Monsieur 10%

Les dernières péripéties de l’affaire Khashoggi, du nom du journaliste saoudien sauvagement assassiné dans les locaux du consulat saoudien d’Istambul en Turquie, montrent une fois de plus le réel visage de la dictature sanguinaire et rétrograde d’Arabie Saoudite. Lire la suite…

« Le génie de l’industrie automobile »

A l’occasion des 110 ans du magnifique journal nommé « Les Echos, » le génial dirigeant du groupe Peugeot PSA, Carlos Tavares, a accepté (il est trop bon, merci à lui) de réfléchir à la place de l’automobile dans 20 ans. Du haut du tremplin permettant d’accéder à sa puissance visionnaire, il se projette donc en 2038… et se dit persuadé que la soif de liberté et de mobilité l’emportera sur ce qu’il appelle les « décisions irrationnelles » actuelles. Lire la suite…

« La gratuité tue »

Il y a peu de débats publics où l’idéologie ultra-libérale dégouline autant que dans le cadre du débat sur la gratuité des transports publics. En la matière, le « Vieux Monde » du néo-libéralisme à la sauce Reagan et Thatcher sort rapidement les crocs pour dénoncer d’avance une mesure à la fois utopique, bolchévique et stalinienne. Pour le coup, les arguments éculés des premiers de cordée ruissellent plus que les richesses censées dégouliner jusqu’aux pauvres grâce à la croissance. Lire la suite…

Dernier appel avant la fin du monde…

Il y a quelque chose de pathétique dans les différents « appels » qui se succèdent depuis maintenant plus de 30 ou 40 ans pour « sauver la planète » ou « sauver l’humanité ». Au début, il y avait l’appel des scientifiques pour le climat, puis l’appel des chanteurs pour la biodiversité, l’appel des acteurs pour la nature ou l’appel des gens concernés pour sauver la vie sur Terre… Lire la suite…

Le PDG de Michelin est chargé « d’accélérer la transition écologique »

Apparemment, la transition écologique ne va pas assez vite et il semble nécessaire de « donner un coup d’accélérateur ». On va donc mettre le turbo et faire crisser les pneus de la transition écologique en nommant Jean-Dominique Senard, PDG du groupe Michelin, président du comité de l’Accélérateur de la Transition Ecologique. Lire la suite…

Pour que Nicolas Hulot respecte son propre pacte écologique

Cela fait maintenant plus d’un an que Nicolas Hulot est « aux affaires » comme on dit. A la tête d’un Ministère de la transition écologique et solidaire que certains appellent plutôt le « Ministère de la transition écologique et solitaire », il est aux premières loges pour appliquer son propre Pacte écologique de 2007 qu’il avait fait signer à l’époque à l’ensemble des candidats à l’élection présidentielle. Lire la suite…

Fiascolib’

C’est l’hallali! Après l’échec des vélos en libre-service sans stations type gobee bike et le vélibgate qui concerne lui les vélos en libre-service avec station à Paris, c’est maintenant Autolib’ qui part en sucette. Au bout du compte, c’est toute l’économie dite « du partage » qui semble en train de s’effondrer. Lire la suite…

Les « débiles sociaux »

Plus c’est gros, plus ça passe. Le même sénateur qui voulait imposer le casque aux cyclistes en 2016 est aujourd’hui contre la limitation de vitesse à 80 km/heure sur les routes. Hervé Maurey, sénateur centriste de l’Eure et président de la commission de l’aménagement du territoire et du développement durable du Sénat, montre ainsi toute la flexibilité de ses conceptions en matière de sécurité routière. Quand il s’agit des vélos, il faut imposer des mesures contraignantes comme le casque obligatoire, quand il s’agit des automobilistes, imposer le 80 km/heure sur les routes serait « une mesure attentatoire aux libertés« … Lire la suite…

Vive le réchauffement climatique !

Quel bel hommage à Christophe de Margerie, l’ancien PDG de Total mort dans un accident d’avion en Russie en 2014, un brise-glace russe porte désormais son nom. Et il ne s’agit pas de n’importe quel brise-glace… Le brise-glace Christophe de Margerie, affrété par Total, est en effet le premier navire commercial, un méthanier transportant du gaz naturel, à emprunter le passage Arctique du nord-est pour rallier l’Asie. Un gain de 15 jours par rapport à la route de Suez. Lire la suite…