Les victimes collatérales de l’automobile particulière

On a régulièrement des faits divers en France où des piétons et des cyclistes innocents sont massacrés par des voitures. Ajoutez à cette hécatombe quotidienne tous les animaux écrasés qui n’ont pas l’honneur de bénéficier d’un article de presse. Chaque fois qu’un humain ou un animal est fauché, on devrait en imputer la responsabilité à Monsieur Ghosn ou son homologue de la marque automobile concernée.

Ces jours-ci, dans ce flot continuel de drames, 3 faits divers de cette nature ont accroché mon attention:

17/06/2010: Un suicide consécutif à un accident de la route

26/06/2010: Une mère de famille mortellement fauchée sur l’autoroute A8 sous les yeux de ses enfants

27/06/2010: Un accrochage dégénère en rixe mortelle sur l’A13

Dans certains cas, on n’a pas seulement des victimes directes, mais aussi des indirectes! un peu comme les victimes collatérales des armes de destruction massive où un accident de voiture déclenche a-posteriori un suicide ou une rixe mortelle consécutive!

Faible consolation à ces horreurs quotidiennes: le chiffre des ventes de bagnoles est en train de plonger en France grâce à une multitude de facteurs dont l’activisme de carfree.fr et d’Agonieautomobile.blog.fr ne sont pas étrangers, mais aussi grâce à la prime à la casse qui vient encore de baisser le premier juillet.

Gilles Chomel,
Programmeur du jeu CrypText.fr
Gestionnaire de LecoLomobiLe.fr

Gilles Chomel

A propos de Gilles Chomel

Administrateur des sites Agonie automobile, LécoLomobiLe et du Laboratoire Alternatif et Coopératif de Prospective Automobile