Acheter une grosse bagnole pour payer moins d’impôts

L’extrait du barème fiscal ci-dessous montre qu’un propriétaire d’une voiture de 10 CV peut être indemnisé pour ses frais de déplacements domicile-travail 25% de plus qu’un propriétaire d’une voiture de 5 CV. Autrement dit, l’administration française finance la pollution automobile…

Barème fiscal des frais kilométriques de voiture automobile et enjeux de développement durable

Le barème des frais kilométriques applicables pour l’imposition des revenus est publié annuellement par l’administration afin de proposer aux salariés une déduction des frais de déplacements inhérents à l’emploi. Il prend en compte la dépréciation du véhicule, les frais de réparation et d’entretien, la consommation de carburant et les primes d’assurances.

L’extrait du barème ci-dessus montre qu’un propriétaire d’une voiture de 10 CV peut être indemnisé pour ses frais de déplacements domicile-travail 25% de plus qu’un propriétaire d’une voiture de 5 CV. Pour information, une voiture « 10 CV », c’est par exemple un 4×4 Toyota Land-Cruiser, un pick-up Isuzu ou une audi A5 Sportback…

Cette indemnité basée sur la puissance fiscale ne prend pas en compte les émissions de gaz à effet de serre et de polluants des véhicules. D’autres pays européens ont fait le choix de barèmes ne faisant valoir que la distance parcourue, quel que soit le modèle du véhicule, voire quel que soit le mode de transport utilisé.

Car non seulement l’administration fiscale reverse plus d’argent aux grosses cylindrées, mais elle ne reverse pas un sou à celles et ceux qui vont au travail à vélo…

D’après le barème des frais kilométriques de voiture automobile et de deux roues applicables pour l’imposition des revenus de l’année 2009. www.impots.gouv.fr

Source: Tranflash n°355, juillet-août 2010.

Nuit Grave

A propos de Nuit Grave

Rédacteur du site Carfree France, spécialisé dans les questions relatives à la destruction de la santé et de l'environnement

7 commentaires sur “Acheter une grosse bagnole pour payer moins d’impôts

  1. Le cycliste intraitableVélops

    La même indemnisation pour tous ceux qui utilisent un moyen de transport personnel pour se rendre au travail : 0,2 € par kilomètre. Les cyclistes seront les grands gagnants et les gros pollueurs les perdants.

    Encore quelques centaines de M€ à grapiller par l’État, c’est à la mode en des temps d' »austérité ».

  2. Anthony GrégoireBaillecyclist

    Et pourquoi pas un barême fixé sur les pollutions, Les cyclistes à 0.40€/km, transport en commun aux prix du billet, les petites voitures au coût réel du carburant, les grosses cylindrées 0€.
    Et il faut rendre anticonstitutionnel, grenello-incompatible… les primes à la casse!

  3. LGV

    Quels sont donc ces pays qui ont eu la formidable idée de déduire ces frais même pour les vélos ???

  4. Kaps

    Euuh… les indemnités kilométriques servent à minimiser le coût des trajets domicile-travail. Dans le cas de l’utilisation du vélo, ça ne coute rien et il n’y a donc rien à indemniser. On marche sur la tête avec votre raisonnement les gars… Enlevez vos oeillères.

  5. Moa

    Kaps, a y est je me suis mis sur mes pieds et j’ai enlevé mes œillères… Alors, dans l’absolu utiliser un vélo pour aller bosser coûte aussi de l’argent (moins que la bagnole hein!), on mange plus faut s’équiper contre la pluie, le froid, faut entretenir le vélo chez le vélociste, faut changer les pneus, etc etc.
    Et accessoirement ce qui est dit dans l’article et certains commentaires, c’est qu’il serait souhaitable d’utiliser le système d’indemnites km pour sanctionner les grosses cylindrées polluantes et tant qu’on y est recompenser les cyclistes (ou autre non pollueurs) pas pour leur gratter le dos, non, mais pour en inciter plus a utiliser des moyens alternatifs pour aller bosser. Et tu verras que comme par magie certains s’y mettront… du moment qu’il y a de la thune a de faire.

    Rha dis donc je vois mieux sans œillères et les pieds par terre, c’est vrai, tu as raison.

    Allez a toi des les enlever, moi je retourne la tête en bas pour marcher.

Les commentaires sont clos.