Fukushima mon amour…

Un article venant de « sortir du nucléaire » et relayé par les amis du négatif :

1)-Des nouvelles alarmantes nous parviennent du Japon en prise avec son nucléaire endommagé laissant échapper de la radio-activité dépassant mille fois les normes en vigueur. Là encore ça va.

Mais les experts viennent ajouter un peu d’huile dans la sauce et nous affirment que tout va bien ou « pas si mal ».

Des « incidents » moyennement catastrophiques ont été cités: Three-Miles Island, Windscale, Tchernobyl, « rapidement et exemplairement maitrisés ».

Pour le coup, sans vouloir nous fâcher tout rouge contre les fumées blanches, c’est carrément terrorisant!

2)-Nous venons de tomber du toit directement vers le bas et dépassons seulement le 40eme étage. Jusque là ça va.

Mais les déclarations rassurantes des « experts autorisés » du nucléaire semblent donner soudainement à la vitesse de la chute un caractère maintenant prodigieusement vertigineux et accéléré.

Le plus marrant, c’est qu’en constatant la distance entre le dit réacteur et Tokyo, ville peuplée, excusez du peu, de plus de 13 millions d’habitants, on imagine bien le scénario d’évacuation sympathique qui se prépare… Pour info, lors de la catastrophe de Tchernobyl, les zones hautement contaminées s’étendaient jusqu’à 500 kms de la centrale (Kalouga, Toura et Orel)… Avec Tokyo à 250 kms, et onze autres centrales posant problème, dont 5 qui présentent aussi des problème de refroidissement du coeur, on devrait bien avoir d’ici peu un joli scénario… Alors, lequel ? Un boum à la Tchernobyl tuant des dizaines de milliers (centaines) de japonais, ou un scénario encore plus sympathique encore, présentant une fonte du réacteur qui transformera le fameux « syndrome chinois » en « syndrome japonais », créant une catastrophe majeure à l’échelle planétaire ? Les paris sont lancés !!!

Mais, comme disent nos bons spécialistes télévisuels, « youpi, vive le nucléaire, cette énergie verte »… Tiens, on se repasse une couche de la pub Areva ?

Ben mon colon (et les autres aussi), tu vois, on a pas fini de « rire »…

Joshuadu34

A propos de Joshuadu34

Rédacteur de Carfree France

61 commentaires sur “Fukushima mon amour…

  1. Joshuadu34joshuadu34 Auteur

    bonne nouvelle, encore, alors que tout va bien pour le réacteur n°1 qui a déjà explosé et autour duquel on retrouve des traces de césium qui, miracle, a réussit à traverser les murs (puisque ce césium ne peut sortir que si la cuve du réacteur fuit et qu’on nous dit que tel n’est pas le cas), voici le réacteur n°3 du même site sur le point d’exploser lui aussi…

    On se rassure, il n’existe pas de risque, selon les spécialistes grâcement rémunérés par les fabricants de cancer ! Ouf, on a eu chaud (enfin, pas autant que le coeur des réacteurs)

  2. MinouMinou

    Il participe en ce moment à une veillée antinucléaire sur le Champ de Mars, organisée par Sortir du nucléaire. Aucune manifestation à Lyon aujourd’hui, je suis dégoûté…
    Au fait Carfree, le lien que tu donnais plus haut date de 2009. La position d’Europe Écologie a-t-elle changé en 2010 ? J’avoue que je n’en sais rien tellement les têtes de ce parti de dégoûtent. Aucune volonté de changer. Ils votent régulièrement avec la droite aux Parlements français et européen, font des alliances avec le centre, etc… C’est à vomir.

  3. CarFree

    Quand on entend les députes Europe écologie aujourd’hui, ils sont tous contre le nucléaire! Même Cohn-bendit veut un « grand référendum » sur le nucléaire… Sauf que toutes leurs palabres actuelles valent peau de balle! Ce qui compte, c’est ce qu’ils ont voté au moment où il y avait un vote important, et ils ont voté pour le nucléaire.

  4. CarFree

    Catastrophe de Fukushima :  les premières mesures indépendantes de radioactivité sont alarmantes

    Le Réseau « Sortir du nucléaire » révèle que six journalistes indépendants de l’association JVJA (Japan Visual Journalist Association), dont le directeur du magazine Days Japan, Ryuichi HIROKAWA, se sont rendus près de la mairie de Futaba, à 2 km de la centrale de Fukushima Daiichi, pour mesurer la radioactivité avec trois compteurs Geiger, ce dimanche 13 mars à 10h20. Il s’agit à notre connaissance de la première mesure faite de façon indépendante des autorités, par des journalistes japonais que nous saluons pour leur courage et les risques qu’ils ont pris pour faire leur métier.

    À la mairie de Futaba, située à 2km de la centrale de Fukushima Daiichi, la radioactivité dépasse la capacité de mesure de certains des compteurs Geiger (BEIGER COUNTR DZX2, VICTOREEN 209-SI, et MYRate PRD-10) employés par les journalistes japonais.

    À l’aide d’un compteur VICTOREEN 209-SI, le débit de dose a été mesuré à 10 milli-Röntgen/h (soit 0,1 mSv/h, ce qui signifie qu’un citoyen japonais reçoit la dose annuelle tolérée en France en l’espace de 10 heures). Le journaliste ayant effectué la mesure, Ryuichi Hirokawa, déclare : « Quand j’ai fait un reportage fin février 2011 à Tchernobyl, le taux de radioactivité était de 4 milli-Röntgen/h (0,04 mSv/h) à 200 m du réacteur accidenté. Dans la ville de Pripyat, à 4 km du réacteur de Tchernobyl, le niveau était de 0,4 milli-Röntgen/h. » (1)

    Les mesures relevées avec les 2 autres appareils varient dans une fourchette de 20 à 1000 micro-sievert par heure (0,02 à 1 mSv/h). Explication : 1 mSv représente le niveau de la limite annuelle autorisée en France pour l’exposition de la population aux rayonnements radioactifs artificiels en France. En seulement 1 heure, un citoyen japonais reçoit la dose annuelle.

    De telles informations accréditent un niveau de radioactivité dramatiquement élevé dans un périmètre étendu autour de la centrale, dont les conséquences sanitaires ne pourront être que très graves.

    Rappelons que la radioactivité atteignait ce matin un niveau 400 fois supérieur à la normale à la préfecture de Miyagi, distante de 80 km de la centrale de Fukushima Daiishi (2).

    Les autorités japonaises sont en train de perdre tout contrôle sur la situation. Le Réseau « Sortir du nucléaire » alerte les citoyens : le gouvernement japonais cherche à minimiser autant que possible la gravité de la catastrophe nucléaire en cours et du relâchement de radioactivité dans l’environnement. Avec la réunion ministérielle de ce samedi 12 mars et la tentative de désinformation du ministre de l’industrie Éric Besson, la machine à étouffer l’information s’est déjà mise en marche, en France aussi.

