OR NOIR La grande histoire du pétrole

Matthieu Auzanneau est l’auteur du blog « Oil Man, chroniques du début de la fin du pétrole, », publié par Le Monde depuis 2010. Journaliste spécialiste des questions à la croisée de l’économie et de l’écologie (Le Monde, Arte, « Envoyé Spécial », Terra Eco, etc.), il est en charge de la prospective au sein du Shift Project, groupe de réflexion sur la transition énergétique. Son ouvrage majeur de 882 pages intitulé « Or Noir – La grande histoire du pétrole » a été publié en version poche. Lire la suite…

De quoi Total est-elle la somme ?

« Total » : c’est ainsi qu’ils ont choisi de la nommer, comme dans un mauvais film tout en hyperboles. Active dans plus de 130 pays, cette société s’affaire à exploiter, traiter et distribuer des produits issus du pétrole, tout en oeuvrant dans le gaz, l’énergie solaire, la production électrique et l’industrie chimique. Le capital dont dispose cette firme traduit le fait d’une histoire chargée, couverte par l’état du droit ou par la complicité des États. Ce capital est le fruit d’actions tentaculaires sur un plan politique et économique, allant de la participation à des cartels internationaux capables de jouer sur les prix à l’accaparement de ressources dans le contexte néocolonial africain, en passant par la délocalisation d’actifs dans des États complaisants, par l’externalisation des coûts de production sous une forme massivement polluante et par la collaboration avec des partenaires pratiquant le travail forcé. Lire la suite…

Bloquer les raffineries, c’est bon pour nos droits, c’est bon pour le climat

Les entrailles de la Terre contiennent suffisamment de pétrole, de gaz et de charbon pour déclencher le chaos climatique. Prendre au sérieux le réchauffement climatique implique de laisser dans le sol la majorité des réserves d’énergies fossiles connues. Pour survivre, nous sommes donc condamnés à apprendre à vivre sans brûler des énergies fossiles dangereusement surabondantes. Lire la suite…

Gaz de schiste, la victoire à la Pyrrhus de Big Oil

Les hydrocarbures de roche-mère ont permis aux États-Unis de revenir à la première place des producteurs de pétrole. Telle est la nouvelle officielle pour l’année 2015 et il faut l’accepter puisque ce sont les barils qui le disent. Le miracle a pu se produire grâce à la technique du forage horizontal associé à la fracturation hydraulique. Lire la suite…

Bloquons le sommet du pétrole offshore!

Les plus grandes compagnies pétrolières et gazières du monde entier ont décidé de se réunir à Pau du 5 au 7 avril pour une véritable « COP21 des fossoyeurs de climat et des océans, » le sommet MCE Deepwater Development. Son objectif? Multiplier l’exploration et l’exploitation d’hydrocarbures en mer. Lire la suite…

Total: le véritable bilan annuel

5,9 milliards d’euros de dividendes seront redistribués par Total à ses actionnaires. Derrière cette belle plus-value financière, se cache une autre réalité: celle des gigantesques coûts sociaux et environnementaux que génère l’activité de la 5ème compagnie pétrolière mondiale. Des coûts qui ne sont pas supportés par les actionnaires, mais par l’ensemble des sociétés. C’est pour lancer ce débat que l’Observatoire des multinationales et Basta !, en partenariat avec les Amis de la Terre, publient un premier contre-rapport annuel sur les activités de Total à l’occasion de son assemblée générale. Lire la suite…

Big Business avec les Gaz de Schiste

3e partie, 3/3
Segment aval

A ce groupe aval du Big Business avec les gaz de schiste, la France offre deux géants potomanes pour les eaux sales. Faire disparaître l’arme du crime et effacer les traces du saccage environnemental, conjurer les risques sanitaires et même recycler les mégatonnes d’eaux toxiques de la fracturation hydraulique, est-ce possible? Peu de gens (honnêtes) le pensent. A cet avis de bon père de famille, est venu se joindre le gouverneur de l’État de New York. En 2014, il transformait le moratoire en interdiction de prospection des gaz de schiste sur son territoire. De leur côté, deux Géants potomanes français, « Suez environnement » et « Veolia » affichent la prétention de faire disparaître au moins les traces les plus visibles de l’écocide… Lire la suite…

Big Business avec les Gaz de Schiste

2e partie, (2/3)
Segment amont, la logistique de l’écocide

Ce groupe du Big Business avec les gaz de schiste donne le plus grand nombre de têtes à l’hydre extractiviste. L’effectif est en proportion de la complexité technologique de la fracturation hydraulique et de sa mise en œuvre… On se contentera de nommer les principales figures et de les présenter avec quelques éléments de leur pedigree… Comme précisé dans la première partie, il s’agit surtout ici de mettre en évidence leur arrivisme, leur opportunisme et leur responsabilité active dans la montée du « capitalisme du désastre » tel que le décrit Naomi Klein. Lire la suite…

Les mensonges de Shell sur les déversements d’hydrocarbures au Nigeria

Après plusieurs années de déni, les mensonges de Shell sont enfin révélés au grand jour. Amnesty International a publié plusieurs rapports sur la pollution pétrolière dans le delta du Niger, au Nigéria. Shell a dû finalement admettre que les chiffres et les arguments qu’elle défendait pour limiter la portée des affirmations d’Amnesty International étaient faux. Lire la suite…