Motorisme

Ce court article écrit par Daniel James en 2000 explique pourquoi tant de gens passent autant de temps de leur vie à conduire. Il identifie les forces motrices derrière le motorisme de masse, en particulier les différentes formes de dictature et de propagande politique, que ce soit le fascisme hitlérien, le stalinisme, le thatchérisme ou le fordisme. Pour James, la voiture est un appareil d’obéissance de masse, et le motorisme est une idéologie plutôt qu’un choix individuel. Si nous le reconnaissons, affirme James, nous sommes en mesure de nous en débarrasser. Lire la suite…

L’île des pêcheurs

Quatorzième épisode d’une série consacrée aux îles sans voitures. Vous souhaitez passer des vacances réellement sans voitures? Vous voulez voir comment la vie sans voitures est possible? Visitez les îles sans voitures! Aujourd’hui: L’Isola dei Pescatori (« île des pêcheurs ») située sur le lac Majeur en Italie. Lire la suite…

Culture de la voiture et paysage de la soustraction

« Culture de la voiture et paysage de la soustraction » est un texte écrit au milieu des années 1990 par Philip Goff, étudiant de troisième cycle en design urbain à l’Université de l’Oregon (USA). Ce texte effrayant nous rappelle que ce qui appartenait autrefois au public s’est transformé en voies de circulation pour voitures. De concert avec l’industrie automobile, les politiciens obstinés, les urbanistes et architectes modernistes, les ingénieurs de la circulation déshumanisés et les promoteurs démagogues sont reconnus coupables de cette évolution négative. Bon nombre des problèmes les plus urgents de l’humanité peuvent être attribués à la surutilisation de l’automobile et au développement suburbain incontrôlé. Jusqu’à ce que quelque chose dans le comportement humain soit freiné, notre mode de vie décadent continuera à décimer les communautés et les villes, et à précipiter la destruction continue du monde naturel. Lire la suite…

Le mensonge vert

Le greenwashing, parfois appelé aussi éco-blanchiment ou verdissage, on en parle souvent sur Carfree France. Il s’agit d’un procédé utilisé par les entreprises pour faire croire que leurs produits ou services sont respectueux de l’environnement, ce qui n’est bien évidemment pas le cas. Le but pour ces entreprises est de maintenir ou développer leurs profits en surfant sur l’attente du public en matière d’écologie. Un film documentaire sur le greenwashing sort en salles ces jours-ci. Lire la suite…

Forum Carfree

Le Forum Carfree ouvre ses portes! Beaucoup l’attendaient, un militant parisien dénommé Clutch l’a fait. Ce forum vient (nous l’espérons) combler un manque: les militant-e-s francophones pour des villes sans voitures ne disposaient pas d’un moyen de communication et de coordination efficace. Lire la suite…

AUTO Une saloperie mortelle dans notre tête

Voici les beaux jours revenus, et on va recommencer à s’agglutiner sur l’asphalte, à la queue leu leu, et puis de temps en temps en petits tas fumants, entourés de badauds excités… Oh je vous ferai grâce des statistiques effrayantes, sur le nombre de morts et tout et tout. D’abord parce que je ne les connais pas par cœur, et puis parce que je pense que tous ceux que le problème intéresse en ont déjà une vague idée. Première cause de la mortalité chez les jeunes, plus de morts que les guerres d’Indochine ou d’Algérie (de notre côté, bien sûr, les autres ça ne compte pas dans les statistiques officielles hexagonales, et puis ils n’avaient pas encore d’auto, alors ça ne se compare pas, forcément), enfin bref on connaît tout ça, mais ça n’empêche pas. Lire la suite…

Nos inventions sont de jolis jouets

Walden ou la Vie dans les bois (titre original Walden; or, Life in the Woods) est un récit publié en 1854 par l’écrivain américain Henry David Thoreau (1817-1862). Le livre raconte la vie que Thoreau a passée dans une cabane pendant deux ans, deux mois et deux jours, dans la forêt appartenant à son ami et mentor Ralph Waldo Emerson, jouxtant l’étang de Walden (Walden Pond), non loin de ses amis et de sa famille qui résidaient à Concord, dans le Massachusetts. Lire la suite…

Contre la bagnole

Suite à certains évènements contondants entre un camion et moi, et suite à un ras-le-bol ancien et croissant, j’ai décidé de militer franchement contre la bagnole et compagnie. J’ai tâté le terrain, en particulier chez les gens-qui-militent. On m’a dit que je m’attaquais à un gros morceau. D’autres, ça les fait rire. Pourtant, ça intéresse quand même certains, militants ou pas militants. J’aurais été très malheureux d’être le seul écœuré. Lire la suite…