AlterTour 2016 – Reliez les Alternatives à vélo des Pays de la Loire et de la Bretagne

Pour sa 9ème édition, l’AlterTour est à l’ouest : du 10 juillet au 21 août, 250 à 300 « Altercyclistes » se relaieront pour sillonner les routes de Notre-Dame des Landes à Rennes en passant par Laval, Saint-Brieuc, Lannion, Brest, Quimper, Lorient et Vannes.
L’AlterTour est un tour à vélo en autogestion, pour montrer que d’autres modes de vie et de relations sont possibles, plus solidaires, écologiquement et socialement durables. Une invitation à vivre le monde autrement et échanger autour de la thématique « Bien vivre, bien(s) commun(s) ».

Un autre rapport au voyage

Principalement organisé par des bénévoles, l’AlterTour est ouvert aux personnes et familles qui aiment le vélo, sans exigence de performance. L’expérience de l’AlterTour, quel que soit son âge, sa condition physique, invite à découvrir le luxe d’un mode de transport lent, merveilleux moyen d’être acteur avant d’être touriste.

Venez pédaler, goûter à l’autogestion, partager une belle tranche de vie collective dans la simplicité volontaire ! Les inscriptions sont ouvertes sur le site internet de l’AlterTour : http://www.altercampagne.net/?page_id=178

Rencontrer les autres pour mieux se retrouver et appréhender un territoire autrement : une 100aine d’alternatives à découvrir

Loire Atlantique, Mayenne, Ille-et-Vilaine, Côtes d’Armor, Finistère et Morbihan, l’AlterTour offre chaque jour de multiples rencontres, reflet d’initiatives citoyennes qui fleurissent partout dans le monde. C’est l’occasion de visiter des lieux, des associations et des individus expérimentant des modes de vie alternatifs en relation directe avec la nature et sa biodiversité, le partage par l’échange.

Cette année encore, l’AlterTour rencontre une 100aine d’alternatives dans de nombreux domaines : agriculture, environnement, social, énergie-transport, économie, etc…

Découvrir qu’en tout lieu il est possible de vivre autrement, c’est aussi l’occasion de se découvrir et de s’interroger sur ses propres modes de vie. Et pourquoi pas d’en changer par l’exemple, en douceur…

Une autre énergie pour avancer ensemble

L’AlterTour, c’est avant tout l’énergie d’un groupe :
• Celle du Vivre ensemble dans la sobriété énergétique. C’est s’opposer au modèle du tout pétrole, vers une planète non-dopée aux énergies fossiles, au nucléaire,…
• Celle de l’autogestion, du partage des tâches quotidiennes, une formidable façon de nous réapproprier nos compétences individuelles au service du commun.


AT2016-Affiche-BD

Thème 2016 : « Bien vivre, bien(s) commun(s) »

Prendre le temps de s’arrêter sur le monde qui nous entoure, et puiser l’énergie pour construire celui que nous voulons. Cette année, l’AlterTour a choisi le thème « Bien vivre, biens communs », qui interroge la propriété, l’accaparement : des terres, de l’eau, du vivant, des savoirs. Il nous projette dans un avenir positif et réinvente nos modes d’organisation collective. Ce sera l’occasion de discussions, débats, projections, animations, rencontres sur les lieux et avec les habitants.

Une nouveauté pour cette 9ème édition avec 2 « Échappées belles »

Pour ceux qui souhaitent faire un pas de côté, sans assistance et en plus petits groupes, deux Échappée belles traceront leur route buissonnière :
• l’une du 23 au 27 juillet partira de Saint-Brieuc et retrouvera l’AlterTour à Trémargat.
• l’autre, du 1er au 6 août, partira de Concarneau et convergera avec l’AlterTour à Plévin.
Ces moments de retrouvailles seront l’occasion d’échanges sur les rencontres des différents parcours.

Infos pratiques
Inscriptions
Parcours
• Dates : du 10 juillet au 21 août 2016
• 1250 km divisés en 32 étapes + 2 Échappées belles
• 1 à 2 jour de repos par semaine
• Ouvert aux familles
• Recueil des alternatives et détail du parcours publié dans la revue S!lence du mois de Juin

Tarifs : un prix à la journée est proposé en fonction des revenus, et comprend la nourriture (bio), l’assistance, le prêt de vélos pour ceux qui n’en ont pas et l’organisation autogérée tout au long de l’année de cette belle aventure. Chacun apporte son équipement pour le couchage.

13 commentaires sur “AlterTour 2016 – Reliez les Alternatives à vélo des Pays de la Loire et de la Bretagne

  1. AlterTouraltertour Auteur

    Salut Vincent,

    Il n’y a pas d’option non-bio, nous faisons le tour des producteurs bio et des explorateurs d’Alternatives en tout genre. Par contre tu peux choisir ton tarif, c’est du « semi-prix libre » 😉

  2. AlterTouraltertour Auteur

    Salut Bruno,

    Il y a effectivement 2 véhicules pour 250 participants. Ça fait 0,008 moteur par cycliste, c’est presque négligeable. Ce sont les transports en communs de l’évènement.

