Le retour du triporteur

Les livraisons de marchandises en vélo-triporteur, on y arrive! Ce que l’on peut appeler la vélogistique est en train de prendre en France un tournant décisif. Car s’il existe déjà dans beaucoup de villes françaises des petites entreprises de livraison qui utilisent le vélo ou le triporteur, un « poids-lourd » du secteur logistique est en train de passer au triporteur. Lire la suite…

Conférence internationale « Building the Urban Future and Transit Oriented Development »

Étant un des organisateurs d’une conférence scientifique portant sur le développement des alternatives à la route en lien avec le développement urbain, j’ai pensé que cette conférence pourrait intéresser les lecteurs du site carfree. Lire la suite…

Quand la Commission européenne voulait créer des villes sans voitures

En 1991, il y a maintenant 20 ans, la Commission européenne commandait un rapport à un bureau d’études spécialisé en « mobilité durable » du nom de Tecnoser, sur le thème de la « ville sans voitures ». Un an plus tard, en juin 1992, le commissaire européen à l’environnement, Carlo Ripa di Meana, présentait très officiellement les résultats d’une étude devenue depuis ce jour quasi-confidentielle et dont le titre était: « Proposition de recherche pour une ville sans voiture ». Lire la suite…

Le Parti Du Vélo

Pourquoi ne pas constituer un Parti Du Vélo pour défendre nos couleurs lors des différentes élections politiques? A l’image du Parti Pirate berlinois qui a obtenu plusieurs sièges à l’assemblée de Berlin, on pourrait envisager en France la création d’un Parti Vélo pour les élections municipales, cantonales, régionales, législatives ou même présidentielles. Lire la suite…

« N’en jetez plus ! » Cyclez et re-cyclez…

Tout au long de l’année, les ateliers vélo de L’Heureux Cyclage tentent de court-circuiter le parcours classique d’un vélo abandonné. Tout d’abord quelqu’un se dit « il m’encombre ce vélo!« ; et puis… « Zut! Je fais le ménage, je l’emmène en déchetterie« . Une fois arrivé dans la benne, ce bon vieux vélo auquel il ne manquait qu’une pédale voire un simple coup de clef ou de pompe, ne sera plus qu’un objet métallique. Il sera simplement valorisé par le ferrailleur à quelques centimes d’euros le kilo. Lire la suite…