Le ministre des transports vend des bagnoles à hydrogène

Si vous doutiez encore des liens incestueux entre politique et secteur automobile, le pantouflage annoncé du ministre des transports Jean-Baptiste Djebbari chez un constructeur de voitures à hydrogène lève définitivement le doute. Le 16 mai 2022, soit la veille de la désignation de la nouvelle Première Ministre Elisabeth Borne, la société Hopium (!) a publié un communiqué de presse annonçant que le ministre des transports, encore en exercice, allait être nommé administrateur de cette entreprise. Lire la suite…

Mouna, l’anti-bagnole

Parmi les « grands précurseurs » de l’anti-bagnole, il y a André Dupont, dit « Aguigui Mouna » ou simplement « Mouna » (1911-1999). Décrit sur Wikipédia comme un clochard-philosophe libertaire, pacifiste, écologiste avant l’heure, il sillonnait à vélo les rues de Paris pour haranguer les foules. On a vu en lui à la fois « le dernier amuseur public de Paris » et « le sage des temps modernes. » En 1975, le dessinateur Cabu avait réalisé une « Chronique de Mouna » en 7 épisodes dans la revue écologiste La Gueule Ouverte, regroupée dans cet article. Lire la suite…

La broche de Dustin Shuler

Dustin Shuler (17 août 1948 – 4 mai 2010) est un sculpteur pop art et un artiste multimédia américain, principalement connu pour une œuvre de 1989 appelée Spindle, une pointe d’acier de 15 mètres de haut sur laquelle sont empalées huit voitures, devenue emblématique de la ville de Berwyn, dans l’Illinois, où elle a été installée pendant deux décennies dans le parking d’un centre commercial populaire. Lire la suite…

Auto-critique

Dans cette émission de l’Office national de radiodiffusion télévision française de 1969, il est question déjà de la « passion » automobile affectant certains, et en particulier de ses conséquences (société de consommation, agressivité, volonté de puissance, etc.). Lire la suite…

Le mode de vie impérial

Lorsqu’il a été publié pour la première fois en allemand en 2017, le livre d’Ulrich Brand et Markus Wissen intitulé « Le mode de vie impérial – La vie quotidienne et la crise écologique du capitalisme » a attiré une grande attention et a été discuté dans les médias grand public, tout en alimentant, dans le même temps, un débat intense au sein de la gauche universitaire allemande. Ces multiples réactions ne sont pas le fruit du hasard, mais proviennent de la nature provocatrice et novatrice de l’ouvrage. Les auteurs affirment que le mode de vie dominant dans le Nord global dépend, dans une large mesure, de l’exploitation des personnes et des ressources naturelles dans le Sud global. Autrement dit, le fait que nous (en tant qu’habitants du Nord) puissions jouir d’un niveau de vie relativement confortable repose sur une longue histoire d’épuisement de la nature et de préservation de mauvaises conditions de travail dans d’autres parties du monde. Lire la suite…

Le socialisme ne peut arriver qu’à vélo

La phrase qui donne le titre à cet article n’est pas d’Anne Hidalgo, mais de José Antonio Viera-Gallo, juriste et homme politique chilien né en 1943. Viera-Gallo a été sous-secrétaire à la justice pendant la présidence de Salvador Allende (1970-1973). Lire la suite…