La droite, la gauche et la route (2/3)

Deuxième partie – Les politiques régionales et départementales

Lors de l’élaboration des Contrats de Plan Etat-Régions (CPER) 2015-2020, les élus régionaux, y compris ceux d’Alsace et de Corse, seules Régions gérées par la droite à l’époque, se sont battus énergiquement pour sauvegarder les investissements ferroviaires alors que le gouvernement Valls les poussait à investir massivement sur la route. En moyenne, l’Etat dépensera deux fois plus pour les routes que pour le rail, les Régions trois fois plus pour le rail que pour les routes (les autres financeurs des CPER sont les départements et les établissements publics). Lire la suite…

Le vrai coût des transports régionaux

cout-TER

L’hebdomadaire Le Journal du Dimanche a récemment publié un article dont le titre, « la lourde facture du TER », reflète un discours de plus en plus convenu qui présente comme exorbitants les coûts du transport ferroviaire régional (TER et Transilien). Avec inévitablement l’image d’Épinal de trains vides exploités uniquement pour l’ego des politiciens régionaux. Lire la suite…

27 lignes de TER menacées (1): Et si « l’économie du care » nous épargnait la coupe sombre?

La SNCF comme les régions qui pilotent la politique ferroviaire locale raisonnent depuis assez longtemps maintenant en (bon ?) gestionnaire. Mais les secondes, chefs de file possibles des autres collectivités territoriales en matière de mobilité durable à moyenne distance, se sont-elles préoccupées de faire un bilan socio économique et environnemental assez fouillé ? Lire la suite…

Pour une Journée nationale du transport public gratuit

Le 18 septembre prochain, comme chaque année à l’occasion de la Semaine européenne de la mobilité, c’est la Journée du transport public partout en France. Durant cette journée, de multiples initiatives ont pour but de promouvoir les transports en commun (transports collectifs urbains, départementaux et trains TER). Mais ne manque-t-il pas à cette journée la seule véritable mesure susceptible de dynamiser les transports en commun, à savoir la gratuité totale des réseaux de transports collectifs? Lire la suite…

Quand le TGV fait dérailler les trains de proximité

Raccorder Limoges au TGV… Un projet de 30 ans. Et « un moteur de développement économique et d’emplois », selon Jean-Paul Denanot, le président socialiste de la région Limousin. Sauf qu’un courrier du ministère de l’Écologie, qui aurait dû rester confidentiel, a mis le feu aux poudres. Pas sûr que la ligne grande vitesse (LGV) apporte bonheur et prospérité aux Limousins. Lire la suite…

Le 2 000 000 001ème voyageur du TGV, c’est moi c’est moi c’est moi

La SNCF a réalisé la semaine dernière une opération de communication à l’occasion des deux milliards de voyageurs de TGV. Vendredi, des agents SNCF sont passés dans les rames photographier les voyageurs volontaires, et leur offraient une collation et une revue. Cette opération se voulait modeste, en prévision d’un rapport de la Cour des Comptes à paraître, non avare de critiques sur le budget de communication de la maison. Lire la suite…