Drame de l’été: un président d’ONG les pieds dans le kérosène

Nous venons d’apprendre la mort du président du WWF France cet été. Le WWF? C’est tout simplement la plus grande association écologiste du monde, fameuse pour son sigle représentant un petit panda. Une ONG, avec tout l’aura qu’on porte à sa parole dans les médias et dans les grandes rencontres internationales. En France, le WWF était donc représenté par cet homme, connu pour avoir été un des artisans de la loi de transition énergétique. Il a été un infatigable militant prônant la nécessaire diminution des gaz à effet de serre, la modération de la consommation énergétique, et aussi, figure imposée dans ce milieu, la sortie du nucléaire. Les hommages pleuvent de partout et il est vrai que nous ne pouvons qu’être attristés par une telle nouvelle, pour lui et pour ses proches. Lire la suite…

Laissons les énergies fossiles dans le sol: Stop aux crimes climatiques!

Laisserons-nous les entreprises pétrolières et gazières qui produisent des énergies fossiles, les multinationales de l’agrobusiness et les institutions financières détruire notre planète en polluant allègrement l’atmosphère ? Un appel de la société civile propose d’opposer à ces puissants lobbies une mobilisation citoyenne massive, multiple, et planétaire. Et de contraindre gouvernements et entreprises à renoncer à l’exploitation de 80% de toutes les réserves de carburant fossile. « Stop aux crimes climatiques ! », clame l’appel lancé par cent personnalités internationales, comme d’autres ont dit stop à l’esclavage ou à l’apartheid. Lire la suite…

Le breakfast est bientôt cuit: ce sont nos amis britishes qui vous l’annoncent!

Allez continuez à rouler carrosses « amis automobilistes », les temps sont durs pour les victimes de la crise financière, qui n’en finit pas d’accumuler les nuées à l’horizon! Ceux qui seraient victimes de la précarité énergétique pourraient trouver avec vous un soulagement, puisque le climat se réchauffe de plus en plus vite! Pensez-donc! Réduire ses factures de chauffage! Quelle aubaine! Lire la suite…

Les voies de la transition écologique vues par… le pape

Le 18 juin dernier, sortait LAUDATO SI’, une encyclique du pape François sur l’écologie. Compte tenue de l’audience potentielle de cette lettre destinée à plus d’un milliard de catholiques dans le monde et des avis venant de toutes parts, ma curiosité m’a poussé à regarder du côté des solutions proposées. Parmi 190 pages très riches, voici trois extraits. Lire la suite…

Total: le véritable bilan annuel

5,9 milliards d’euros de dividendes seront redistribués par Total à ses actionnaires. Derrière cette belle plus-value financière, se cache une autre réalité: celle des gigantesques coûts sociaux et environnementaux que génère l’activité de la 5ème compagnie pétrolière mondiale. Des coûts qui ne sont pas supportés par les actionnaires, mais par l’ensemble des sociétés. C’est pour lancer ce débat que l’Observatoire des multinationales et Basta !, en partenariat avec les Amis de la Terre, publient un premier contre-rapport annuel sur les activités de Total à l’occasion de son assemblée générale. Lire la suite…

Pour la décroissance de la naïveté

Les limites à la croissance (dans un monde fini) est un livre assez récent qui a une longue histoire. Écrit en 2004 par Donella Meadows, Dennis Meadows et Jorgen Randers, il connaît une traduction française en 2012. Ce livre possède une longue histoire car il s’agit en fait d’une mise à jour, la troisième en l’occurrence, d’un livre célèbre de 1972 intitulé « The Limits To Growth » et imparfaitement traduit en français sous le nom de « Halte à la croissance?: Rapport sur les limites de la croissance ». Lire la suite…

Ce que les automobilistes ne paient pas

En 2010, le transport en Suisse a causé 9,4 milliards de francs (environ 7,8 milliards d’euros) de coûts dans le domaine de l’environnement, de la santé et des conséquences d’accidents. Tel est le constat d’une étude menée sur mandat de l’Office fédéral du développement territorial (ARE). Outre les coûts externes du transport routier et ferroviaire, le relevé incluait aussi, pour la première fois, ceux induits par le transport aérien et naval ainsi que par les déplacements à vélo et à pied. Lire la suite…

L’humanité n’a plus d’avenir

Sans transition, laissons tomber les vallseries, les cambadelleries (“On n’a pas de croissance”, “il faut renégocier Maastricht”… Pauvre bouffon) et autres joyeusetés court-termistes et franco-françaises pour nous intéresser… à l’avenir de l’humanité. Pas le journal, hein, l’humanité. Nous, les humains. Et notre descendance. Lire la suite…