Contre-offensive Française et Lumière dans la Caverne

9e réflexion sur l’Après Fukushima, 2e partie


Les « epsilon » du « Meilleur des Mondes » nucléaire

Aujourd’hui les irradiés de l’Atomic Park ne sont plus des valeureux soldats innocents, œuvrant sans conscience au service de la Science. Ils constituent un lumpenproletariat anonyme et vagabond allant de centrale en centrale au gré des maintenances. Eux aussi en tant qu’irradiés de nécessité n’appartiennent pas à la génération Plutonium de l’Homme ou sujets alpha bêta du « Meilleur des Monde » (7). Ce sont les intermittents du nucléaire, autorisés à franchir les hautes barrières électrifiées et à pénétrer vers les cœurs des cathédrales atomiques. Ces « epsilon » du « Meilleur des Mondes » nucléaires forment en France une population de quelques dizaines de milliers d’individus « employés à la dose ». Ils doivent encaisser 80% de la charge radioactive pour préserver en bonne santé et pérenniser la génération Plutonium de l’Homme. Arrivés à la dose potentiellement cancérigène ils sont théoriquement radiés des listes. Mal payés et sans protection sociale, ces « nomades de l’atome » en provenance de toute l’ex-Europe de Est, assurent donc une noble action de type chamanique. Ils prennent sur eux toutes les « charges maléfiques» circulant dans les centrales et permettent aux sujets « Alpha » de parler en toute bonne conscience « d’énergie propre » à propos du nucléaire… Lire la suite…

Contre-offensive Française et Lumière dans la Caverne

9e réflexion sur l’Après Fukushima, 1e partie


Nouvelle configuration nucléaire de guerre

L’impératrice de la transparence atomique a été très honorablement remerciée de ses services par la présidence de la République. Ses compétences médiatiques unanimement remarquées lui ont valu d’être propulsée très haut vers un poste plus stratégique dans la défense de l’empire (1). La femme savante quitte le vacarme des ateliers et les graisses des mécanos industriels pour s’élever vers des sphères plus éthérées. Lire la suite…

Le vélo, remède anti-crise !

A la veille de la rentrée 2011 qui, pour beaucoup de ménages, se traduira pas une nouvelle hausse du budget transport, au détriment d’autres postes de dépenses pourtant indispensables comme l’éducation, la santé ou la culture et les loisirs, le Club des villes et territoires cyclables considère que le vélo doit pleinement jouer son rôle d’outil au service de la mobilité durable et équitable. Il est en effet une alternative efficace à la voiture solo, utilisé seul ou combiné aux transports collectifs, notamment pour les salariés dans les déplacements domicile-travail et pour les étudiants. Lire la suite…

La bagnole contre la ville

Un « urbanisme » pensé en fonction des bagnoles n’est qu’un agencement, des villes conçues en fonction du trafic automobile ne sont que des échangeurs autoroutiers. Nous en tenons, nous, pour la cité. D’avoir réduit l’urbanisme à une méthode d’agencement de dépôts et d’autoroutes, le capitalisme ne se porte certes pas plus mal, mais dans ces domaines comme dans tous les autres, se manifeste son irrépressible tendance à la dégradation et à la vulgarité. L’urbanisme capitaliste, dans sa version libérale ou dans son adaptation social-démocrate, est un urbanisme frappé d’entropie. Lire la suite…

La BAC à vélo !

La brigade anti-criminalité, aussi connue sous l’acronyme « BAC », est un service de la police nationale française « spécialisé dans les interventions en milieux sensibles ». La BAC de Lille va s’équiper de vélos: bientôt des courses poursuites à vélo entre policiers et « délinquants »? Lire la suite…

Brompton Dock, le VLS devient pliable

Peut-être est-ce par peur que cela lui fasse trop d’ombre, que le groupe publicitaire JC Decaux n’a curieusement jamais fait appel à un grand fabricant de cycles pour concevoir ses fameux vélos en libre-service. Certaines régies aiment toutefois à profiter du savoir-faire local, comme Btwin qui fabrique le V’Lille, ou encore Lapierre qui s’occupe du VLS dijonnais. Et bien voici un exemple en Angleterre, où une marque se met directement en avant, et déploie son nouveau concept de location de vélo en libre-service. Et pas n’importe laquelle puisqu’il s’agit de la très prestigieuse marque anglaise de vélos pliants : Brompton. Le B-Dock (pour Brompton-Dock ou Bike-Dock) est un système autonome de location de vélos pliants, fonctionnant à l’énergie solaire. La structure est composée à 95% de matériaux recyclés. Lire la suite…

Vélo-arpenteur : encore mieux que d’aller au bureau à vélo (vélotaf), prospecter et arpenter le terrain à vélo!

Décidément, la pratique du vélo peut être très enrichissante. On démontre souvent la richesse endorphinique que procure le vélotaf, c’est-à-dire le sentiment de bonheur auquel conduit la pratique matinale d’aller au bureau à vélo et donc de commencer la journée par un effort acceptable et beaucoup plus agréable que les coups de klaxon dans les embouteillages. Lire la suite…