Quand les voitures électriques prennent feu…

Voici un dommage collatéral (un de plus) de la généralisation envisagée des voitures électriques. Apparemment, elles peuvent être sujettes à embrasement, ce qui pose des problèmes très spécifiques pour éteindre de tels incendies.

Les batteries lithium ion peuvent en effet parfois présenter un phénomène d’emballement thermique en cas de court-circuit notamment lors de la recharge. La température de la batterie peut dépasser une centaine de degrés, ce qui conduit à un embrasement spontané du véhicule.

Il n’existe pas encore de statistiques sur les risques d’incendie des véhicules électriques, mais on commence à recenser certains cas avec le développement, très mesuré pour l’instant, des voitures électriques. En juin dernier, une Tesla Model S branchée à une station de recharge à Anvers (Belgique) a été complètement détruite.

Le problème particulier qui se pose tient dans la maîtrise de ces incendies. Même si le feu est maîtrisé, des reprises spontanées d’incendie peuvent se produire tant que la température du véhicule n’a pas intégralement baissé. Un phénomène qui n’existe pas avec un véhicule thermique. La solution la plus efficace ? Plonger le véhicule dans un grand bassin d’eau pendant plusieurs heures.

« Si la batterie haute tension prend feu, qu’elle est exposée à une chaleur élevée, pliée, tordue, fissurée ou brisée de quelque façon que ce soit, utilisez de grandes quantités d’eau pour la refroidir », précise une notice de Tesla à l’attention des pompiers.

En mars dernier, pour maîtriser l’incendie d’une BMW i8 aux Pays-Bas, les pompiers l’ont littéralement immergé dans une cuve (photo)… Si en plus il faut plonger les voitures électriques en feu dans des piscines, pas sûr que cela soit très écologique en matière d’économies de la ressource en eau.

Enfin, une autre précaution d’importance doit être prise en cas d’incendie d’une voiture électrique: l’embrasement des batteries électriques dégage des vapeurs toxiques. L’intervention de pompiers ne peut se faire que sous protection respiratoire.

Ce n’est pas si grave, si une voiture électrique prend feu à Rouen, on ne s’en rendra même pas compte…

Source: http://www.leparisien.fr/faits-divers/quand-une-voiture-electrique-prend-feu-il-lui-faut-une-piscine-03-06-2019-8085069.php

Nuit Grave

A propos de Nuit Grave

Rédacteur du site Carfree France, spécialisé dans les questions relatives à la destruction de la santé et de l'environnement

5 commentaires sur “Quand les voitures électriques prennent feu…

  1. Pédibuspedibus

    vivement le moteur à eau… !

    boaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaa

  2. JMB

    Sujet diablement intéressant mais avec des incendies à l’air libre.

    Dans les copropriétés, il me semble qu’il y a obligation d’apporter une boucle électrique pour la recharge des véhicules électriques dans les parkings souterrains(c’est ce qu’on appelle le ‘droit à la prise’). Il va donc y avoir une augmentation du risque d’incendie dans des locaux fermés… Et dire qu’on s’est fait piquer nos deux extincteurs à poudre 😀

  3. jol25

    Amusant quand on sait que les véhicules à pile à combustible (hydrogène) embarquent/embarqueront aussi des batteries… De quel type ? aujourd’hui à définir, mais l’utilisation simultanée de batteries ion/lithium et hydrogène pourrait être éclairant, voire détonnant!

    Amusant aussi quand on se rappelle les histoires de la sécurité des véhicules GPL/GN, et là on part pour mettre en place un gaz encore plus explosif, stocké à des pressions a minima 2 fois supérieures.

  4. raccoon

    « Dans les copropriétés, il me semble qu’il y a obligation d’apporter une boucle électrique pour la recharge des véhicules électriques dans les parkings souterrains »

     

    et ben je sais pas qui va payer mais tirer des lignes pour chaque box plus la ligne enedis avec un calibre plus gros jusqu’a dans la rue  sa va pas couter cher….

  5. Adri1Adri1

    Raison de plus pour affirmer que la bagnole électrique est une idée qui pète le feu. :)))))

    Et même pas besoin qu’elle soit autonome pour entrer en combustion spontanée…

    Les vélos électriques seront-ils les « cercles de feu » d’apres l’effondrement ? Il est permis de s’interroger.

    Viva la Fronnnnnce et prions pour la Croissooooooonce ! 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Question anti-spam * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.