Changeons d’approche, le film

gare-routiere

Je fais partie de l’association Mountain Wilderness, « militant » si l’on peut dire d’un monde sans voitures… J’ai imaginé, filmé et écrit un film au sujet de la mobilité douce en montagne qui s’appelle « Changeons d’approche ».

Il sera diffusé lors des Rencontres du cinéma de montagne de Grenoble, au Summum, la plus grande salle de spectacle de la ville (3000 places), le jeudi 18 novembre 2010.

C’est une belle tribune pour mon film qui présente sans détour mais de manière non moralisante les déplacements sans voiture en montagne (très important pour ne pas susciter le rejet en bloc).

La bande annonce :

Changeons d’approche, la bande-annonce from Nicolas Hairon on Vimeo.

Le site des Rencontres :
http://www.cinema-montagne-grenoble.fr

Bonne journée,
Nicolas

Mountain Wilderness France

A propos de Mountain Wilderness France

Association nationale reconnue d'utilité publique qui propose une relation à la montagne basée sur le respect des hommes et de la nature

7 commentaires sur “Changeons d’approche, le film

  1. herve

    Super !

    mais encore assez loin de la réalité lorsque on habite un peu loin de Paris…
    train de neige qui ont 20/30 ans…
    temps de transport délirant si on est pas prés d’une « vraie » gare TGV…

    mais peut être qu’avec le temps ça viendra !

  2. titoeuf

    La montagne est un espace fragile. Pourtant, chaque fin de semaine ou pour des vacances, de nombreux amoureux de la nature n’hésitent pas à prendre leur voiture pour venir se ressourcer dans ces lieux magiques mettant ainsi en danger le fragile équilibre de cette nature à préserver.

    Pour éviter ces désagréments, il existe les transports en commun .
    Même si tous les sites ne sont pas accessibles en transport en commun, le fait d’être obligé de réfléchir à sa sortie permet de prendre conscience de ce problème et d’envisager d’autres randonnées.

    Cela favorise par exemple la possibilité de faire de magnifiques traversées de massif sans avoir besoin de récupérer une voiture .

    Les exemples fournies par le concours MW » changer d’approche  » sont une mine d’idées pour des randonnées décarbonnées.

  3. APC

    Décarbonnée je veux bien. Mais le bus il roule avec quoi ?

    Sinon, oui passer une journée de treck en prenant le bus est sympa. C’est même le mieux pour ce genre d’escapade où les pieds fatigués au retour ne sont pas ce qu’il y a de mieux pour conduire.

  4. delorme

    bonjour,

    je me permets de vous féliciter car j’ai vu votre court métrage hier soir au summum et ceci m’a intéressé. Même si j’ai une voiture (qui me sert peu : 8000kms:an), j’essaye de randonner avec le bus quand ceci est possible en terme de bus et de temps.

    Par contre, je n’ai pas compris comment on pouvait obtenir des itinéraires d’autres internautes en isere ?
    Merci d’avance

    A travers votre film, vous avez ouvert une réflexion aux gens dans la salle, c’est le principal !
    Stéphane Delorme

Les commentaires sont clos.