspedibus

    De Jean-Marc, en conclusion: « Voilà la politique pro-vélo qu’on a, en France… »

    Comme disait Brassens, « rien à jeter tellement la fille est belle », à propos du commentaire qu’il conclut ainsi…

    Effectivement le système automobile ne laisse qu’une faible chance au vélo pour s’implanter durablement dans les villes ; quant à supplanter l’automobile, c’est une autre histoire…

    Qu’on songe simplement au basique de l’aménagement, pour réduire la pression automobile en ville, avec le levier du stationnement : combien est faible l’offre d’arceaux pour sécuriser les montures au regard des places pour les quatre roues, même en périmètre réglementé payant…

  10. Vincent

    xtoflyon5 > Yes, manne pétrolière…

    Yes, mais d’autres utilisent cet argent beaucoup moins intelligement.

    Au hasard, le Venezuela : non seulement le pays a du pétrole, mais en plus, les autorités subventionnent l’essence pour des raisons électoralistes (ça, c’est des cojones).

    Résultat, l’essence coûte 1c€ le litre (yes).
    http://en.wikipedia.org/wiki/Gasoline_and_diesel_usage_and_pricing#Venezuela

    Rendez-vous dans vingt ans que le pays n’aura plus de pétrole.

  11. CarfreeCarfree Auteur

    Manne pétrolière? Je crois qu’on dévie du sujet là, ce n’est pas une question de richesse pétrolière… Cette ville donne en tout et pour tout 1200 euros aux piétons et cyclistes.,, on est dans l’ordre du symbole, de l’action de communication visant a rappeler les bienfaits des modes actifs.

  12. alaixi

    Subventionner l’achat d’un véhicule ou toute subvention n’a pas forcément pour effet de faire baisser les prix d’acquisitions, regardons l’effet des crédits d’impôts sur l’isolation des maisons, sur tout un tas de dispositifs, en fait l’apparition de subventions quand cette subvention est accordée à tous, fait augmenter les prix, les subventions étant au final absorbées par les artisans ou commerçants qui vendent ces produits, c’est pourquoi il me semble que les subventions à l’achat se doivent d’être locales, adaptées aux moyens des acquéreurs.

    A titre personnel je suis contre les subventions pour les véhicules électriques, et pour la taxe carbone en fonction de la consommation du véhicule, de son poids, et de sa cylindrée. La voiture doit être limitée à la part congrue de transport….

  13. Pédibuspedibus

    Oui Alaixi, si on raisonne par effet prix il faut agir dans le sens qui offusque le plus l’idéologie libérale économique américaine :

    grever de taxes les comportements à impact négatif sur la sphère socio environnementale et , simultanément, abonder avec la manne ainsi créée les actions tendant à modifier durablement (!) les modes de vie enkystés dans la routine :

    on aura ainsi un effet ciseau qui ne peut que garantir un résultat positif, rapide et visible pour toute politique locale ou régionale (au sens économique) qui s’en inspirera…

Les commentaires sont clos.