    La catastrophe nucléaire japonaise démontre s’il en était encore besoin la gravité du danger que le nucléaire fait courir aux populations. La seule décision politique responsable, pour le Japon comme pour la France, est de sortir du nucléaire.

    Notes :

    (1) http://mphoto.sblo.jp/article/43820834.html en japonais
    Contact au Japon de l’association JVJA ayant effectué les mesures : JVJA Mobile: 090-6101 -6113

    (2) http://english.kyodonews.jp/news/

  5. Joshuadu34joshuadu34 Auteur

    toujours de bonnes nouvelles, non retransmises, bien entendu, en France, selon l’IAEA (International Atomic Energy Agency), un nuage radioactif a été mesuré au delà de la zone d’exclusion prévue par le gouvernement nippon et se dirigerait vers Sendaï ou il resterait 1 millions de personnes (source NY Times : http://www.nytimes.com/2011/03/14/world/asia/14nuclear.html?_r=2&hp ).

    Selon la BBC, non seulement le réacteur 3 serait aussi touché, mais des travaux « urgents » auraient lieu aussi sur le réacteur 2…

    Selon ces deux médias, pas français, donc pas très pro-nucléaire, l’injection d’eau de mer en urgence serait due à un problème majeur et extrèmement préocupant, mais, surtout, l’eau de mer étant corosive, le danger ne serait pas, ainsi, repoussé… Qu’en est-il réellement ???

  6. CarFree

    Pour l’eau de mer, les experts américains parlent de « solution désespérée ». En effet, le sel de l’eau de mer est non seulement corrosif, mais aussi extrêmement conducteur…

  7. Joshuadu34joshuadu34 Auteur

    ce matin, aux nouvelles, le réacteur 3 aurait connu deux explosions… Mais, selon nos experts, toujours aucune raison de s’inquiéter (ben voyons !)…

    On attend, avec impatience, la réplique attendue dans les jours à venir qui, selon les études, devrait atteindre au moins force 7… Vu l’état des réacteurs, il n’y aura surement aucun effet…

  8. Joshuadu34joshuadu34 Auteur

    pour compléter ce que dit Carfree sur l’eau de mer, les spécialistes en nucléaire (par exemple Mark Hibbs, qui surveille officiellement les risques nucléaires pour IAEA depuis 1990), signalent que ce type d’intervention (l’injection d’eau de mer) est non seulement un signe d’une perte totale de controle sur le refroidissement des réacteurs (le 1, le 3, mais AUSSI le 2 !!!), mais aussi et surtout une démarche désespérée non recommandée, mais surtout à proscrire… Pas de danger, donc…

  9. Joshuadu34joshuadu34

    selon jiji press (le reuters japonais), le coeur du réacteur n°2 est maintenant à sec et une fusion de ce réacteur est en cours… Quand on parlait de syndrôme chinois…

    Bon, on me dira que les centrales sont protégées contre ça, ce qui est le cas de l’EPR. Sauf que, dans le cas de Fukushima, la centrale a 30 ans, et date d’avant l’incident de Three Mile Island, qui a imposé une telle sécurité (le renforcement du radier de l’enceinte de confinement)… Avec ce qui est en train de se passer, on va peut-être enfin savoir qui, de Ralph Lapp (physicien nucléaire, le « papa » du terme) ou des fabricants d’électricité ont raison et si un tel scénario est possible…

  10. MinouMinou

    Lu sur le site internet L’Express : « Le risque nucléaire oblige les entreprises à ralentir leurs activités et menace la reprise. »
    Lu parmi les commentaires de ce genre d’articles : écolos-bougie-connerie-catastrophistes. Contre ces gens il n’y a pas de remède. Il faut les envoyer là-bas pour réparer l’horreur qu’ils nient.

  11. Joshuadu34joshuadu34

    grande nouvelle, notre ami Claude Allègre considère, lors d’un débat sur farce2, que la situation nucléaire japonaise n’est pas inquiétante…

    Qui, déjà, parlait d’imposture ? Parce que là, entre nous, faut quand même une sacré dose de mauvaise foi pour prétendre ça ! Remarquez, peut-être que la mauvaise foi, dont monsieur Allègre semble coutumier (je ne saurais, d’ailleurs, que trop conseiller la lecture du livre réponse de Sylvestre Huet), est aussi efficace que les pastilles d’iode ?

  12. Pim

    @Minou, j’ai lu le meme genre de commentaires, avec des gens qui prétendaient que Fukushima était super bien maitrisé car on a évité le pire (un accident de niveau 4 seulement), alors que les écolos bobos qui ralent bla bla bla caverne bla bla bla préhistoire! Que l’homme est grand, car « il maitrise assez bien la synthèse énergétique des étoiles » !!!
    E.F.F.A.R.A.N.T
    ils n’ont qu’à regarder cette image : http://inapcache.boston.com/universal/site_graphics/blogs/bigpicture/japan_031411/bp17.jpg ca donne envie le nucléaire

  13. BromptonAddictBromptonAddict

    Ils sont indécents ces écolos de profiter de ces évènements pour demander l’arrêt du nucléaire!
    Par contre, Sarkozy qui profite de ces évènements pour promouvoir le nucléaire français à l’étranger car c’est le plus sûr, c’est TRES DECENT : http://www.lesechos.fr/economie-politique/infos-generales/france/afp_00329382-sarkozy-pas-question-de-sortir-du-nucleaire-.htm

    Mais peut-être que s’il y avait plus de transparence sur les incidents nucléaires en France, sur la destination des déchets, sur les niveaux de radioactivité émis autour des installations (centrales, Phenix,…), sur les vrais coûts financiers du nucléaires (études, construction de centrales, recherche quasi-désespérées de solutions pour enfouir les déchets pendant 100 000ans, alors qu’on connaît tout de ce qui se passait à Stonehenge il y a 4000ans MDR ), peut-être qu’un débat pourrait avoir lieu à d’autres occasions.

    Qui est le plus indécent????

  14. dominique

    Bonsoir;
    Vous me choquez !
    Oui, vous êtes indécents !
    Vous ne pouvez pas laisser passer le deuil ??
    tout de suite une polémique, vite !!
    c’est presqu’à croire que ça vous arrange ce problème avec la centrale…
    parceque pour le moment, les plus de 10 000 morts, ils ne sont pas nucléaires. Tout comme les 240 000 morts du Tsunami de 2004.
    La Planète aussi est dangereuse, il n’y a pas que l’activité humaine.
    Merci de laisser les choses se calmer, et dans un an, il y a une campagne présidentielle, là sera le moment de se poser les bonnes questions, les bons débats, les bonnes polémiques.
    Mais là, maintenant, une minite de silence SVP
    bonne soirée

  15. Tommili

    « pas question de sortir du nucléaire, maintien de l’indépendance énergétique de la France, » parole du Petit Naze…
    Mais, ô Bouffon de mange-merde, elle produit son uranium la France ? depuis quand ? Et le pétrole pour les avions-les bagnoles-les porte-containers-les autobus et le gaz pour la cuisinière-la chaudière-la mongole fière, on le trouve dans la Creuse, ou dans le Pas de Calais peut-être ? Ah, en Meurthe-et-Moselle ?
    Comment peut-on proférer de pareilles INDECENTES sornettes, et surtout comment peut-on GOBER tout cru dans le bec ?
    Sarko, dis, quand dégageras-tu, TOI ET TES ACOLYTES, TES COMPLICES, TA BANDE DE LADRES ET DE VILAINS MINABLES ?
    MAIS QUAND NOM DE DIEU ?

