Voitures et autisme

Habiter près d’une autoroute semble augmenter le risque de développer l’autisme. «Les enfants nés de mères vivant dans les 300 mètres à proximité d’une autoroute semblent en effet être deux fois plus susceptibles d’avoir l’autisme», déclare Heather Volk, auteur principal d’une nouvelle étude américaine réalisée en 2010. Lire la suite…

AutoCars 2

Eh oui… chauffons les moteurs, préparons-nous parce qu’arrive cette nouvelle production cinématographique. Des voitures qui brillent, qui foncent à toute vitesse sur des autoroutes complètement droites… ces voitures rugiront, déraperont sur les routes et feront des compétitions avec d’autres voitures brillantes, qui fonceront à toute vitesse… bref, encore une fois, et c’est la partie qui m’inquiète le plus, des millions d’enfants vont voir comment les voitures sont les acteurs principaux de la vie dans un monde complètement adapté à y rouler. Lire la suite…

Ce que nous retenons d’une vie sans voiture, témoignage

Pour compléter mon dernier article sur la réduction de la place de la voiture en ville, voici maintenant le témoignage d’une famille américaine qui a abandonné sa voiture… Bien sûr tout n’est pas transposable mais il donne un éclairage sur la question. Remarque : la société américaine est encore plus « automobile » que la nôtre, avec des distances énormes pour aller travailler… Lire la suite…

Les écolières à vélo plus performantes

Les écolières à vélo plus performantes

Politiques cyclables vous a déjà présenté quelques études qui ont démontré les bienfaits du vélo sur l’organisme humain. Une nouvelle recherche, menée par des scientifiques madrilènes, a récemment dévoilé ses conclusions étonnantes : les adolescentes qui se déplacent à pied ou à vélo pour rejoindre leur établissement scolaire réalisent de meilleurs scores aux tests verbaux et mathématiques. Lire la suite…

Le mois du blanc

A l’heure ou les « naufragés de la route » bénéficient de privilèges « dus » au fait qu’ils se retrouveraient, sinon, bloqués comme des cons quelques heures dans leur bagnole surchauffée au fossile pour pouvoir conserver leur statut de bons soldats bien formatés, privilèges qui ne sont surement pas offerts, bien qu’ils auraient été bien plus utile, aux SDF qui crèvent de froid dans la rue, mais à qui on ne pense pas, qu’on oublie, à qui on ôte toute humanité en leur enlevant le droit au café chaud, au croissant du matin, au dortoir ou même au magasin ouvert spécialement pour les sauver, eux qui en auraient pourtant tant besoin, je ne peux, pour ma part, m’empêcher de développer une nostalgie autre que cette sensation d’abandon de l’automobiliste pressé… Lire la suite…

Campagne « Vous avez la réponse »

Carfree France lance sa campagne 2011 de communication autour du thème de la gratification narcissique de l’automobiliste. Tout le monde sait désormais que l’automobile est un produit polluant qui nuit à la santé de ses occupants, à la santé des autres et à la santé de la planète. L’automobile tue tous les ans plus d’un million de personnes dans le monde et en blesse gravement près de 50 millions d’autres dans les seuls accidents de la route, auxquels il faut ajouter les millions de morts et de malades liés à la pollution automobile… Lire la suite…

De la ville 50 à la ville 30

ville 30

Dominique Bied, ingénieur, intervenant départemental sécurité routière et responsable du dossier transports et environnement à cap21, a lancé une pétition sur le lien ci-dessous pour donner une dynamique à une mesure de sécurité publique en matière de sécurité routière dans les zones denses, à savoir passer de la ville 50 km/h à la ville 30 km/h. Lire la suite…

Contre le despotisme de la vitesse

En 1991, l’ « Alliance pour l’opposition à toutes les nuisances » s’efforçait de fédérer les résistances menées aux quatre coins de la France contre les aménagements autoritaires (autoroutes, lignes TGV, grands barrages sur la Loire, carrières, décharges…). Cette agitation, « terrain d’un redéploiement de la critique sociale », a réinsufflé une critique radicale de l’aliénation engendrée par la toute-puissance de l’économie. Le « relevé provisoire de nos griefs contre le despotisme de la vitesse » constitue un uppercut direct, pour réveiller les consciences face à la « démence organisée ». Lire la suite…

Ils profitent du jardin au-dessus du périph – Vraiment ?

jardin-serge-gainsbourg

Dans un article original du Parisien (28/08/2010) consultable ici, « C’est un petit jardin qui sentait bon le métropolitain … et le périphérique! »: Philippe BAVEREL, auteur de l’article, vante le jardin Serge Gainsbourg, à la porte des Lilas (XIXe), ce « nouveau lieu de promenade« . Il rappelle que « nous sommes ici au-dessus de la plus grande voie de communication autoroutière d’Europe » et rapporte les paroles des témoins : retraité, femme enceinte, … tous ravis d’être dans ce lieu bien vert… qui « fleure bon le périphérique« … Lire la suite…