De meilleurs transports publics

Dans le premier article (Carbusters #38), nous avons examiné les principes de base de la conversion sans voiture qui ont été établis dans le Protocole de Lyon. Dans l’article suivant (Carbusters #39), nous avons examiné la nécessité d’une conversion progressive dans les villes existantes. Nous avons également envisagé des mesures visant à réduire presque immédiatement le trafic automobile. Dans le présent article, nous examinons la nécessité d’améliorer considérablement les transports publics, qui constituent l’une des pierres angulaires de presque toutes les conversions sans voiture. Lire la suite…

Faire le premier pas

Dans le premier article (Carbusters #38), nous avons examiné les principes de base de la conversion sans voiture tels qu’ils ont été établis dans le Protocole de Lyon. Nous avons également examiné la nécessité d’un plan directeur à long terme pour guider la conversion sur plusieurs décennies. Ce plan doit inclure un système d’itinéraires élargi pour les transports publics. Dans cet article, nous examinons les raisons pour lesquelles la mise en place de zones sans voitures dans les villes existantes doit se faire par étapes et à un rythme modéré. Nous examinons également les mesures visant à réduire le trafic automobile au début du processus de conversion. Lire la suite…

Rendre les villes d’aujourd’hui sans voiture

Il est urgent de construire et de promouvoir de nouveaux modèles d’urbanisme moins dépendants de la voiture, qui permettent de choisir librement son mode de transport. Il faut donc réfléchir à de nouveaux systèmes d’aménagement urbain, mais aussi aux possibilités de convertir des lieux existants en zones sans voiture. Au cours des dernières décennies, les modèles d’urbanisme basés sur la voiture se sont répandus dans le monde entier et le défi consiste désormais à s’éloigner de cette évolution. C’est la voie que Joel Crawford présente dans cette série d’articles consacrée aux conversions sans voiture. Lire la suite…

Les voitures et l’économie

Se libérer d’une fausse croyance est peut-être l’une des libertés les plus puissantes. Les défenseurs des villes sans voiture en ont déjà l’habitude: s’affranchir du mythe selon lequel les voitures sont nécessaires pour se déplacer ouvre un tout nouveau monde de possibilités et rend évidentes de nombreuses vérités qui seraient autrement restées obscures. Lire la suite…

Truman City

Friedrich Engels écrivait en 1845 qu’une ville comme Londres est une chose étrange. La centralisation colossale, « cet entassement de deux millions et demi d’êtres humains en un seul point », a centuplé leur puissance. Avec le regard neuf d’un visiteur, Engels décrit toutes les merveilles produites par la concentration urbaine du travail et de l’activité, de l’industrie et des marchés. Les villes sont, sans aucun doute, des moteurs de création inégalés, et la Londres victorienne était la plus magnifique d’entre elles. Cependant, comme le note Engels, « les sacrifices que tout cela a coûté ne deviennent apparents que plus tard ». Lire la suite…

L’évaporation du trafic automobile

C’est arrivé à certains d’entre nous. Vous vouliez créer une rue sans voiture, mais on vous a opposé des prévisions convaincantes d’augmentation du trafic dans les rues avoisinantes. Bien que la plupart des gens considèrent ces prédictions comme des faits, elles ne pourraient pas être plus éloignées de la vérité. Voici les preuves dont vous avez besoin pour les contrer. Lire la suite…

La génération du trafic automobile

Réduire le trafic. C’est la raison la plus souvent invoquée pour justifier la construction d’une nouvelle route ou d’un contournement, ou l’ajout d’une voie. C’est un argument qu’il est souvent difficile de contrer, à moins d’être armé de preuves irréfutables que l’augmentation de la capacité routière ne fait qu’accroître le trafic. Voici pourquoi la construction de nouvelles routes est une mauvaise idée. Lire la suite…

Comment faire du vélo sur les voitures

D’abord la marche à pied sur les voitures, maintenant faire du vélo sur les voitures. Une cycliste de Budapest en Hongrie est tellement en colère contre les voitures garées sur les pistes cyclables qu’elle a commencé à marcher sur les voitures… avec son vélo. Ici, elle explique comment elle s’y prend et donne aussi quelques conseils pour négocier les réactions des automobilistes. Lire la suite…

Assises « Vers des Villes sans Voitures »

En octobre 1997, environ 65 militants provenant de 21 pays différents se sont retrouvés durant une semaine à Lyon en France pour organiser les « Assises Vers des Villes sans Voitures. » Cette conférence a donné naissance, suite à la publication du rapport « Pour une ville sans voitures » commandé par la Commission européenne en 1991, au mouvement européen d’opposition à la voiture, avec en particulier la création du magazine Carbusters. Le compte-rendu détaillé de cette semaine de conférence sur les villes sans voitures, écrit par Randy Ghent, a d’ailleurs été publié dans le premier numéro de Carbusters et se trouve reproduit ci-dessous. Lire la suite…

Carbusters

Carbusters ou « Car Busters » était un magazine trimestriel lancé lors des Assises “Vers des Villes sans Voitures” qui se sont déroulées à Lyon en octobre 1997. Publié en partenariat avec European Youth for Action et le World Carfree Network, le magazine a connu 42 numéros entre 1998 et 2010 avec un tirage moyen d’environ 3500 exemplaires. Lire la suite…

La renaissance de Carbusters

Le réseau mondial sans voitures a besoin de vous. Le site anglo-saxon Carbusters.org (les « péteurs de bagnoles ») cherche à réactiver son comité éditorial afin de faire vivre le site et publier régulièrement des nouvelles en anglais de l’actualité carfree à travers le monde. Lire la suite…