    C’est contestable évidement, mais nous emmenons sur les chemins de la vélonomie une majorité de personnes qui n’ont pas d’expérience de l’itinérance ou de la pratique du vélo au quotidien. Après un passage sur l’AlterTour bon nombre d’entre elles réalisent que c’est possible, rejoignent un atelier d’auto-réparation, utilisent leur vélo au quotidien et certaines se lancent sur les périples longue distance en autonomie.

    Sur les Échappées Belles de l’AlterTour (2 boucles parallèles à l’AlterTour), il n’y a pas de véhicule du tout. C’est une première cette année. Pour les prochaines éditions les Échappées Belles prendrons certainement plus de place dans l’AlterTour.

  3. Bruno Saulet

    Hello Sam !

    En AUCUN cas nous avons utilisé de voiture pour filmer quoi que ce soit. Ce sont des images filmées 100% depuis des vélo ou des séquences de films montées par des voyageurs à vélo.

    Cordialement

    Bruno SAULET

     

     

  4. Sam

    Salut Bruno,

    C’est quand même étrange alors parce qu’on voit bien le capot blanc, le parebrise et les essuies glaces à la seconde 18 dans la vidéo 😉

    On voit aussi beaucoup de cyclistes en itinérance pour 3 jours de camping sans bagage, c’est très fort !

  5. Bruno Saulet

    Sur ces séquences de déplacement à vélo, on ne voit pas de sacoches et autre matériel sur les vélo car ça a été filmé durant des petites virés en étoile autour du campement pour visiter le coin.

    A 18″ en effet c’est bien filmé d’une voiture, mais cette séquence utilisée pour le teaser est extraite du film de Jeanne Rivière (mais pas certain alors je te laisse vérifier car je vois que c’est ton truc ;-)). Et bien sur, cette portion de film n’a jamais été tournée à EuroVeloGex.    Juste que la personne qui a monté le teaser à choisi dans son film cette vue qui prête à confusion. On tachera d’y faire plus attention la prochaine fois !

    ++ Bru

    eurovelogex.wordpress.com

     

  6. alain

    Ah!!! Le teaser…. L’alterTour, ce n’est surtout pas AlterLangue. Les alternatives sont-elles noyées dans les anglicismes?

    Pour reprendre le sujet du vélo, vu que je vois passer beaucoup de randonneurs sur la loire à vélo, le français sans sacoche n’a rien d’étonnant.  Allemands, belges, suisses, hollandais naviguent sur des vélos de marque et de qualité et du matériel adéquat, le français lui, adore le vélo de supermarché, le Decathlon, ou le vélo de 1970, voyage léger mais merdique si je puis dire. Bon, remarquez, il voyage, c’est déjà pas si mal. Mais ce pays français au niveau du vélo, c’est vraiment bas de gamme. D’ailleurs, c’est une réputation au delà de nos frontières: les français sont réputés pour avoir des vélos minables.

    Il faut dire que la France avait déjà une sacrée réputation au temps de Mozart: Il écrivait à son père que les français ne savaient pas faire de la musique et encore moins la chanter. A cette époque, pourtant, les français étaient convaincus de leur qualités musicales.
    On s’éloigne du sujet? A peine… Le vélo français est au vélo ce que la musique française était aux oreilles de Mozart. Ma femme me dit souvent que le vélo en France basé sur les supermarchés, les vieux vélos bons pour la ferraille sont au vélo ce que William Saurin est au cassoulet.

  7. AlterTourAlterTour Auteur

    Il y a erreur, nous ne faisons pas de « teaser » à l’AlterTour. La vidéo en question est celle de l’euroVéloGex avec un caméraman enfermé dans une bagnole 😀

  8. Bruno Saulet

    Promis promis promis nous n’utiliserons plus de séquence issue de film de voyageur à vélo filmé depuis une « bagnole » pour monter les prochain teasers !!!! 😉 😉 😉

    Et pour être complètement franc, je dois avouer que le matériel du festival (video-projecteur, écran, nourritures, toilettes sèches, t-shirts, matériel de cuisine, etc… arrive quand même par véhicule motorisé.    Zut !   On recherche une autre solution, mais ce n’est pas évident…   Des idées ?

    ++ Bru

    https://plus.google.com/photos/104897282475658540534/albums/6164311731569385697/6166199237363906418?pid=6166199237363906418&oid=104897282475658540534

  9. AlterTourAlterTour Auteur

    Le transport du matos pour un grand nombre de personne (nous rencontrons les mêmes difficultés à l’AlterTour).

    Pour les Échappées Belles de l’AlterTour nous utiliserons des vélos cargos et des remorques.

    Vous êtes certainement en lien avec les Ateliers vélo participatifs et solidaires du coin : La Rustine ou Péclôt 13 à Genève. Vous pouvez peut être co-construire une grande remorque vélo ?

Les commentaires sont clos.