Arguments pour l’habitat sans voiture ou avec peu de voitures

La forme de l’habitat et le lieu de résidence influencent notre comportement de mobilité comme peu d’autres facteurs. Notre logement est le point de départ et d’arrivée de tout déplacement. L’idée des quartiers d’habitation sans ou avec peu de voitures s’est diffusée dans les années 1990. Il s’agit d’un concept judicieux, permettant de réduire le trafic automobile et d’améliorer la qualité de vie dans les quartiers. Lire la suite…

70 idées reçues sur la mobilité

Changer ses habitudes, cela demande souvent de gros efforts et une sérieuse motivation. Celle-ci doit s’appuyer sur des informations fiables. Rien de plus dangereux, donc, que les idées reçues. Cet article s’attache à « démonter » 70 idées reçues dans le domaine de la mobilité, classées selon 9 grands thèmes. Lire la suite…

Cargonomia

Cargonomia, c’est un projet de centre logistique de distribution de nourriture locale et bio, au moyen de vélos cargos construits sur place de façon artisanale. Cela se passe à Budapest en Hongrie et vous pouvez les aider à se développer. Lire la suite…

L’île de Baltrum sans voitures

Treizième épisode d’une série consacrée aux îles sans voitures. Vous souhaitez passer des vacances réellement sans voitures? Vous voulez voir comment la vie sans voitures est possible? Visitez les îles sans voitures! Aujourd’hui: L’île de Baltrum en Allemagne. Lire la suite…

Proposition de cité utopique

Imaginer l’inimaginable : rues et routes sans l’automobile. On ne peut pas dire qu’elle fasse partie du paysage tellement elle détonne, dans tous les sens du terme : gênante, inadaptée et rendant inapte à vivre dans un territoire où on devrait faire corps facilement, naturellement. Alors l’esprit s’élève, va se réfugier sur les toits de la ville, qu’il transforme en terrasses jardins, en prétendant que les habitants, les passants ou les touristes devraient de nouveau y faire société. Ce sont les rues jardinées suspendues, imaginées au-dessus de la rue traditionnelle, laquelle cesserait d’être le tuyau réceptacle du flux de ce qu’on s’évertuera à remplacer. Faudra-t-il en passer par certaines violences pour en arriver là ? Plutôt alors en empruntant celle qui est la plus symbolique, suivant l’expression « se faire violence », en s’obligeant à oser l’impensable, le dérangeant et à camper dans l’inconfort de la remise en cause permanente, à travers la dispute citoyenne. Lire la suite…

Le conditionnement des besoins

Günther Anders (né Günther Siegmund Stern) est un penseur et essayiste autrichien juif d’origine allemande, né en 1902 à Breslau et mort à Vienne en 1992. Il est surtout connu pour avoir critiqué la modernité technique, notamment le développement de l’industrie nucléaire. Anders s’est intéressé aux défis techniques et éthiques contemporains. Son sujet principal fut la destruction de l’humanité. Le texte suivant est tiré de son livre majeur « L’obsolescence de l’homme » (1956). Lire la suite…

La renaissance de Carbusters

Le réseau mondial sans voitures a besoin de vous. Le site anglo-saxon Carbusters.org (les « péteurs de bagnoles ») cherche à réactiver son comité éditorial afin de faire vivre le site et publier régulièrement des nouvelles en anglais de l’actualité carfree à travers le monde. Lire la suite…