  16. Tommili

    Et ce qui me choque, c’est que tout le monde remet en question son « programme », les allemands, les suisses, même les italiens font un référendum sur le nucléaire. Nous, la France, nan, on est les mieux les plus forts, puisque le Général a dit dans les années soixante y a bon l’atome, prenez-vous le dans la gueule et fermez-la. (Naturellement, tout le monde la ferme, a part quelques chevelus braillards et fumeurs de joints, si c’est pas malheureux, ma bonne dame, quelle jeunesse)
    Le prestige et la grandeur de la France…gnagnagna.Voilà. Fin de la discussion.

    NUCLEAIRE DEGAGE

  17. MinouMinou

    NON NON PAS UNE MINUTE DE SILENCE. PAS UNE SECONDE NOUS NE LAISSERONS À CEUX QUI SE FOUTENT DE L’HUMANITÉ ET DE L’AVENIR DE LEURS ENFANTS.

    « La Planète aussi est dangereuse » ? Donc il faut se venger sur elle ? Donc tout est permis ? Donc il faut s’en rendre maîtres et possesseurs ? Que signifie « aussi » ? Traduction ! Traduction ! Pourquoi aussi ? Que cachez-vous derrière ce mot ? Je le sais moi : la haine pour la vie contenue dans la doctrine chrétienne et qui demeure dans les valeurs contemporaines, qui sont les valeurs chrétiennes bien que le dieu chrétien soit mort. Le chrétien veut l’au-delà. Les chrétiens n’ont fait que haïr et mépriser la vie, et nous vanter leurs arrières-mondes, leur au-delà, parce qu’ils haïssent, ILS EXÈCRENT l’ « ici-bas ».

    Voilà ce que signifie votre phrase dégoûtante. Vous haïssez la vie. Vous ne supportez rien. Parce que vous ne supportez pas le hasard, la cruauté de la nature, vous vous vengez sur elle : « la planète aussi est dangereuse ». Le chrétien ne supporte rien. Les trois grandes religions monothéistes sont des religions de faibles qui haïssent la vie. Les faibles emporteront tout le monde dans leur mort.

    « La planète aussi est dangereuse ». MAIS PUTAIN MAIS PUTAIN MAIS C’EST PAS POSSIBLE D’ÊTRE AUSSI CON ! Mais en quoi c’est un argument ? Oh mon dieu y’a des crocodiles qui croquent et des tigres qui piquent. Conclusion : c’est l’enfer, l’existence est une vallée de larmes, vite, faisons l’enfer sur terre ! Du progrès ! De la croissance !

    Mais dégage avec ton deuil et ton « moment de se poser les bonnes questions », dégage ! C’est MAINTENANT LE MOMENT. Il est sûrement déjà trop tard. Le nucléaire en particulier, et les moyens de la technique moderne en général, sont une agression contre l’être même de l’homme. Va voir les photos des enfants de Tchernobyl ! Contre l’être même de l’homme !

    Toi, fais silence !

  18. Jean-Marc

    Je ne sais pas si, comme moi, tu as déjà eu « la chance » d avoir un deuil très très proche (mais je soupçonne que non).

    Car, en cas de deuil touchant directement, on se moque assez de l attitude qu’il serait de bon ton d avoir ou pas.

    A certains moments, on peut vouloir dire des bétises, des blagues à la con, entre autre sur le mort, à certains moments on veut se distraire avec du monde, des amis, à d autres on veut être seul, calfeutré dans le noir, dans son, lit, etc… :
    selon la personne et le moment, il y aura pleins d actions différentes, et les personnes extérieures au deuil, n’ont pas à juger de la +/- bien séance de la réaction.

    Sinon, personnellement, je ne suis pas en deuil de ces -peut-etre- 20 000 personnes : je trouve celà triste, comme toute mort, mais je ne suis pas directement concerné, comme je n en connaissais aucune, et que je n’en suis en rien la cause.

    Au passage :
    http://www.andrebio.com/article-une-personne-meurt-de-faim-dans-le-monde-toutes-les-4-secondes-49935286.html
    une personne meurre de faim toute les 4 sec, soit (60x60x24/4)=21 600 par jours en théorie, mais 24 000/Jours en pratique en 2010… soit +/- le nombre de morts du Séisme + TSunami.
    -> depuis le séisme, il est mort, sur terre, plus de gens de faim que du S+TS.

    Contre le prochain S+TS au japon, on ne peut rien faire
    (les lois qui diminuent les conséquences : lois de constructions, de protection, et d aménagements du territoire japonais sont hors de notre portée… même si (anniversaire de Xynthia), elles sont en partie à notre portée en france, de même, on peut partiellement agir sur les lois françaises sur le nucléaire (c.f. Fessenheim sur une faille sismique)).

    Par contre, sur Carfree, on promeut assez souvent des actions permettant de réduire le nombre de morts de faim : on agit utilement à notre échelle.

    (mode de déplacements doux/TEC + aménagement de villes denses =>moins de pétrole consommé => moins d agro-carburant => plus de culture vivrière
    moins de viande => moins de S.A.U. utilisé par ration alimentaire => plus de personnes nourries par la même S.A.U.)

    Pleurer après, c est un peu une spécialité des média actuellement : rechercher le sensationnel.
    Mais prévoir, faire en sorte d’être moins exposé, c est une façon plus rationnelle, plus politique et constructive d agir.

    En ne gaspillant pas les ressources, et en pronant des actes politiques, sur carfree, on fait plus que dire « gardons le silence par respect et ne modifions en rien notre façon d agir. »

  19. BromptonAddictBromptonaddict

    Je trouve inadmissible la réaction du gouvernement de ne rien remettre en cause sur le nucléaire. Même si ça arrivait chez nous, il dirait sûrement pareil. D’autant plus que si la décision se prenait, elle mettrait 30 ans à se traduire d’effets. Et tout l’argent qu’on dépense sur la recherche et le développement atomique, on ne le dépense pas à chercher des alternatives sures.
    On entend de ci de là que les écolos sont contents de cet accident. Mais non, c’est de leur faute aux écolos français, ils ont tous sauté en même temps ici, et ça a fait bouger les plaques là-bas!!!!
    On en est au 3ème accident nucléaire récent (il y en a eu d’autres en Russie). Combien en faudra-t-il d’autres pour que le français se sente enfin humbles??? Et un accident nucléaire c’est un tsunami en permanence pendant des générations!!!

