Devenez con-ramasseurs !

Cela fait quelques années maintenant, la pratique quasi quotidienne du vélo aidant, que je ramasse ça et là des cannettes vides, des bouteilles plastiques ou en verre que j’empile tant bien que mal sur mon porte-bagages grâce à un sandow… ou que je fourre dans une sacoche selon le vélo que j’utilise, dans le but de les mettre dans la poubelle de tri adéquat, une fois arrivé à destination.

Et pourtant dernièrement, je me suis demandé (le vélo permet de réfléchir souvent, et de relativiser parfois…) si je n’étais pas un peu c… de ramasser tout ça, sachant que des individus peut-être plus c… que moi (mais ça, ça me rassure de le croire…) s’amusent à les jeter, une fois vidées en général, par la fenêtre de leur voiture, camion, camionnette, (et pourquoi pas aussi d’un vélo, la connerie touche tout le monde, même si statistiquement, sur la route que j’emprunte tous les jours pour me rendre au travail, on est plutôt dans le 1% à 3% d’usagers cyclistes…)

J’étais donc en train de regarder défiler les détritus le long de cette petite route, m’arrêtant au gré de ce que je trouvais et de la place qu’il me restait sur le porte-bagages, quand je me dis Pat, t’es vraiment un C…..D de t’arrêter tous les 10 mètres (dans le meilleur des cas…) pour ramasser toutes ces merdes que des usagers-con-sommateurs sans scrupule et sans un grain de respect pour l’environnement balancent allègrement sur les bas-côtés ou dans les prés avoisinants!

Mais, dans le même temps ou presque, je me disais que si j’étais assez c… pour les ramasser, il fallait être encore plus c… pour les balancer dans la nature, et qu’à être un c…, je préfère nettement être celui qui ramasse que celui qui jette! Continuant ma réflexion cyclosophique je me dis qu’il existe au moins une 3ème sorte de con: celui qui passe à côté en se disant: « y’a des gens payés pour ramasser ça, je ne vais pas me salir ni me baisser, quand même… » ou « putain, les gens sont crados, c’est dégueu… » ou bien encore « tiens je ne savais pas qu’ils avaient fait ce nouveau parfum pruneau-gingembre-pipi de belette chez Cacacolo ?… »

Bref, la 3ème sorte est le con qui ne se sent pas con-cerné! Donc, maintenant que l’on sait qu’il y a au moins 3 sortes de cons, que les plus répandus sont ceux qui balancent leurs merdes, et/ou ceux qui passent à côté sans les ramasser, je lance un appel général à tous les citoyens usagers de la route pour grossir le nombre des con-ramasseurs.

L’été, il fait chaud, très chaud. On a soif, très soif… Déjà qu’on fait plaisir à un commerçant en lui achetant des récipients au contenu réputé désaltérant (merci la pub de nous faire avaler n’importe quoi), on ne va pas en plus s’emmerder à les jeter où il faut… Et là, en ces mois de juillet-août, on est à une apogée en terme de nombre de saloperies qu’on trouve le long des routes et chemins de France.

J’avoue bien volontiers que certaines cannettes ou bouteilles ont ma préférence, et que je me pose moins la question de devoir les ramasser à leur simple vue; vous savez, les boites colorées avec un logo blanc, mais aussi bien d’autres m… pleines de sucre, colorants et additifs tellement bons pour notre santé et celle de nos enfants!

La simple idée que la vue de ce détritus puisse donner envie à un passant de boire la même chose et donc de grossir le pouvoir de nuisance colossal de ce fabricant de pisse me convainc de m’arrêter et de ramasser cela sans délai… Il est maintenant assez clair que toutes ces boissons gazeuses ou non, mais très sucrées, sont une sorte de poison (à petite dose c’est vrai) qui rendent leurs consommateurs de tous âges addicts et provoquent ou participent à la propagation et à l’aggravation de pathologies plus ou moins graves!

Si le mot civisme est pour vous un gros mot (je ne sais pas moi, j’essaie de comprendre…) faites-le juste pour les générations à venir, pour vos enfants, les enfants de vos amis si vous n’avez pas d’enfants… faites-le par respect pour cette Terre qui nous nourrit depuis des millénaires et qui n’en peut plus de vomir tout ce qu’on lui balance à la tête, faites-le parce qu’il y en a assez de la suffisance des êtres humains par rapport aux autres espèces, mais faites-le, n’attendez pas que ce soit un.e autre qui le fasse à votre place!

