La grande vitesse est en train de tuer le réseau ferroviaire européen

Le train à grande vitesse est présenté comme une alternative durable au transport aérien. Selon l’Union internationale des chemins de fer, le train à grande vitesse « joue un rôle clé dans le développement durable et la lutte contre le changement climatique ». En tant que voyageur régulier en train à travers l’Europe, je dois dire que le contraire est vrai. Le train à grande vitesse est en train de détruire l’alternative la plus précieuse à l’avion, à savoir le réseau ferroviaire européen classique en service depuis des décennies. Lire la suite…

Les radars : 83 vies épargnées par an seulement? Eh bien moi ça me suffit amplement pour prouver l’utilité sociale du contrôle de vitesse automobile!

Il s’agit ici de commenter les réactions du lobby automobile – à travers son défouloir « 40 millions d’automobilistes » – après avoir pris connaissance de l’étude récente de l’INSEE (1) sur les effets des radars fixes sur le comportement automobiliste. Lire la suite…

Toujours plus vite

À l’heure où il est question de réduire les vitesses maximales autorisées sur certaines voies hors agglomération, on voit fleurir les contestations un peu partout sur la toile et dans les discussions de comptoir : « on en veut à notre argent, la vitesse n’est pas un fléau et ne tue personne ». Lire la suite…

Thalys desservira la métropole lilloise dès avril 2014

Thalys a annoncé le lancement de trains qui relieront directement les Pays-Bas à Lille dès avril 2014. Ces nouveaux services reflètent l’évolution de la politique de la SNCF, qui estime que le développement des liaisons internationales à grande vitesse constitue une solution à la crise que connaît le modèle TGV sur les liaisons franco-françaises. Lire la suite…

Le conditionnement de la vitesse : doubler pour doubler

Je ne surprendrai personne en concédant qu’un vélo va moins vite qu’une voiture sur une ligne droite sans obstacle. Il est donc normal qu’à vélo, sur de longues routes départementales ou communales (je déconseille les nationales), on se retrouve à être doublé par des engins limités à 90 km/h pendant que les plus sportifs d’entre nous ne dépasseront pas les 30 km/h de moyenne (je parle de déplacement et non d’entraînement sportif). Lire la suite…