Les anges de la bicyclette

On lit quelques fois dans la presse locale des courriers de lecteurs automobilistes qui pestent contre les cyclistes soit-disant dangereux et irrespectueux du code de la route. Et d’ajouter systématiquement que quand les cyclistes seront respectueux du code, il sera alors temps de favoriser leur pratique. Lire la suite…

Les députés UMP sont des imbéciles (suite)

Surréaliste! Une poignée de députés UMP vient de déposer à l’Assemblée Nationale une proposition de loi « relative à l’obligation de prudence incombant aux piétons lors de la traversée de la chaussée ». On savait déjà, avec la voiture électrique, que les députés UMP étaient des imbéciles. On en a une nouvelle preuve avec cette proposition de loi prétendant lutter contre la « pénalisation toujours plus forte des automobilistes« . Lire la suite…

« Cycloterrorisme » ?

Dans un climat de plus en plus tendu sur les routes genevoises, les cyclistes subissent depuis plusieurs semaines une vague de stigmatisation et de dénigrement, allant jusqu’à devenir les bouc-émissaires des problèmes de sécurité routière. Dans cette période de grands chantiers, alors que la cohabitation est de plus en plus difficile avec un trafic automobile très dense et qu’une vaste opération de répression lancée par les autorités municipales s’achève, les associations en faveur du vélo et de la mobilité douce ont proposé leurs solutions à la presse cet après-midi. Lire la suite…

Comment le vélo a changé la forme des villes

Ça commence tout doucement. Le vélo est un moyen de transport alternatif, dans le sens de minoritaire. A peine 5% des transports urbains. Les cyclistes, qui en ont marre d’être vulnérables et pour ne pas se faire doubler à moins du mètre réglementaire (en ces temps-là les vélos étaient sur certains points protégés par l’archaïque code de la route… dans les mots tout au moins), se mettent à rouler au milieu de la voie, ralentissant ainsi la vitesse des voitures. Lire la suite…

Le « Code de la rue » à Marseille, ça va être sportif!

marseille-rue-paradis

Dans la 2ème ville de France, quand une voiture s’arrête pour laisser un piéton traverser sur un passage protégé, le bipède se confond en remerciements. En effet, ici la voiture est reine et rien – ou si peu – ne doit entraver sa bonne marche. Les piétons le savent et ne se hasardent sur la chaussée que si l’horizon est vierge de tout véhicule. Quant aux cyclistes, ils jouent à chaque instant très gros dans les étroites rues de la cité phocéenne. Eh bien la donne pourrait changer d’ici l’été. En théorie au moins. Lire la suite…

Le code de la rue : une urgence en France

Des associations de cyclistes et de piétons ont lancé hier un appel pour une mise en œuvre « effective et urgente » d’un « code de la rue » qui permettrait de développer les modes de déplacement « doux » en ville. Elles s’inquiètent d’un « désengagement » de l’Etat sur la question, et sur celle de la communication des décisions. Le Premier ministre leur a promis une réponse d’importance. Lire la suite…

Pour l’avenir de la ville

Trois associations, Rue de l’avenir, Les droits du piéton et la Fédération française des Usagers de la Bicyclette (FUBicy) ont décidé d’unir leurs énergies pour promouvoir la démarche Code de la Rue et reconquérir un espace urbain de qualité. Leur campagne, « Pour l’avenir de la ville », se déroulera tout au long de cette année 2009. Lire la suite…