Prions mes frères et sœurs !

A deux euros le litron, ce n’est plus possible, l’essence devient quasiment plus cher qu’un vin rouge Bordeaux premier prix. Le problème, c’est que la bagnole ne boit pas du Bordeaux bien de chez nous, mais du carburant de chez Poutine!

C’est pourquoi, soit je reste chez moi à boire du Bordeaux à 2 euros le litre, soit je prends ma bagnole qui boit de l’essence à 2 euros le litre… Et si j’ai la mauvaise idée de boire mon Bordeaux tout en conduisant, je risque bien de me ruiner tout en terminant dans le décor, ce qui augmentera encore la facture.

J’ai bien pensé organiser une manif d’automobilistes sur le périph pour protester contre le litron à 2 euros, mais j’ai calculé que ça allait me coûter une blinde et que je risquais en plus de rester bloqué dans les embouteillages.

Il reste aussi l’arme du boycott de l’essence. On pourrait arrêter d’en acheter de cette essence poutinienne ou saoudienne hors de prix! Elle est là la solution, on va mettre à genoux les dictatures pétrolières en arrêtant d’acheter leur carburant… tant qu’il me reste de l’essence dans le réservoir. Car lundi matin, il faudra bien du carburant dans le réservoir pour aller gagner de l’argent au boulot afin de… payer le carburant!

A vrai dire, vu le prix de l’essence, il ne reste plus qu’à acheter un vélo ou alors prier.  Et si on se retrouvait tous les dimanche matin à la station service pour prier tous ensemble pour faire baisser le prix de l’essence?

Seigneur tout puissant, viens à nous et donne-nous de la force pour que nous fassions baisser ces prix de l’essence trop chers. 

Mon Dieu, les prix ont trop monté à cette pompe depuis la semaine dernière. Nous savons que tu es capable, que tu as tous les pouvoirs du monde. 

Fais en sorte que le liquide divin continue de couler pour alimenter le réservoir de notre foi.

Amen.

 

Puis, nous chanterons tous ensemble avec ferveur ce refrain: « Nous aurons une baisse de l’essence, nous aurons une baisse de l’essence! Alléluia! »

Lire aussi :  Le vrai coût des transports régionaux

Qu’on se le dise, l’apocalypse est proche! La hausse du prix de l’essence ne fait que commencer… Aujourd’hui des prières dans les stations d’essence, bientôt des sacrifices humains au dieu-pétrole?

La seule prière qui vaille est celle-ci: « Seigneur tout puissant, viens à nous et donne-nous la force de changer de pompe! »

Un commentaire sur “Prions mes frères et sœurs !

  1. pedibus

    le vin de messe à deux balles pour les libations à la gloire de Ste-Gnognole trop cher… ?

    même à l’huile de colza dans le moulin c’est du deux zeuros vingt maintenant…

    séchez le catéchisme mes frères et sœurs  bagnolard-e-s… arrêtez vos frérocités, envers le climat ou la société…  ou allez vous faire foutre… !

Les commentaires sont clos.