Diminuer sa consommation de viande ou arrêter la voiture?

Sandrine Rousseau, que nous connaissons bien sur Carfree France pour ses positions anti-vélo, n’en finit plus de susciter la polémique. En ce moment, c’est le barbecue qui est sur le grill comme instrument viriliste de domination du patriarcat. Mais, elle est allée plus loin en déclarant que « diminuer sa consommation de viande » était le geste le plus efficace « devant la voiture » pour lutter contre le réchauffement climatique… Lire la suite…

Rebellion Of One

Rebellion Of One est une campagne lancée par Extinction Rebellion dans différents pays en 2021 et en France en Juin dernier, où des individus perturbent le bon fonctionnement de la société et se mettent en position de vulnérabilité pour protester contre l’inaction climatique. Elles le font en leur nom, sans revendication d’appartenance à un groupe en particulier, et à partir de leurs propre expérience. Lire la suite…

Motorville

Motorville est un film coup de poing. En moins de trois minutes, Patrick Jean, son réalisateur, parvient à nous faire ressentir l’addiction de nos sociétés au pétrole en utilisant l’anthropomorphisme sur des cartes remodelées. Il interroge ainsi la manière dont l’industrie automobile, avec les hydrocarbures, a façonné nos paysages, nos environnements, mettant la voiture au centre de nos vies. Lire la suite…

L’insécurité routière

Le journal Libération a exploré un an de tweets et retweets du compte officiel de la Délégation à la sécurité routière, ainsi que les messages et vidéos ainsi relayés. Le résultat est édifiant, dans la plupart des cas il est demandé aux piétons et cyclistes d’assurer eux-mêmes leur protection alors que les automobilistes, pourtant responsables de la grande majorité des accidents impliquant des usagers dits «vulnérables» (piétons, cyclistes, trottinettes), sont peu mis face à leurs responsabilités. Lire la suite…

Les automobilistes coûtent vraiment trop cher à la société

Une nouvelle étude publiée fin avril 2021 par la direction générale du Trésor, qui dépend du ministère de l’Economie, démonte une nouvelle fois le mythe de l’automobiliste « vache à lait. » En réalité, les automobilistes coûtent trop cher à la société, car ils ne couvrent en moyenne que 36% des coûts qu’ils font supporter à la société selon l’étude de Bercy. Lire la suite…