Labellisez votre éco-trou

Aujourd’hui, on parle de plus en plus de ville durable et autres éco-quartiers pour répondre aux défis climatiques et environnementaux qui nous guettent au coin de la rue. Mais quid de nos espaces ruraux qui souhaitent s’inscrire dans la transition écologique et énergétique du 21ème siècle?

Ségolène Royal, avant de partir du ministère de l’écologie pour rejoindre Emmanuel Macron, a souhaité lancer dès à présent le chantier de l’éco-transition en milieu rural. Pourquoi? Parce que Ségolène Royal a une réelle vision stratégique de la ville durable en milieu rural.

En premier lieu, elle souhaite mettre en place un label national « éco-trou » destiné à tous les petits bleds de la France profonde qui veulent lutter contre le changement climatique et la diminution des récoltes. Grâce à ce label national, chaque trou perdu pourra faire valoir la qualité de ses efforts pour sauver la planète.

Piloté par le ministère de l’écologie, le label « éco-trou » sera très exigeant en matière de contraintes environnementales. Au travers d’une grille de questionnement rédigée en patois et comprenant 752 questions incompréhensibles, les élus locaux devront prouver que leur village est véritablement un trou préoccupé par les enjeux environnementaux.

En matière d’habitat écologique, l’accent sera mis sur les étables passives et autres chaumières BBC utilisant des matériaux de construction performants et novateurs comme la bouse de vache ou le purin à énergie positive. Pour le chauffage, on privilégiera la chaleur animale avec l’installation de cochons dans les salons et de vaches dans les chambres à coucher, ce qui favorisera par la même occasion la mixité fonctionnelle des éco-trous.

Dans le domaine de la mobilité durable, les éco-trous seront attendus sur leurs infrastructures de recharge électrique pour tracteurs et sur la mise en place de systèmes de solex et mobylettes en libre-service, accompagnés d’applications pour smartphone permettant de géolocaliser en temps réel les charrettes disponibles.

L’éco-trou du 21ème siècle devra également répondre aux enjeux de la préservation des ressources et du recyclage des déchets. Aussi, afin de répondre aux exigences de mixité sociale et générationnelle, les éco-trous feront appel aux personnes âgées pour remplacer les chevaux de trait pour les travaux des champs. Pour préserver la ressource en eau, les habitants des éco-trous devront privilégier la réutilisation de l’eau de pluie pour le lavage.

La mise en place de circuits courts dans le cadre de l’économie circulaire valorisera la production de vêtements en peau de chèvre ou l’utilisation de veaux pour se faire des écharpes.

Si vous souhaitez obtenir le label national « éco-trou » pour votre village perdu aux fins fonds de la cambrousse, prenez contact avec nous, on recrutera un stagiaire-vacataire non rémunéré qui élaborera avec vous un véritable projet de développement territorial de votre trou perdu.

Nous vous fournirons des solutions clé en main, à partir de 50.000 euros hors-taxes, pour redéfinir le branding de votre éco-trou, y compris en utilisant les dernières techniques de pointe en matière de benchmarking et de marketing viral, pour que votre éco-trou devienne le centre de la cambrousse écologique et énergétique du 21ème siècle.

Marcel Robert

A propos de Marcel Robert

Fondateur du site Carfree France et auteur des livres "Vélogistique", "Pour en finir avec la société de l’automobile" et "Îles sans voitures".

3 commentaires sur “Labellisez votre éco-trou

Les commentaires sont clos.