  20. Pim

    @Dominique : j’ai du mal à comprendre l’intérêt de la minute de silence, si l’on ne fait rien à côté. Ca sert à quoi? A se donner bonne conscience? « Haa je me suis rendu triste 1 min pour eux, donc c’est bon, je peux retourner à mes activités habituelles, et je suis un héros à ma manière car j’ai aidé les malheureux sinistrés japonnais ». Si à côté, on ne fait rien de concret, c’est 100% inutile. Alors peut etre que toi, tu as observé une min de silence, que tu as prié, moi non, mais on en est tous les 2 au meme point : zéro aide pour le japon!
    Par contre, ma conscience est moins soulagée que la tienne, car je n’ai pas le sentiment de les avoir aidés, vu que comme toi je n’ai rien fait de concret !
    En plus, tu peux critiquer cette petite polémique, mais as tu aussi critiqué la bourse, qui a massacré l’économie japonaise : eux ils ne font pas de cadeaux, mais « c’est normal, c’est la loi du capitalisme »
    as tu critiqué sarko, qui s’obstine dans le nucléaire alors meme que des gosses sont irradiés par une centrale ? Pire meme, il profite pour rappeler que les centrales nucléaires francaises (cocorico, main sur le coeur) sont bien plus sécurisées, donc qu’il faut les vendre et qu’il en faut plus!!!!!! (re cocorico, re main sur le coeur). N’est ce pas plus pathétique quand on connait les réels dangers du nucléaire? (Accessoirement, compare les aux dangers du vélo qu’on rigole)

    Honnetement Dominique, s’il y a une critique à faire sur l’opportunisme, ce n’est pas sur celui de cet article!!!!

  21. Pim

    @Tommili : ou as tu vu qu’il y avait des referendums sur le nucleaire en suisse et en italie? Tu peux filer un lien STP?

  22. Pim

    @Bromptonaddict : « Combien en faudra-t-il d’autres pour que le français se sente enfin humbles??? »
    A mon avis, ce n’est pas juste une question d’humilité, mais plus de GROS SOUS !

  23. Joshuadu34joshuadu34

    Si j’ai bien compris Dominique, taisons nous, ne disons rien et laissons nos bons meRdias faire la promotion du nucléaire français, laissons la responsable d’Areva, hier soir, faire la promotion du nucléaire pas si dangereux et pour lequel, au Japon, chaque jour gagné est un pas vers la sécurité… D’ailleurs, dans la nuit qui a suivit, on a vu qu’elle avait raison puisque cette nuit, le réacteur 2 a pété aussi, et que là, c’est enfin officiel, le coeur est à nu (sans compter que le réacteur 4, qui hier allait officiellement bien, est maintenant sur le point, lui aussi, d’exploser…) ! Pareil, laissons les Allègre nous sortir des saloperies, comme hier quand il affirme que le nucléaire japonais ne pose pas de problème, oubliant juste, au passage, que Tchernobyl n’a pas fait, le jour de l’incident, tant de morts que ça (officiellement, le 26 avril 86, il n’y a eu « que » 30 morts…), que l’incident n’a pas eu lieu en 1 jour (10 jours pour l’écroulement de l’enceinte, soit 9 de plus qu’ici, et 18 pour que le nuage se développe et contamine…). 30 morts, donc, le jour de l’incident, mais, selon les sources, de 40 000 à 160 000 dans les années qui ont suivit (on parle là du chiffre « direct »), avec, si ces chiffres peuvent être contestables, une augmentation du taux de mortalité de 56 % !!!

    Une paille, sans doute, pour vous, Dominique ?

    Bien plus de morts vont être imputables au nucléaire, en tous cas, que ce que le séisme a pu déjà faire, la voilà la réalité de ce qui se passe au Japon ! Et ça, vous pouvez vous fourer la tête dans le sable, c’est indéniable et c’est la politique du « tout nucléaire » menée au Japon, comme elle est menée en France qui en est directement responsable ! Il ne s’agit pas là d’un coup de « pas de bol », mais bel et bien de l’exemple de la connerie humaine, et des conséquences des bêlant qui, quand les organismes antinucléaire, après Tchernobyl, mais bien avant déjà, faisaient déjà la prévison de ce qui se passe, préféraient serrer leur confort égoïste dans leurs petits bras, de peur qu’on le leur prenne, comme un môme sert son jouet, refusant de voir que ce jouet les tue à petit feu (« bah, caca, veut pas retourner à l’age de pierre, moi, je préfère encore crever irradié ») !

    On va pas dans le mur, on y est déjà !!! Et il faudrait encore attendre ??? Mais attendre quoi ??? Attendre que ce soit la France qui connaisse une telle catastrophe (qui, entre nous, a déjà eu lieu, puisqu’en France, en 69, à Saint-Laurent-Des-Eaux, il y a eu un incident… mais on a déjà « oublié » cet accident de niveau 4 arrivé chez nous ou, parrait-il, se serait « impossible »…)

    Le mensonge est si énorme que pas un média n’a encore relevé que Tokyo est en alerte et qu’un nuage de césium et de sodium y a été relevé cette nuit !

    Franchement, si l’humanité est assez conne pour laisser, sans réagir, du moins sans se poser les questions que certains se posent aujourd’hui, un tel accident se produire sans tout faire pour empêcher que cela se reproduise, alors le deuil, nous méritons de tous le porter, et l’humanité ne mérite pas de continuer à survivre ! En tous cas, une chose est sûre, si nous sommes assez cons pour ne pas nous poser ces questions, nous n’en avons plus pour très longtemps…

  24. Joshuadu34joshuadu34

    On attend, donc, comme sur les exemples suivants :

    -1957, Windscale, en Grande-Bretagne, rejet « accidentel » de césium 137. Accident de niveau 5 (sur 7)
    – 1969, Saint-Laurent-Des-Eaux, en France (Loir-et-Cher), fusion de 5 barres dans un réacteur. Accident de niveau 4
    – 1971, Monticello, au USA, 190 m3 d’eau hautement contaminée est rejettée dans le Mississippi… Accident non mesuré
    – 1972, Alaska, au USA, fuite, dans le réseau d’eau potable d’un réservoir stockant dans de l’eau, des matières hautement contaminées… Accident non mesuré
    – 1974, le haut commissariat atomique reconnait, cette année là, 12 incidents radioactifs ayant provoqué un relachement dans l’atmosphère de matières contaminées…
    – 1975, feu dans le réacteur de Brown’s Ferry, aux USA, avec fuite de l’eau de refroidissement. Incident non mesuré…
    – 1979, Erwin, aux USA (toujours), fuite d’uranium dans la nature, incident non mesuré
    – 1979 (toujours), catastrophe de Three Miles Island, incident de niveau 5
    – 1979 (encore, décidément), suite à un « nettoyage » à Tucson, toujours aux USA, on relève, dans l’école voisine, des taux de radiation 3 FOIS SUPÉRIEURS AU MAXIMUM AUTORISÉ
    – 1980, de retour à Saint-Laurent, en France, la même centrale se retrouve fermée plus de 2 ans pour les mêmes raisons. Incident de niveau 4
    – 1981, à Tsuruga (Japon), 192 personnes meurent irradiées lors d’une fuite

    Voilà, ça, c’était AVANT Tchernobyl… En sachant, tout de même, qu’on apprend, régulièrement, que beaucoup d’incidents nous sont cachés…

    On attend toujours ?