Merci de m’avoir lu, si j’ai pu convaincre un seul lecteur, je n’aurai pas perdu mon temps!

Patrick

11 commentaires sur “Devenez con-ramasseurs !

  1. donc jouant

    Roche(r) de Sisyphe. Difficulté morale ou intellectuelle très éprouvante, insurmontable; situation psychique extrêmement pénible, caractérisée par l’ennui, la tristesse, le découragement, le désespoir, un sentiment d’absurdité.

     

  2. JMB

    Pas convaincu. Je fais partie de la « 3ème sorte de con: celui qui passe à côté en se disant: …« putain, les gens sont crados, c’est dégueu… » » parce que c’est sans fin, ramasser la merde des autres à main nue (oui, je fais du vélo sans gant, c’est mal), c’est plutôt beurk, je n’aime pas m’arrêter en bordure de route et que ça n’incite pas les premiers cons à s’arrêter puisqu’il y a des cons qui ramassent leurs déchets.

    Par contre, à l’armée (oui, je suis en plus un vieux con), il y avait des tâches d’intérêt général dont la fameuse corvée de chiottes. On pourrait remettre ça au goût du jour.

  3. Adri1

    Je le fais régulièrement sur mon passage, et je restitue même les contenants à leur dernier propriétaire chaque fois que c’est possible-moins de 1% des cas mais quand ça marche c’est tellement satisfaisant rien que pour la gueule de veau du con-sommateur dégueulasse en question quand il est pris en flagrant délit de crasse. 😉

    J’avoue, parfois je me fais insulter. Mais l’antivol chaine de 3 kgs pendu devant le guidon de mon cargo dissuade semble-t-il toujours les gorets (il s’agit toujours de mâles peu reluisants mais se voulant dominants) d’en venir aux mains…

  4. emmp

    Il y a une autre raison qui justifie le ramassage des déchets d’autrui : si je râle en passant devant la première fois, je râlerai encore lorsque je passerai une seconde fois… donc, autant en finir tout de suite, d’autant que certains déchets sont plus difficiles à collecter quand ils ont attendu. Les canettes restent éternellement intactes, mais pas les cartons de biscuits et autres paquets de cigarettes.

    N’empêche qu’on est en train de discuter de la meilleure raison de ramasser les ordures laissées par les autres, et ce sujet en lui-même est assez affligeant. Puisqu’ils ont pu les trimbaler pleines, leurs bouteilles et canettes, ils devraient être capables de les trimballer vides, non ? Ça me dépasse.

  5. marmotte27

    Je fais partie de la 3ième sorte de con. L’effort que je fais à faire l’essentiel de mes trajets en vélo envers et contre tout (automobilistes inconscients, incivils ou carrément criminels, politique des transports meritant les mêmes épithètes, météo aléatoire, ou pas, surtout récemment, etc…) devrait je pense m’ affranchir d’une quelconque responsabilité en la matière des déchets au bord de la route. Surtout que le fait de devoir stopper et redémarrer est déjà bien trop fréquent du fait des infrastructures inadaptées. Je choisis donc mon camp sans mauvaise con-science.

    A la politique de trouver quelque part un tout petit peu de courage…

  6. Cabaneenpaille

    Travaillant sur les bords de route en tant que fonctionnaire, je ne considère pas ramasser la merde des autres comme de ma mission de service public, mais enlever toute menace à la sécurité sur la route quelque soit le moyen de transport utilisé.  Bien sur nous faisons des campagnes de collecte et ramassons quotidiennement, mais ça ne doit pas justifier les dépôts d’ordure. Et puis que dire des bouteilles remplies d’urine, ou de poches plastique pleines de merde, plus désolant, les milliers de cadavre d’animaux dans les fossés. Ramasser les déchets ça permet de se dire que les « gens » sont sales mais pas nous et ça ne répond pas au problème plus général.  D’autant plus que les voies de circulation sont aussi des vecteurs qui ne transportent pas que les usagers.  La collecte sur le bord des routes est dangereuse, il serait préférable d’agir auprès de nos représentants politiques et repenser le problème. On ne peut obliger les « gens » a ne pas être imbéciles!

  7. PMeBc

    Ça c’est le sujet qui me déprime.

    Chez moi la petite route fait limite entre terrains agricoles normaux et zone protégée patrimpine de l’humanité UNESCO. On pourrait s’attendre à un peu de respect. Mais il semble que le respect c’est pour les idiots. On jette de tout. Même les chambres à air creuvées des cyclistes qui passent par cet endroit privilégié.

    Je ramasse. Reramasse. Reremasse. Trois jours après on peu recommencer. Désolation. Et pas tous les 10 mètres comme vous dites, non, tous les mètres. J’en ai marre. C’est pas mon métier. La municipalité s’en fout. Y’a pas de budget.

    Alors?

    J’avais mis ça sur le compte de mes c…. de compatriotes (espagnols), mais non, je rentre d’un périple en Écosse : c’est pareil!!!!!

    Je regrette, j’ai abandonné. Si les gens aiment vivre dans la merde laissons-les vivre comme ils aiment.

    Je finis seulement d’évacuer peu à peu chaque fois que je passe avec vélo et remorque le tas de briques cassées et morceaux de carrelages laissés sur le côté de la route, ça c’est trop.

     

     

  8. AxelosAxelos

    Réflexion que je me suis déjà posé de nombreuses fois. De façon générale, je pense que les déchets jetés au bord de la chaussée sont bien plus visibles pour nous les cyclistes que pour les automobilistes. Non pas que nous soyons moins cons ou plus intelligent, ou ayant une meilleur vue, simplement que l’automobile réduit le champ de vision.

    Je pense à ces opérations très rares ou les services publics d’entretien mettent des panneaux aux abords des autoroutes après avoir débroussaillé les accotements.

    Pour aller plus loin et faire prendre réellement conscience collectivement, je pense qu’il faut simplement arrêter de ramasses pendant un long moment ces merdes. Une fois que les déchets auront envahies les bords des chaussées, et même les chaussées elles-mêmes ce qui entraîne ralentissements et accidents, on pourra peut-être espérer une amélioration de la situation ?

    En revanche ramasser la merde des autres, j’en envie de dire que ce ne fait que légitimer le fait de jeter la merde.

    Donc oui je fais partie de la troisième catégorie des cons, et même si ce que tu fais est tout à ton honneur, je pense que tu as tors de le faire.

     

  9. Pédibuspedibus

    de la connologie au plogging l’affaire est dans le sac pour moi depuis quelque temps déjà :

    tout ce qui encombre les trottoirs de Bordeaux et qui peut alimenter ma cuisinière à bois aux mauvais jours va dans la remorque à vélo, sur le porte-bagages si le volume le permet ou sur un porte-charge… :

    cageots, palettes, bois de coffrage abandonné, bois mort expulsé des jardins de coeur d’îlot…

     

    bref après le tri sélectif vive la récup sélective :

    vous montrerai de quel boaaaaaaaaaaaaaa je me chauffe moaaaaaaaaaaaaaaaa…

     

     

  10. Mattmatt

    Vélotaffeur depuis peu, je me pose la question de ramasser ou pas ces « merdes ». Cet article tombe à point nommé et est intéressant. Je note que j’ai pu m’offusquer récemment au vu de la quantité de déchets (surtout depuis qu’on a un restaurant rapide avec un grand M rouge dans le canton), mais j’ai relativisé en me disant que moi aussi un jour j’ai sûrement involontairement faire tomber des merdes dans le fossé, un jour de tour à la « déchette », vous savez quand la remorque (à bagnole) déborde, pleine de détrituts de notre société de conso, qu’on est pressé parce que ça va fermer, que la bâche est mal mise…

    Une idée pour les autres type de déchets: cannettes, paquets de clopes… seraient de les ramasser et de les trier pour les rebalancer sur le parking (à bagnole) des enseignes qui vendent ce genre de chose. C’est complètement débile, mais au fond de soi, ça doit faire du bien.

    En tout cas bravo pour votre action. ça donne du baume au coeur des gens comme vous. Sa me donne au moins envie de ramasser ces merdes, de temps en temps, pour rendre cette planète un peu plus « regardable »…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Question anti-spam * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.