Homme au volant : mort au tournant

Une campagne télévisée récente de la Sécurité routière rappelle que la connerie motorisée est avant tout une affaire d’hommes. Malgré les présupposés sexistes qui ironisent sur le mode « Femme au volant, mort au tournant », en France, plus de 8 fois sur 10, ce sont les hommes qui sont responsables des accidents mortels sur la route.

Tous les chiffres vont dans le même sens : les hommes tuent et se tuent beaucoup plus que les femmes sur la route. 78% des personnes tuées sur la route sont des hommes, 84% des responsables présumés dans des accidents mortels en France sont des hommes et 93% des conducteurs alcoolisés impliqués dans un accident sont des hommes.

Et malgré ce que beaucoup d’hommes pensent, les femmes sont aussi nombreuses qu’eux au volant et parcourent en moyenne autant de kilomètres qu’eux. Les hommes ne peuvent donc même pas prendre pour excuse une plus grande pratique ou un plus grand nombre de kilomètres parcourus. Les hommes sont juste des cons, point barre.

Ils sont cons parce que persuadés de « bien conduire » en toutes circonstances, quand ils roulent trop vite, quand ils font des dépassements dangereux, quand ils ont bu de l’alcool, quand ils utilisent leur téléphone, etc. Leur haut niveau de testostérone les persuade que, « comme ils sont de vrais mecs, ils savent conduire eux, pas comme les gonzesses au volant ou les tafioles à vélo qui ralentissent le trafic… »

J’avais écrit il y a longtemps un article devenu célèbre sur les motards dans lequel j’expliquais que « le premier prédateur du motard, c’est la moto. » En fait, c’est pareil pour les mecs en bagnole, car le premier prédateur du bagnolard, c’est la bagnole!

Lire aussi :  Le lièvre ou la tortue?

Au passage, si l’accidentologie des motards est encore plus grande que l’accidentologie automobile, c’est sans doute lié au fait que les motards sont très majoritairement des hommes. Quand on est con, on est con…

Il est plus qu’urgent de déconstruire la virilité motorisée ou alors, donnez leur des voitures à pédales!

2 commentaires sur “Homme au volant : mort au tournant

  1. Zap Pow

    Je me demande d’ailleurs quels est le pourcentage de cons (masculins) qui a malencontreusement percuté un de ces « arbres tueurs« , ce qui a incité d’autres cons à vouloir couper tous les arbres en bord de route.

    C’est pas beau, cette déclaration : « Les arbres qui tuent n’ont plus leur place au bord de nos routes ! » À croire que les platanes ont l’esprit criminel.

  2. Josiane Albert

    Absolument d’accord avec vous et j’en croise tous les jours à pied ou à vélo,des c…! Et avec le commentaire précédent ,combien!4000 arbres je crois ! Et ceux qui s’obstinent à vouloir construire cette autoroute! Trop de cons en France ! :))💪Elles à vélo 🚲🕊️

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *