CO2Gate

Il est désormais acquis que nous sommes face à ce qu’on peut appeler un CO2Gate, à savoir le mensonge organisé des constructeurs sur les émissions de CO2 réelles de leurs voitures, sur le modèle du DieselGate ou de l’HybridGate. En fait, c’est tout le secteur automobile qui constitue un AutomobileGate au regard de l’ensemble des mensonges et des tromperies des constructeurs de voitures…

Le CO2Gate, on en parlait dès 2018 sur Carfree France. Comme très souvent, on était en avance. Six ans plus tard, que s’est-il passé pour remédier au fait que les constructeurs de voitures mentent éhontément sur les émissions de CO2 de leurs véhicules? Rien…

Pourtant, la situation climatique n’a probablement jamais été aussi mauvaise. Un nouveau rapport de l’Organisation météorologique mondiale fait en effet état d’une planète «au bord du gouffre» après l’année 2023. Selon l’ONU, des records ont été battus l’année dernière en matière de pollution, de réchauffement et de concentration de gaz à effet de serre.

Pendant ce temps, les constructeurs de voitures continuent de mentir tranquillement aux consommateurs en faisant croire que les émissions de CO2 de leurs voitures sont de plus en plus faibles alors qu’il n’en est rien.

Aujourd’hui, l’association Transport&Environnement rappelle en effet qu’il existe un écart important entre les émissions de CO2 officiellement déclarées par les voitures et ce qu’elles émettent réellement. C’est ce que révèle le premier ensemble de données du « monde réel » publié par la Commission européenne – une étape importante dans la compréhension de l’impact climatique des voitures. Le problème était pourtant largement connu dès 2018, et il aura donc fallu attendre six ans pour que la Commission européenne daigne réellement commencer à s’y intéresser.

Selon ces nouvelles données, il existe un écart important de 20 % entre les émissions de CO2 officiellement déclarées et les émissions réelles de CO2. Pour les voitures essence, qui représentent la majorité des ventes, l’écart s’élève même à 24 %.

Lire aussi :  Léon est un con

Parmi les grands constructeurs automobiles, Renault est le moins performant avec un énorme écart de 30 %. Pour une fois que la France est en tête du classement, c’est en matière de triche sur les émissions de CO2…

Comme on pouvait s’y attendre, d’après des études antérieures, les hybrides rechargeables ont des performances scandaleusement médiocres, émettant en moyenne 3,5 fois leurs émissions de CO2 officielles et déclarées publiquement. Dit autrement, si tu veux achever le climat, achète-toi un bon gros SUV hybride rechargeable…

La récente étude de l’ICCT (International Council on Clean Transportation) montre que cet écart se creuse de plus en plus et que, sans une action urgente pour le combler, les efforts de l’UE visant à réduire les émissions de CO2 des voitures seront gravement entravés.

Mais que va-t-on faire alors ?

A vrai dire, rien car depuis le temps, on aurait déjà fait quelque chose si on avait décidé de vraiment agir en matière d’émissions de CO2. Car, le problème est connu désormais depuis longtemps et la Commission européenne ne fera rien de tangible en la matière, si ce n’est dire aux constructeurs un truc du genre: « la prochaine fois, essayez de mieux mentir aux consommateurs pour que le décalage entre les émissions de CO2 affichées dans les pubs et la réalité ne soit pas trop voyant. Le climat on s’en fout, mais à force, on passe pour des imbéciles. »

Rendez-vous l’année prochaine pour faire le bilan 2024 des futurs records de pollution, de réchauffement et de concentration de gaz à effet de serre.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *