Les nouveaux totems de la mobilité

Les superbes et quelque peu surréalistes photos ci-dessous, sont issues de la série Totems réalisée par Alain Delorme à Shanghaï.

« Sous le ciel bleu d’un Shanghai acidulé, les hommes traversent la ville charriant des amoncellements improbables. Ces colonnes précaires faites de cartons et de chaises apparaissent comme les nouveaux totems d’une société en pleine transformation, à la fois usine du monde et nouvel eldorado de l’économie de marché. » souligne dans un très beau texte, l’historienne de la photographie Raphaële Bertho. « Du trottoir à l’immeuble, les différents plans s’échelonnent de manière régulière entre les différentes temporalités urbaines : celle du quotidien, de l’éphémère, du mouvement incessant des passants et celle du changement urbain, des chantiers et des nouveaux bâtiments, qui s’inscrit dans un rythme plus lent. »

On peut voir dans ces images totalement autre chose. Moi personnellement j’y ai vu la vision d’un certain avenir, ni souhaitable ni haïssable, mais simplement possible. Un avenir qui serait lié à une augmentation du prix de l’énergie, et notamment du pétrole, qui rendrait une bonne part de nos mobilité et de nos systèmes de distributions basé sur la voiture et les camions, économiquement insoutenable. C’est aujourd’hui un scénario peu probable à court terme – quoique … – mais qui m’a toujours trotté dans la tête notamment en voyageant en Asie et où a toujours existé tout un réseau de portage et de livraison fondé le vélo ou la marche. C’est vrai aussi bien au Japon, qu’en Thaïlande, en Indonésie ou en Malaisie.

Et aujourd’hui ce genre de pratique trouve une nouvelle jeunesse, dans les pays occidentaux. Le vélo cargo redevient à la mode – parfois avec un petit moteur électrique, voir – dans certaines grandes villes américaines, en Europe du Nord, mais aussi dans certaines villes comme Londres ou Paris. C’est encore très anecdotique, certes, – sauf à Copenhague – mais c’est un mouvement en croissance soutenu par certaines enseignes de la grande distribution ou de colis express. (voir, ).

Lire la suite sur Transit-City

Vélove

A propos de Vélove

Rédacteur du site Carfree France, spécialiste des questions relatives au vélo et aux aménagements cyclables.

20 commentaires sur “Les nouveaux totems de la mobilité

  1. Moa

    Il est vrai que j’ai pu voir en chine les gens transporter à vélo une quantité/hauteur/largeur improbables de… choses.

    Je leur disais mentalement bravo !

    Ces clichés me semblent malgré tout être des faux. Une intuition, rien de plus.. je me trompe peut être.

  2. Moa

    Après avoir parcouru rapidement le site d’Alain Delorme, il semblerait que mon intuition ne soit pas la bonne…. cela semble bien réel !

  3. Wombie

    pour les piles de cartons/boites/fontaines vides, c’est cohérent mais que les pneus du tricycle arrivent à résister à ces masses de pneus ou de meubles…
    c’est des pneus pleins ?

  4. Stéven

    Et tous ces gens qui me disent : « Faire ses courses à vélos ? Et tu fais comment pour ramener un pack de lait ? »

  5. Colin

    Ça défie les lois de la gravité… Surtout les 2eme et 4eme photos ! Faut pas que le conducteur descende, à mon avis 🙂

  6. Michelle 13Michelle

    On le met sur sont porte paquet attacher avec un élastique et je n’ai pas une famille nombreuse …

  7. sandrin

    J’ai d’abord cru que c’était des peintures hyper réalistes… des photos donc ? et c’est la réalité ? incroyable. je me demande comment ça tient. et le poids à tracter ? Je me demande quand même si les photos ne sont pas retouchées…

  8. Booz

    Ces photos sont forcément retouchées dans le sens où le rendu est modifié en termes de courbes de luminosité, de saturation de couleurs etc…
    Cependant, à voir l’autre travail de ce photographe, si retouche il a fait elle s’intègre sacrément bien !!!

  9. Yefka

    Pour avoir vu au Cambdoge des chargements du même type, je trouve ceux ci presque crédibles.
    En revanche pour ce qui est de considérer ce moyen de transport de marchandise comme l’avenir permettez moi de me montrer quelque peu dubitatif.

    Plus sérieusement, l’autre jour j’ai pris mon vélo pour aller chercher le pain, brioche et autres viennoiseries – j’y vais a pied d’habitude.
    Transporter cela dans un cas est envisageable mais peu pratique.
    Comment faites vous pour rapporter des courses plus volumineuses ?
    Généralement pour celles ci je les prends dans le top-case+sac réservoir de ma moto – vu que c’est sur mon chemin en rentrant du travail -, mais je me posais la question de comment transporter autant de poids en vélo.
    Le petit panier n’étant généralement pas volumineux ni solide, quelle est la meilleure solution ? Sac à dos ? Plusieurs aller-retour ?

  10. Moa

    Yefka vous faites exprès de jouer au gros naïf ou bien vous n’avez vraiment pas conscience qu’il existe un accessoire vélo qui s’appelle sacoche arrière?… pour parler du système le plus simple, efficace et de grande contenance voire très grande. Je ne perds pas plus de temps à vous répondre car je ne la sens pas votre fausse question.

  11. Booz

    Concernant le transport de lourdes charges à vélo, une petite recherce internet sur yubaride ou workcycle s’impose…

  12. Yefka

    Je connais effectivement les sacoches du type de celles qu’ont les postiers, mais ça n’est pas très grand ni rigide, donc pas tellement adapté pour ramener de gros volumes.

    Merci Booz pour ces deux sites que je ne connaissais pas, mais j’ai l’impression qu’il s’agit davantage de vélos sur-mesure que d’un système adaptable sur le vélo de tout un chacun.
    Je cherchais plus un système de top-case comme on le trouve sur moto et scooter mais je n’en ai pas trouvé.

    Comment faire avec un vélib’ par exemple ?

    PS : Ceci est une vraie question.

    Je pose cette question, parce que généralement je fais mes courses en moto (sac de réservoir de 27L + top-case d’environ 40L) au retour du travail.
    Cependant les jours ou je télé-travaille, je pourrais très bien y aller en vélo si je trouve un moyen pour transporter mes courses.

  13. Moa

    yefka : « Je connais effectivement les sacoches du type de celles qu’ont les postiers, mais ça n’est pas très grand ni rigide, donc pas tellement adapté pour ramener de gros volumes. »

    Gros volume? des viennoiseries et une brioche??… bref, passons.

    Vous pouvez ramener jusqu’à 100 litres de volume… largement assez pour des courses alimentaires.
    Perso, je peux transporter jusqu’à 40 litres. Très largement assez !

    Cherchez mieux, vous trouverez. Je ne veux pas faire de pub donc je n’enverrai pas de lien.

    Comment font les cyclotoutiristes qui partent pour plusieurs jours? sacoches avant, arrières sac à dos… sans en arriver là, il y a foultitude de solution.

    Si votre besoin de transporter de gros volumes concerne autre choses qu’une brioche et des courses alimentaires, il faudra envisager des remorques… c’est tres pratique contrairement à ce que les non cyclistes peuvent s’imaginer.

    >>Je cherchais plus un système de top-case
    Ca existe… à fixer sur le porte bagage arrière. Pas de pb. Meme si je ne vois pas trop l’interet d’avoir une coque dure.

    Pour les courses vous êtes vous posé la question du volume pris par les emballages? calculez.
    L’achat au détail (y compris, riz, sucre, lentilles, et que sais-je est à privilégié)… mais faut plus aller dans les supermarches ! ce sera mieux pour la santé en plus.

