Le changement climatique en questions

Le groupe de réflexion « Conseil économique et social et Académies » a réalisé un site internet pédagogique relatif au changement climatique. Le site est constitué d’un rapport et d’un blog participatif où l’on peut poser des questions sur le changement climatique ou tout simplement donner son point de vue sur le thème « Le changement climatique en questions ». Lire la suite…

Le plan B des constructeurs automobile

La fin de l’automobile est proche… du moins dans les pays occidentaux. Les ventes de voitures neuves diminuent en effet régulièrement en Europe et aux Etats-Unis, ainsi que la production automobile qui part vers les pays du Sud, dits pays émergents. Ces marchés émergents deviennent le nouvel épicentre de la galaxie automobile, avec une croissance à deux chiffres pour l’Inde, la Chine, la Russie, le Brésil… Dans le même temps, les pays développés connaissent les délocalisations, les suppressions d’emplois, la baisse des ventes de voitures, le low cost, etc. Lire la suite…

Le Nouveau Piétonnisme

Le Nouveau Piétonnisme (New Pedestrianism) est une variante plus idéaliste du Nouvel Urbanisme (New Urbanism) dans la théorie de la planification urbaine, fondée en 1999 par Michael E. Arth, un artiste américain, urbaniste, architecte d’intérieur, paysagiste, futuriste, et auteur. Le Nouveau Piétonnisme s’adresse à des problèmes associés au Nouvel Urbanisme et essaie de résoudre une variété de problèmes sociaux, sanitaires, énergétiques, économiques, esthétiques et écologiques. Une nouvelle ville ou des quartiers fondés sur les principe du Nouveau Piétonnisme s’appelle un Village Piétonnier (Pedestrian Village). Les villages piétonniers peuvent être soit complètement exempts de voiture soit avoir un accès automobile à l’arrière des maisons et des commerces, les allées piétonnes étant systématiquement à l’avant. Lire la suite…

Automobile et consommation d’espace

L’espace public disponible en milieu urbain est occupé à 90% par l’automobile, c’est-à-dire par le mode de déplacement le plus consommateur d’espace, laissant la part congrue aux autres modes (piétons, vélos, transports en commun). Le graphique ci-dessus montre ainsi l’aberration de notre société basée sur le système automobile. Au sein de nos villes européennes où l’espace public est pourtant rare, on peut ainsi constater que pour une même unité de surface, il est possible de faire circuler 4,5 fois plus de personnes en transport en commun (bus) par rapport à l’automobile, 7 fois plus de personnes en vélo, et près de 10 fois plus de piétons! Lire la suite…

Dictionnaire en ligne de l’automobile

Dictionnaire en ligne de l’automobile
Petit glossaire de l’altermobilité

Le dictionnaire critique de l’automobile est désormais accessible en ligne. Il s’agit à l’origine d’un ouvrage édité numériquement par CarFree France, qui constitue une référence pour l’ensemble du mouvement CarFree (sans voiture) ainsi que pour l’ensemble des personnes intéressées par les alternatives à l’usage de l’automobile individuelle. Le Dictionnaire critique de l’automobile a été réalisé par Gilles Chomel et Marcel Robert. Lire la suite…

Cours du pétrole, profits records et catastrophes écologiques

A l’heure où le cours du pétrole a désormais franchi les 110 dollars le baril, les profits des compagnies pétrolières n’ont jamais été aussi importants. Déjà, pour la seule année 2005, 100 milliards de dollars de profits: c’était le montant cumulé des bénéfices qu’avaient dégagé les cinq plus grandes compagnies pétrolières mondiales (ExxonMobil, Chevron, Total, BP et Shell). Lire la suite…

Une voiture pas chère pour détruire rapidement le Monde

INDIA-ECONOMY-NANO-PROTEST

Depuis le temps qu’on le dit que l’automobile est en train de détruire la planète… le coup de grâce pourrait bien venir d’Inde où le groupe industriel Tata Motors vient de présenter devant 1200 journalistes la « voiture la moins chère du monde », la « Nano », qui a tout de la voiture low-cost. Lire la suite…

La grande arnaque écologique

Eco-voitures, bio-carburants et arnaques écologiques

En matière d’arnaque écologique, les constructeurs automobiles et les compagnies pétrolières rivalisent d’imagination pour nous faire avaler la pillule de la « voiture propre », des carburants « bio », des « voitures vertes » ou autres « éco-voitures ». En fait, la mode automobile du moment consiste principalement à ajouter les préfixes « bio » ou « eco » à tout ce qui concerne la production d’automobiles ou de carburants, alors même que la massification mondiale de l’automobile est pourtant en train de détruire la planète. Lire la suite…

Quand l’automobile envahit le monde

Les ventes mondiales d’automobiles ont progressé plus que prévu en 2007, soit de 4 %, stimulées par un afflux de plus de 20 % en Chine et en Amérique du Sud, selon le dernier rapport sur le secteur mondial de l’automobile publié par Etudes économiques Scotia. Lire la suite…

Pour en finir avec les autoroutes urbaines

Les autoroutes urbaines, c’est beaucoup de bruit et de pollution. C’est une hantise pour les riverains (sans parler des autres, une autoroute ça pollue à 1,5 kms à la ronde selon une étude anglaise…), mais c’est aussi une gêne pour les vélos et les piétons qui doivent faire des détours importants afin de ne pas ralentir la circulation du dieu-bagnole. C’est enfin une hérésie en terme d’urbanisme, le degré zéro de l’urbanité, pas de petits commerces à visiter ou de squares où se poser. Le paysage urbain devient purement fonctionnel et nie ce qui constitue le fondement même de la ville (un regroupement d’habitants qui ont des choses à faire ensemble). Lire la suite…

Illichville la ville sans voitures

Illichville ou l’utopie urbaine anti-voitures

Au cours de l’histoire de l’urbanisme, les utopies urbaines ou villes idéales ont été nombreuses, depuis les projets des socialistes français dits « utopiques » au 19ème siècle (Saint-Simon, Cabet, Fourrier, Considérant) jusqu’aux théoriciens anglo-saxons (Owen, Henry George, Ruskin, Morris, etc.). Lire la suite…

L’automobile détruit la planète

Automobile et destruction de la planète

Après avoir connu une période de « guerre froide » entre 1945 et 1990 basée sur le spectre de la destruction de la planète par l’atome, nous sommes désormais entrés dans une période de « guerre chaude » caractérisée par la menace de la destruction de la planète par l’automobile.

Cette guerre chaude se fonde sur un développement massif de l’usage de l’automobile à l’échelle planétaire, sur un réchauffement climatique mondial désormais avéré, sur des tensions de plus en plus fortes sur les cours des matières premières (dont le pétrole), sur un pillage massif et un épuisement attendu des ressources naturelles, sur des guerres de conquête et de contrôle des réserves pétrolières. Lire la suite…

Pour la déréglementation des taxis

On peut être anti-voitures sans pour autant être anti-taxis. Le taxi représente en effet une solution de mobilité intéressante en complément des transports publics, du vélo et de la marche. Dans certains cas, lorsqu’on est très chargé par exemple (courses, bagages, etc.) ou lorsqu’on se déplace à trois ou à quatre, et en fonction du parcours donné (parfois mal desservi par les transports publics), il peut être avantageux d’utiliser le taxi. Lire la suite…