Vous partagez une voiture avec des proches, des amis ou des voisins? Votre témoignage nous intéresse!

autopartage-fin-de-la-voiture

Le bureau d’études ADETEC (spécialisé dans le développement des alternatives à l’usage individuel de l’automobile) réalise une étude sur les personnes ou les familles partageant une voiture avec des proches, des amis ou des voisins.

Cette pratique diffère du covoiturage. En effet, il s’agit d’utiliser la voiture chacun son tour, en fonction de ses besoins, alors que, dans le cas du covoiturage, les personnes effectuent ensemble le même trajet. Lire la suite…

L’autopartage dans la sphère privée

autopartage-amusant

L’autopartage dans la sphère privée est un autopartage organisé entre particuliers. Il peut se faire avec des voisins, des amis ou des proches, le plus souvent à une échelle géographique de proximité immédiate (immeuble, rue ou quartier). Il se distingue de l’autopartage «institutionnel» et du covoiturage par les facteurs suivants : Lire la suite…

Voiture servicielle, consommation ostentatoire et distinction provocante

On parle de plus en plus aujourd’hui de la fin de la voiture individuelle, c’est-à-dire en fait de la fin de l’automobile en tant qu’objet de possession au profit d’une « voiture servicielle », qu’elle soit en autopartage ou en libre-service. Cette théorie est conduite par un ensemble d’acteurs (groupes de veille technologique, associations ou entreprises d’autopartage, etc.) qui souhaitent promouvoir un autre usage de l’automobile. Lire la suite…

Pour des Etats généraux de la mobilité!

La crise qui traverse le monde de l’automobile est profonde et brutale. Pour ne pas avoir su anticiper une modification de l’attitude des consommateurs à l’égard de l’automobile, pour ne pas avoir voulu faire foi aux propos des écologistes qui s’époumonent à rappeler l’importance des impératifs climatique et énergétique, pour ne pas avoir pu résister aux sirènes de stratèges « éclairés » qui vantaient les mérites de véhicules lourds, chers et manifestement inadaptés au marché de l’automobile, ce secteur est désormais à l’agonie et réclame aides et soutiens publics. Lire la suite…

Le covoiturage en France et en Europe

L’allongement des distances et des temps de trajets ont contribué à une utilisation massive de la voiture particulière, notamment au sein et aux abords des grandes agglomérations. Ce boom de la mobilité n’est pas sans conséquence et l’actualité nous le rappelle chaque jour : la pollution atmosphérique, les trous dans la couche d’ozone ou encore le changement climatique sont des sujets de plus en plus abordés et problématiques. Lire la suite…

Développons le covoiturage

Pour une contribution pécuniaire volontariste redistribuée en faveur du co-voiturage

par Gilles Chomel

Il y a unanimité dans l’opinion publique et chez les pouvoirs publics pour considérer que le covoiturage, si il était pratiqué en masse, permettrait d’améliorer le trafic routier, la sécurité, de réduire la pollution et la congestion et d’améliorer la convivialité et le nombre de places de stationnement. Le problème c’est que le covoiturage reste une idée très marginale à cause de la difficulté pratique de la mettre en oeuvre car c’est très contraignant pour le chauffeur et que le moindre grain de sable annule l’avantage de ce mode de déplacement. Lire la suite…

Propositions pour une autre mobilité

Voici une plate-forme commune de revendications pour une autre mobilité. Ces propositions ont pour vocation de fédérer le mouvement alter-mobiliste, regroupant les associations cyclistes et piétonnes, les sites antivoitures et de promotion des transports en commun, les groupes de recherche sur le pic de Hubbert et la fin du pétrole, les groupes écologistes et décroissants, les antipub et tous les groupes citoyens voulant rompre avec l’absurdité du système actuel. Lire la suite…

Propagande

Voici de la bonne vieille propagande comme je l’aime! En fait, cette affiche a une histoire. Au départ, il s’agissait d’une affiche de propagande américaine datant de la seconde guerre mondiale dont la légende originale était: « When you ride alone, you ride with Hitler » (Quand vous conduisez seul, vous conduisez avec Hitler). L’objectif était déjà à l’époque de pousser les gens au co-voiturage! Afin de soutenir l’effort de guerre contre les nazis, le gouvernement américain souhaitait utiliser « au mieux » le pétrole disponible… Le personnage dans la voiture était alors Hitler et non pas Ben Laden. Lire la suite…