  14. Yefka

    « Gros volume? des viennoiseries et une brioche??… bref, passons. »

    Si tu avais lu mon message en entier tu aurais lu que en dehors du transport de baguette (ce qui est très facile a vélo avec un panier ou même un simple sac, même si c’est moins pratique), je cherchais à transporter de vraies courses.

    Par vraies courses j’entends des légumes, de la viande, du vin, des croquettes pour les chats, du lait…
    Bref des choses qui au final pèsent vite lourd.

    Au sujet des commerces de proximité je suis 100% pour et je les privilégie. Cependant ce n’est pas toujours possible.
    Autour de chez moi ces deux dernières années ont fermé un marché couvert (qui proposait pourtant de tres bons légumes et fromages affinés comme j’aime) et un poissonnier où j’allais régulièrement chercher mon poisson en rentrant du travail le soir.

    Malheureusement le marché a fermé pour être remplacé par un supermarché harddiscount, et la poissonnerie a fermé par manque de rentabilité.

    Pour trouver de bons produits il faut donc soit attendre le marché le samedi – ce qui est bien dommage pour manger des produits frais toute la semaine -, soit faire un détour de plusieurs kilomètres, soit aller dans le supermarché le moins mauvais du coin.

    Le pire étant quand les commerces de proximité sont remplacés par des banques… A croire que les gens ont besoin que la banque soit en bas de chez eux et qu’ils y vont tous les jours, alors qu’ils vont une fois par an chez l’épicier ?

    Mais que font les gens à la banque aussi souvent ? Je dois y aller une fois tous les 2 ans chercher ma nouvelle carte de paiement, et encore …

  15. Moa

    Et oui les commerces de proximité disparaissent.
    Mais la hausse continue du prix de de l’énergie (nouvelle annonce de l’augmentation du prix de l’electricté pour financer le developpement des énergies renouvelables.. bien, bien…) et de l »essence en particulier devrait permettre aux commerces de proximité de se ré-implanter. Une politique privilégiant la place du piéton, cycliste et autre TC au détriment de la bagnole devrait y contribuer fortement aussi.

    Soyons patients et continuons à favoriser les commerces de proximité.

    Concernant le transport de d’objets volumineux , la seule chose que je peux vous répondre c’est que ce que vous transportiez en moto, vous pourrez sans problème le transporter en vélo.

    Pour info, il existe aussi des sacs à dos qui se clippent de façon tres fiable sur les porte bagages pour éviter de le mettre sur le dos une fois à vélo.

    Toujours pour info, j’avais bien lu votre message en entier et l’avais bien compris. J’ai insisté sur ce point (brioche, viennoiseries) car j’ai estimé que votre façon de présenter les choses était légèrement ambigue… cela aurait été dommage que cela n’induise en erreur un lecteur de passage ici sur la capacité de transporter des courses en velo. Voilà tout.

  16. Colin

    Bonjour Yefka, pour compléter, outre les sacoches, il existe aussi différentes sortes de remorques, du genre de:
    http://www.leggero.at/product_info.php?products_id=30 (qui fait aussi caddie)
    http://www.croozerdesigns.com/cargo.html (Remorque pure)
    ou bien des cabas accrochables comme
    http://www.lecyclo.com/produits/transport/panier-a-provision/kit-complet/chariot-a-provision-avec-fixation-bigeasy-sur-haubans.html

    Il y a pléthore de choix, tous ne conviendront pas à tout le monde mais c’est assez difficile de ne rien trouver de convenable.

  17. Colin

    PS, effectivement, à Vélib, sorti du panier c’est plié. Il n’y a pas de porte-bagages sur lequel clipper des sacoches pour éviter que les utilisateurs prennent un passager dessus…

  18. Moa

    ah oui, effectivement, sur les vélô’Toulouse il n’y a pas de porte bagage non plus !

    Bon, va falloir envisager l’achat d’un vélo avant celui des sacoches/remorques alors. Ce sera vite amorti, promis ! 😉

Les commentaires sont clos.