APPEL en faveur du fret ferroviaire

Les investissements prévus dans le plan Fret devraient permettre de transférer sur le rail près de deux millions de parcours de camions par an, mais seulement à l’horizon 2020. Le quasi abandon du wagon isolé envisagé par la SNCF aurait pour incidence, un transfert mais dans le sens contraire, cela dès 2010 et d’une façon irréversible suite à la suppression de moyens de production (fermeture de triages, de gares…) et de 6 000 emplois. Ce n’est pas acceptable!

– Fret ferroviaire : agir dès maintenant pour un report modal de la route vers le rail
– Refuser les dispositions du plan SNCF/Borloo qui prévoit plusieurs milliers de camions supplémentaires sur les routes dès 2010 avec la suppression des 2/3 des wagons isolés

C’est dès maintenant qu’il faut agir pour préserver l’existant et mettre en œuvre le transfert modal de la route vers le rail.

La SNCF est entreprise publique, il est donc de la responsabilité de la représentation nationale et de l’Etat d’assurer ses responsabilités

Nous demandons :

1- un moratoire du plan de la SNCF quant à la suppression du wagon isolé avec l’étude concrète de nouvelles offres structurées de dessertes de territoire.

2- une subvention versée par l’Etat à RFF destinée à compenser un montant des péages ramenés au plus bas niveau européen tant que la qualité des prestations offertes aux opérateurs de fret ferroviaire opérant en France ne s’est pas améliorée. Le niveau de qualité de référence pourrait être la situation allemande (date de réservation du sillon, qualité du sillon, fiabilité de la réservation, …).

En 2008, les péages payés par Fret SNCF se sont élevés à 228 M€, soit 14% des produits du trafic. En prenant en compte la médiocre qualité des prestations de RFF, les ramener, par exemple, à 5% des produits du trafic aurait permis à Fret SNCF d’économiser 150 M€ sur cet exercice (soit près de la moitié du déficit 2008 …). Face à un déficit prévisionnel 2009 de près de 600 M€, cela pourrait être un élément conséquent de transition entre une situation actuelle extrêmement dégradée et un possible rebond à moyen terme.

Pour prendre en compte la médiocre qualité de l’accès aux infrastructures par les opérateurs de fret ferroviaire, l’Etat envisage aujourd’hui de stabiliser en euros constants le montant des péages jusqu’en 2015, un effort de l’Etat en faveur d’un report modal suppose d’aller plus loin en réduisant significativement le prix unitaire des péages. Mise en œuvre depuis plusieurs années en Suède, une telle action publique a eu des effets importants. Adressée à l’ensemble des opérateurs de fret ferroviaire opérant sur le territoire français, cette mesure serait conforme aux règles communautaires.

Une partie des ressources issues de la « taxe carbone » pourrait être utilisée à cet effet dès 2010.

3- une application rapide et un renforcement des dispositions de la loi Grenelle concernant l’éco-redevance poids lourds.

Si les coûts/avantages écologiques et sociaux de chaque mode de transport ne sont pas pris en compte, les investissements ferroviaires prévus ne seront pas suffisants pour provoquer un report modal à la hauteur des ambitions affichées.

4- la mise en place d’une réelle concertation avec les 5 composantes du Grenelle à la fois au niveau national et régional.

Merci de signer et de faire signer cet appel

Signatures à envoyer à Jean Yves Petit :
chapetit@club-internet.fr – 06 45 71 65 22

Liste des premiers signataires

Karl Marx

A propos de Karl Marx

Rédacteur du site Carfree France, spécialiste des questions de transports collectifs

12 commentaires sur “APPEL en faveur du fret ferroviaire

  1. LGV

    Il serai temps de s’y mettre ! au lieu de cela des voies vitales ont été supprimées pour le fret, comme celle qui reliait l’Italie à travers les alpes…

  2. Antec

    Perso je trouve évident que le rail (et le velo) soit l’avenir du transport…
    Qu’on me prouve le contraire !

  3. URB

    @ANTEC
    Dans le cas présent ça parle de FRET et non de transport de personne, donc pour le rail => Oui, par contre le vélo => pas trop ça.
    A part si bien sur tu estime que le transport de marchandises (pas les courses de chacun) puisse se faire en vélo.
    J’imagine déjà le transport de plusieurs palettes (pleine) en vélo.

  4. stoppeur

    Si,en France,on avait le bon sens suisse,néerlandais ou allemand,voire ja ponais,l’économie tournerait autrement…!Seulement voilà:on descend des Gaulois…!C’est celui qui parle le plus fort,le dernier,qui a raison!Voire,celui qui frappe le plus fort!Et puis,le chef a toujours raison…Quand on sait com ment ça se passe pour être chef…Et si on réveillait Napoléon ou Sully…Ils étaient de grands stratèges militaires,mais pas seulement…En matière de développement de fret ferroviaire,à leur époque,c’était un peu prématuré… Par contre,question voies d’eau,canaux,la France est loin derrière leur gé nie!Le projet de canal Rhin-Rhône à grand gabarit est passé à la trappe,il y a 10 ans ou plus…Si on trouvait le moyen de revenir à la vapeur(sans les fumées),ça ne serait pas pour me déplaire…

  5. apanivore

    Localement en ville le transport de marchandises à vélo (triporteur ou remorque) existe pour livrer des magasins en zone piétonne. Il y a même des services de livraison de colis à vélo.Le vélo peut tout à fait être complémentaire du fret ferroviaire.

  6. stoppeur

    Ce que j’ai vu,de mes yeux vus,en la belle ville de VENLO,ville des P-B de la « vallée » de la Meuse,les livraisons en zone piétonne se faisaient la nuit, surveillées par la Police.En plus gros,il y a aussi les triporteurs scooteurs.

  7. simon

    le transport par FRETest une solution noble du fait d’enrayer le processus du libre marché de manière alternative, et cela au niveau européen (tous ces tranports routiers sont un danger permanent au niveau sécurité routière,santé (taux de c°2 exponantiel,stress des chauffeurs,stress des automobilistes dans la peur du retard,énervement et mauvais rapport au travail …ect) mais tant que le Kapitalisme perdurera ce mode d’économie nous fera crever à petit feu !
    Mais que faire des chauffeurs routiers? reconvertion en conducteur de FRET ??? reconvertion et formation dans les énergies renouvelable et alternatifs ??? lançons des idées !!!

  8. benazech daniel

    C’est sûr, si les camions voyageaient sur des trains, ce serait déjà un énorme pas en avant, malgré le fait que cela

Les commentaires sont clos.