L’industrie automobile a honte d’elle-même

L’industrie automobile a tellement honte d’elle-même qu’elle est obligée de recourir à l’image positive, saine et dynamique d’un cycliste pour vendre ses produits!

En effet, les motifs de honte ne manquent pas pour cette industrie délétère: les centaines de milliers de morts par accident et pollution dont elle s’est rendue responsable depuis son avènement, ses effets désastreux sur l’urbanisme (coupure de l’espace, imperméabilisation des sols, géthoïsation, étalement urbain), sa contribution à la sédentarité et à ses conséquences sanitaires (surpoids, embonpoint, obésité, diabète, ostéoporose), sa contribution au réchauffement climatique et à ses conséquences (érosion accélérée des côtes, fontes des glaciers, atteintes à la biodiversité, canicules), sa participation à l’hécatombe quotidienne de la faune sauvage, la pollution quotidienne qu’elle génère (cO2, ozone, particules pulmonaires, bruit), la congestion des réseaux qu’elle entraîne (embouteillage, gêne ou empêchement exercés sur les transports en commun, sur les véhicules utilitaires et sur les modes de déplacement respectueux de la nature et de la santé que sont la marche à pied et le vélo), sa contribution à l’épuisement des ressources énergétiques fossiles et à leurs enchérissement, sa contribution au stress et à la violence routière, son image de comportement individualiste qu’elle véhicule.

Les voies vertes en 06-ouest:
http://gilles.chomel.free.fr/lavissan.htm

Source: http://agonieautomobile.blog.fr/

Gilles Chomel

A propos de Gilles Chomel

Administrateur des sites Agonie automobile, LécoLomobiLe et du Laboratoire Alternatif et Coopératif de Prospective Automobile