  25. MinouMinou

    Je me pose cette question et je ne trouve la réponse nulle part : les protections des ingénieurs qui tentent de réparer les dégâts sont insuffisantes. Si les trois ou quatre (ou même une seule) centrales venaient à contaminer tout le Japon, alors comment les autres centrales japonaises continueront-elles d’être gérées, sachant que les réparateurs ne peuvent pas rester longtemps exposés aux radiations ? Laissées à l’abandon, que se passera-t-il ?

  26. Joshuadu34joshuadu34

    @ Minou, comme je le signale dans le sujet initial, 5 autres centrales connaissent, elles aussi, des problèmes de refroidissement (dont une située à 20 kms de Tokyo)…

    Maintenant, au cas ou ce qui se passe à Fukushima irait jusqu’à son terme, ce qui n’est réellement pas souhaitable mais semble, malheureusement en prendre le chemin, une centrale ou plus, ça fera pas grande différence si Ralph Lapp avait seulement à moitié raison puisque, alors, la totalité du territoire japonais, ainsi qu’une partie de l’Asie, seraient alors inhabitables du fait du taux de radiation pour quelques milliers d’années (sans parler des retombées sur les autres parties du monde, chez nous y compris)

  27. Tommili

    Salut Pim,
    http://www.greenpeace.org/italy/it/campagne/nucleare/maroni-referendum-nucleare/
    Ce lien (en italien) explique que entre le 15 avril et le 15 juin, il y aura un référendum, (prévu avant le désastre japonais.)
    Sinon, quelques petites lignes en français sur wiki relatent le référendum de 87, (qui l’a jamais su en France ?) à la suite de Tchernobyl, ils ont immédiatemment arrêté les quatre qu’ils avaient.
    Maintenant le Gros Con de Berlusque veut les remettre en service…(Si il fait çà je me mange mon passeport italien et ma carte d’identité française façon lasagne et je m’émigre à l’Antarctique, font chier tous).

    Tiens, va jeter un oeil.
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Sortie_du_nucl%C3%A9aire_civil

  28. Tommili

    La donzelle Dominique elle estchoquée la pauvre…
    On balance des déchets de merde dans le futur, des pourrisseries innommables pour la quasi éternité, QUI SERONT les futurs savants qui vont gérer çà ?
    Encore faudra t il que les générations futures (pourvues de trois yeux supplémentaires sur le front, quatre bras et tentacules probablement) puissent avoir les connaissances necéssaires, mais au train oú on casse l’enseignement public, çà m’étonnerait fort.

    Pauvre Dominique, je te dirais bien, comme notre Minou ( Dent dure et Griffe affûtée, toujours et encore, que la force soit avec toi) de dégager gentiment, mais je te dis : non, reste, et rends-toi compte que tu vis dans l’erreur et l’illusion, comme la plupart des gens…Car tu as peur, et c’est bien normal d’avoir peur, la peur fait réagir, elle peut être salutaire.

  29. Pim

    de niveau 4 encore hier, on est passé ce matin à 5 et maintenant à 6 …. sur une échelle de 7 (Tchernobyl)… Et ce n’est pas encore fini!

  30. Minou

    Le pire article négationniste que j’ai jamais vu :

    http://www.rue89.com/planete89/2011/03/15/apres-le-point-godwin-voici-le-point-tchernobyl-des-ecolos-195047

    Son auteur : Matthieu Creux (ça ne s’invente pas). Si je l’ai en face de moi je le démolis. Pas de pitié avec ces gens-là.
    TOUS EN CHOEUR, UMP, « centristes » et ¨PS « mettent en garde » les écolos qui « profitent de la situation » : http://www.publicsenat.fr/lcp/politique/nucl-aire-ump-ps-nc-mettent-tous-garde-cologistes-85242

    Nous avons à faire aux pires négationnistes. Nous devons être plus radicaux que jamais.

  31. Tommili

    http://www.youtube.com/watch?v=XJs0lP9Y3wI&feature=player_embedded

    Allez, un petit spot anti-nucléaire (comme si on en avait besoin) juste pour le fun. C’est en italien désolé, çà dit pour résumer : nucléaire, le PROBLEME SANS LA SOLUTION. Simpliste, efficace et le plus bouché des bas-du-front peut comprendre.
    Sinon, on peut déjà aller tous se pendre, c’est plus rapide que de crever irradiés.

  32. Dominique

    Bonsoir.
    Et bien !
    Vous me faites tenir des propos qui ne sont pas les miens …
    Quand je dis une minute de silence , c’est une image, et non je n’ai pas fait de prières !!
    Ou avez vous lu que je préconisais l’immobilisme, l’acceptation, que j’étais d’accord avec allègre ??
    Je dis simplement que ce n’était pas le moment, tout de suite le samedi, de lancer des polémiques.
    Mais ces polémiques et ce débat doivent avoir lieu bien sur.
    Je pense pour ma part que l’urgence depuis ce samedi c’est de faire ce qu’on peut pour aider les japonais, et surtout de réclamer de la transparence quant a la situation réelle.
    Vous allez me dire que transparence et nucléaire c’est antinomique, et a la vue de la PDG d’Areva sur France 2, en effet c’est pas gagne .
    Et pour Minou : en effet je me pose la même question : comment ils travaillent en ce moment sur ces réacteurs , et qui ?
    Ils refroidissent a l’eau de mer, mais elle part ou cette eau après ?
    Sinon, Minou, mon « aussi » n’avait aucun sous entendu religieux ou je ne sais quoi que tu inventes ! Tu pars trop vite sans savoir !!
    Je rappelle simplement que la planète ne doit pas non plus être érigée sur un piedestale, elle nous cogne elle aussi, depuis le début, voilà, il n’y a pas de notion de vengeance, juste unequilibre a respecter : c’est pas tout noir et tout rose.
    D’une façon plus générale, est il possible d’emettre un avis déviant de 5mm de celui de quelques commentateurs de ce blog sans ce faire de suite insulter , et sans que nos propos soient déformes, interprètes, etc, etc
    Bonne soirée

  33. MinouMinou

    Oh non, il ne s’agit pas d’un avis déviant de 5mm. C’est un espace infini qu’il y a entre votre conception du monde, qui n’est que haine en vengeance et mépris envers la vie, et la conception de ceux qui lui disent oui à la vie, dans sa totalité.

    « Je rappelle simplement que la planète ne doit pas non plus être érigée sur un piedestale, elle nous cogne elle aussi, depuis le début […] »

    Traduction : elle l’a quand même un peu mérité la salope ; nous l’avons bien mérité, nous tous salops ; nous avons bien fait de démolir notre habitation parce qu’elle n’était pas à notre goût, et d’avoir rien laissé pour la reconstruire. Nous expions notre « péché d’exister » en détruisant l’humanité.

    « Sinon, Minou, mon « aussi » n’avait aucun sous entendu religieux ou je ne sais quoi que tu inventes ! »

    Tu me prends au pied de la lettre. Je te parle des valeurs chrétiennes. Tu n’es peut-être pas chrétienne mais le discours que tu tiens est celui de la doctrine chrétienne : l’existence est méchante, la terre est hostile, je dois m’en rendre maître et possesseur. TU COMPRENDS ? Je te parle de valeurs. Et la liste est longue, des valeurs que nous a laissé cette religion à l’agonie : le mépris de « l’ici-bas » et la glorification du paradis, la rétribution pour avoir « supporté » le calvaire de l’existence – tout ça n’existe pas, par exemple, dans la religion grecque ancienne. Ce sont les valeurs chrétiennes en particulier, et monothéistes en général qui nous ont mené là. Non ? Alors argumente ! Et surtout cultive-toi ! Mille fois j’ai donné des arguments aux propos que j’avance.

    Les valeurs d’autres civilisations n’ont pas mené et ne pouvaient pas mener au mépris de la terre et de l’humanité. Pas celles des Grecs, pas celle des Indiens d’Amérique, pas celles, généralement, des peuples païens. Peu importe leur « naïveté », leurs « croyances », leur « crédulité » (appelez ça comme vous voulez) ! Peu importe, parce que leurs valeurs n’ont pas rendu la Terre inhabitable.

    Que sert de haïr la terre puisqu’elle est la plus forte ? Tu auras beau dire tant que tu veux « elle nous cogne aussi », cela ne changera rien. Rien du tout. Elle est plus forte. Alors autant accepter l’ « injustice » de l’existence, non ? Pourquoi ne pas accepter la fatalité qu’il y ait dans la nature des bêtes qui croquent et qui griffent, qu’il y ait des tempêtes, des maladies, etc. ? A quoi sert un tel discours ? Pourquoi « aussi » ?

    Lis donc les poèmes de Nietzsche « Prière à la vie » et « Sanctus Januarius » et arrête de cracher ton venin sur la cruauté de l’existence. Cela ne changera rien. La technique moderne, tout ce qui était censé « libérer » l’homme de sa condition précaire, de son « animalité » n’a fait qu’empirer les choses : regarde le résultat ! regarde où cette obsession du confort (par haine de la vie, par haine du corps – tiens ! elle n’est pas chrétienne cette haine du corps peut-être ?! ne pas marcher, rouler en bagnole parce que la marche c’est l’enfer, etc., pas chrétien ça ? l’idée de progrès, pas chrétienne ? l’idée de but, de sens de l’histoire, de Jugement dernier, pas chrétien ?) nous a mené !

    Ouvre les yeux ! Cultive-toi ! Essaie de comprendre d’où viennent les valeurs de notre chère modernité. Résiste à la paresse ! Sapere aude ! Aie le courage de te servir de ton entendement !

  34. Dominique

    Mais enfin, j’en ai rien a faire de tes chrétiens, mais alors rien du tout.
    Que ce que nous sommes maintenant vienne de ce que nous étions avant ? Oui. On est influence ? Oui.
    Et alors ? On se suicide ??
    Non on fait avec, en évitant de jouer au donneur de leçon condescendant comme tu te complets a être ici ( je doute que dans le réel ce soit pareil…..
    La nature est la plus forte , oui ! Alors abandonnons ce concept ridicule d’orgueil de « sauver la planète  » !
    ou as tu vu que ma conception de la vie n’était que haine, vengeance et mépris de la vie ??? C ‘est écrit ou ça ??
    Bonne soirée

  35. MinouMinou

    C’est écrit ici : « La Planète aussi est dangereuse ».
    Et là : « Je rappelle simplement que la planète ne doit pas non plus être érigée sur un piedestale, elle nous cogne elle aussi, depuis le début, voilà, il n’y a pas de notion de vengeance, juste unequilibre a respecter : c’est pas tout noir et tout rose. »

    Je connais la langue chrétienne. Je sais lire entre les lignes, si tu préfères.

  36. Dominique

    Bonsoir.
    Tu sais, tu sais, surtout tout mieux que les autres, et même ce que je n’ai pas dit !
    encore un effort, et ce sera parfait.
    Est ce donc si difficile de reconnaitre que la nature est, elle aussi pas tendre ? Les épidémies de peste, de choléra, les famines, les sécheresses, le sida, les tremblements de terre, les dinausores , tu
    En veux des exemples ? Ce n’est pas lire entre les lignes que de reconnaitre ces catastrophes naturelles.
    Et bien sur, cela n’exonère en rien les dommages et les absurdités crées par l’homme. Dire cela ne veut dire en rien qu’il faudrait se venger de la nature pour tous ces faits. Ferais tu du négationnisme a l’envers ?
    Et encore une fois, je répète que je trouve énorme le manque d’info de la part des japonais , c’est sur très grave, Anne lauvergeon a raconte des conneries avant hier, allègre aussi, et le débat est obligatoire.
    On ne peut se dire ça sans s’arsouiller ??
    Bonne soirée et je persiste : une pensée pour les japonnais…

  37. Joshuadu34joshuadu34

    le problème, Dominique, c’est que ce débat obligatoire n’a pas eu lieu une seule fois dans les médias ! A t’on une seule fois communiqué sur les dangers réels de ce qui se passe à Fukushima ? Non ! Depuis le début, la situation est volontairement sous estimée, volontairement tronquée et, ce texte qui n’est qu’à moitié de moi, s’il était déjà « catastrophiste » était, initialement, encore loin de la réalité quand aux conséquences de la catastrophe qui se joue…

    De même, vouloir ramener la responsabilité de cet incident sur les épaules de la nature, et vouloir dédouaner ainsi l’homme de ses réelles responsabilités est une fumisterie sans nom ! Avez vous, une seule fois, entendu cité la compagnie électrique niponne dans la liste des responsables ? Non ! Et pourtant, cette compagnie est loin d’être exemplaire, puisqu’elle s’est faite spécialiste en manipulation de chiffres et de rapports de sécurité !

    Ainsi, donc, selon vous, et selon les médias aussi, le tremblement de terre et le tsunami sont les seuls responsables de la situation… Remarquez, dans ce cas, laissez moi vous dire que les japonais sont, quand même, de sacrés crétins, puisqu’ils sont capables de construire des tours de plusieurs dizaines d’étages qui résistent à de tels séismes, mais qu’ils ne savent pas construire une centrale nucléaire capable d’en faire autant… D’autant que, pour eux, le danger du nucléaire n’est pas vraiment inconnu ! Ils sont quand même bien placés pour savoir ce que donne une iradiation, non ? Mais la sécu des centrales, c’est peanuts… Et là, pas de responsabilité de leur part…

    Vous êtes réellement si naive que ça ???

    Et parlons-en, des médias… Qui invitent-ils ? Les anti nucléaire, pour contrebalancer la parole des pro nucléaires présents systématiquement sur leurs plateaux ? Non ! De simples scientifiques, alors ni pour ni contre, mais qui, dans leurs travaux, et il y en a, avaient prévu ce qui se passe ? Non ! C’est les mêmes têtes qu’on voit sur les plateaux et dans les journaux (pour ne pas dire que les seules voix audibles, jusqu’à présent, n’ont été que celles de ceux qui s’engraissent grâce au nucléaire, ce qui est une réalité évidente) !

    Et quelles sont les questions posées, dès qu’on parle de sécurité nucléaire française ? Les questions concernant les deux incidents de niveau 4 déjà survenus ? Non ! Les questions émanants d’un rapport rendu après le 11 septembre 2001 qui soulève le problème du manque de sécurité dans les bains de refroidissement de combustible présents aussi en France en nombre, en cas d’attaque terroriste ? Non ! Les question concernant les rapports falsifiés en France concernant la sécurité au rabais de certaines centrales ? Non ! Et il est encore moins question du retraitement des déchets, tout aussi dangereux !

    Non, la seule question posée, comme si c’était le SEUL risque, c’est : un tremblement de terre de force 9, en France, peut-il provoquer un tel accident ! Comme si, déjà, un tel tremblement était possible et comme si, surtout, c’était le seul risque (je rappelle qu’à Three Mile Island, à Tchernobyl, mais aussi dans le cas des deux plus gros incidents français, ces incidents étaient dus à des négligences, et pas à la « nature ») !

    La nature a bon dos, et, dans ce cas, est bien utile pour tenter de dédouaner l’homme de son entière responsabilité dans cet incident ! Et vous ne faites qu’aider à cette fumisterie par le débat que vous tentez de mettre en place ! Mais, si vraiment vous êtes encore persuadée de la totale responsabilité de la nature dans cet incident, j’aimerai juste que vous m’expliquiez comment cette nature a pu forcer l’homme à construire un batiment si sensible qu’une centrale atomique à un endroit ou il savait parfaitement qu’elle courait le risque d’être détruite ? Sans compter que Fukushima n’est pas la seule centrale dans ce cas, puisque les ricains ont même poussé la connerie jusqu’à construire une centrale sur la faille de San Andreas ! Remarquez, comme ça, le jour du Big One, quand la centrale petera comme celle-ci, on pourra aussi mettre les dizaines de milliers de morts (centaine) sur le bilan de la catastrophe naturelle, et hop, comme par magie, on fera disparaittre l’avidité, la cupidité et la connerie de la tête de la liste des responsables, là ou ils devraient pourtant être !

    Et tiens, puisqu’on y est, dans la nature ! Expliquez moi donc comment cette méchante nature a pu pousser ces braves hommes à construire massivement en bord de mer, dans une zone sujette aux tsunami ? Elle s’y prend comment, la nature, pour rendre l’homme si bête qu’il s’installe là ou il sait qu’il va crever ?

  38. MinouMinou

    Tu peux persister tant que tu veux. Ma pensée à moi va à l’humanité. Si tu pensais à l’humanité tu ne dirais pas des conneries du genre « il faut attendre le bon moment pour poser des questions ». Le Japon n’est pas une planète à part, c’est toute l’humanité qui est concernée. La Terre est une.

    Non je ne sais pas tout mieux que les autres ! Je mets à jour ta conception du monde, qui est chrétienne, donc néfaste, mais tu ne t’en rends pas compte, ou alors tu es trop lâche pour penser. Toi, tu ne réponds pas à l’appui d’arguments, tu fuis, tu nies, tu mens. Mais c’est gros comme un champignon atomique.
    Tu persistes à dire que « la nature, elle aussi, n’est pas tendre ». Il y a donc la notion de compétition entre l’homme et la nature dans tes propos. Je fais du négationnisme à l’envers ? Mais tu ne prends pas le temps de lire ? Tu te sens bien ? Oui, l’homme est livré au danger de la nature, ET ALORS ? WHAT’S THE POINT ???
    « L’homme » n’a pas toujours été cartésien, ni chrétien. Il y avait des hommes, des civilisations avant Descartes et le christianisme. Et à beaucoup de ces hommes et de ces civilisations, l’idée de compétition, de séparation totale entre l’homme et la nature ne se présentait pas, du moins pas du tout de cette manière : ton jugement est typiquement moderne. Or l’humanité ne se résume pas à l’époque moderne, tu vois ?
    Traduit en français, ton discours chrétien donne : « les nucléocrates et ceux qui leur abandonnent le pouvoir détruisent l’habitation de l’homme, OUI-MAIS-les-épidémies-de-peste-de-choléra-les-famines-les-sécheresses-le sida-les-tremblements-de-terre-les-dinosaures ». EN QUOI EST-CE UN ARGUMENT ? EN QUOI ? WHAT’S THE POINT ?

    Et que fais-tu du « se rendre comme maîtres et possesseurs de la nature » ? Cela ne te pose aucun problème ? Tout ce que tu as à répondre, c’est la-nature-elle-aussi-elle-est-méchante. Dans quel but ? On dirait du Julliard (« Non à la déesse Nature ! »). Le degré zéro de la pensée.

    « […] abandonnons ce concept ridicule d’orgueil de « sauver la planète » ! »

    Parce que c’est ridicule et orgueilleux de vouloir sauvegarder l’humanité ? Développe je te prie. Ne lance pas des phrases comme ça sans développer. Où veux-tu en venir précisément ? Tu es incapable d’argumenter. Tu es lâche.

  39. Jean-Marc

    Interessant (et flippant), tes listes, Joshua.

    « Non, la seule question posée, comme si c’était le SEUL risque, c’est : un tremblement de terre de force 9, en France, peut-il provoquer un tel accident ! Comme si, déjà, un tel tremblement était possible et comme si, surtout, c’était le seul risque (je rappelle qu’à Three Mile Island, à Tchernobyl, mais aussi dans le cas des deux plus gros incidents français, ces incidents étaient dus à des négligences, et pas à la « nature ») ! »

    J’y rajouterai une cause de défaillance à craindre… comme au Japon :
    les pb de refroidissements :

    Du fait de l’état des nappes phréatiques et de la conso d eau en été (en particulier agricole (vive le maïs…)), et du réchauffement de l’eau des rivières en été,
    Par manque d’eau/manque d’eau suffisament froide, on a déjà eu, en france, des arrêts forcés de centrales.

    En fait, par sécurité, au dessus de CHAQUE centrale française, il faudrait un barrage-tampon contenant de quoi refroidir les réacteurs pendant 3-4 semaines.
    Ainsi, même en cas de forte sécheresse, il n’y aurait pas de pb
    (sauf catastrophe naturelle ou provoquée* : innondations, coulée de boues,… qui viendraient salir l’eau du barrage, la rendant impropre à venir dans les tuyaux de la centrale)

    * provoquée :
    attentat/guerre… mais SURTOUT, irresponsabilité des politiques, avec, par exemple, la politique agricole : le coupage de haies et le lessivage des champs par l’agriculture indus, qui entraine des coulées de boues. On pourrait aussi parler de la politique des transports et de l’aménagement du territoire : l’augmentation des routes (surfaces bitumées) et des zones périurbaines, avec leurs sols absorbant et régulant bcp bcp moins l’eau qu’un champs bio, qu’une prairie ou une forêt (effet régulateur de l’humus).

    Bien sûr, du fait du coût de tels barrages, on peut être certain qu’ils ne seront jamais fait…
    le nucléaire est choisit car il est moins cher… quand il est fait au rabais.
    Si on le fait proprement, alors, il devient de suite moins interessant.

    (Par exemple, si Areva payait correctement son uranium au niger, alors il n’y aurait sans doute pas eu d’enlevement de son personnel, et la france ne serait pas intervenue : gains privés, risque pour le personnel, et sauvetage et coûts publics…)

  40. Pim

    En ces temps de blagues de mauvais gout, indécentes etc. je ne résiste pas à celle ci. http://www.le-nucleaire-recrute.com
    Ha? c’est pas une blague?
    Alors Dominique, ce site te choque t il plus que nos propos? Moi ca me choque énormément, surtout quand tu vois les arbres verts etc. etc.

  41. Jean-Marc

    Sinon, le réacteur 3 de Fukushima fonctionnent avec du MOX :

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Combustible_MOX#Utilisation_au_Japon
    http://www.midilibre.com/articles/2011/03/12/A-LA-UNE-L-inquietude-Melox-fournisseur-de-la-centrale-nucleaire-japonaise-1563743.php5

    Le MOX est un produit contenant de l’uranium+plutonium, issu du retraitement des déchets des centrales classiques, enrichis en leurs éléments les plus radioactifs :

    L’enrichissement en plutonium rend les centrales utilisant du MOX potentiellement plus dangereuses que celles qui utilisent « simplement » de l’uranium, et, en cas de surchauffe, le résultat pourrait être largement pire (différence entre une bombe A, et une bombe H… entre Hiroshima, et Nagasaki)

    Les gens d Areva expliquent que la concentration en plutonium est trop faible pour arriver à la bombe H… ce qui doit être vrai, mais celà offre quand même, en cas d’incident, une dispersion de radio-éléments plus variés et bcp plus dangereux que sur une centrale fonctionnant au combustible classique (Youpi…)

    Sinon, pour faire le suivi du MOX (entre autre), avant le T+TS il y avait des gens d Areva au Japon : ils ont tellement confiance dans les centrales fonctionnant avec leur produits, qu’ils viennent de recevoir l’ordre de s’éloigner de 1 000km de Fukushima, et de partir vers le sud du Japon.

    Je me demande bien comment, à 1 000km, ils vont réussir à suivre précisément ce qui se passe, et ce qu’ils vont faire…

    p.s.
    autres « avantages » du MOX :
    il permet, en le concentrant, de faire l’armement nucléaire français (différentes bombes H, lançables depuis un avion ou un sous-marin (Albion a fermé)), d’où le soutien sans faille des gouvernants à Areva.

    En corollaire, cette possibilité d’usage militaire fait que c’est aussi un combustible nucléaire très recherché par les dictateurs ou terroristes, vu qu’il leur permettrait de faire des bombes pire qu’avec de l’uranium.

  42. BromptonAddictBromptonAddict

    Je ne sais pas si quelqu’un a un avis sur le sujet, mais on n’a pas vu d’images du tsunami passant sur la centrale de Fukushuma (alors qu’il y a des caméras partout autour des centrales).

    On peut maintenant avoir des vues satellites de la zone après le tsunami. Ce qui me paraît étrange c’est qu’il y a peu de dégâts autour de la centrale. On voit de la casse devant. Pas loin sur les côtés, on voit des maison à terre. Mais sur le site, les arbres sont encore debout. Les routes sont toujours en place…
    Il semblerait que le tsunami ait beaucoup moins fait de dégâts sur cette zone que sur les images qu’on a vues à la TV notamment autour de l’hôpital de Sendaï.

    Sûrement que le système de refroidissement a été abîmé par le tsunami, car les médias l’ont dit. Mais cela pourrait aussi être dû à une dégradation due « uniquement » au tremblement de terre.

    Mais ce n’est qu’une supposition car je ne suis expert dans aucun de ces domaines.

    Avant le tsunami : http://maps.apocalx.com/constructions-batiments-ponts/centrales-nucleaires/1033-centrale-nucleaire-de-fukushima-daiichi.php
    Après le tsunami (il faut charger le fichier et le visionner sur Google Earth) : http://www.passion-radio.org/blog/google-earth-photos-du-seisme-et-tsunami-au-japon-avant-apres/48399

  43. dominique

    @JOSHUA : je n’ai rien dit de tel, il suffit de me lire ….
    Ou ais je écris que la nature était responsable de ce qui se passe au Japon ??? nul part !! pourquoi cette assertion, alors ??
    et j’ai dit au moins deux fois que le manque de transparence des Japonnais était honteux, et que le débat en France devrait avoir lieu : nous sommes donc presque d’accord…!
    Mais, et là c’est pour Minou, nous sommes dans un pays démocratique, le débat doit avoir lieu dans les mois qui viennent, il parait qu’il va y avoir une éléction Présidentielle : voilà le moment ! et c’est bientôt, pas aux calandes grecques.
    Que mon jugement soit moderne, et bien nous sommes en 2011, même si ça ne te plais pas.
    Pour le reste, jeune homme, ce n’est qu’insultes non constructives, comme souvent les échanges avec vous ( voir Alain sur un autre post en ce moment par exemple ).
    Savez vous, ne serais qu’une seconde, que moi, en tant que femme de 52 ans, comment j’ai souffert de cette culture/morale judéoChrétienne ?? notemment dans l’épanouissement de ma sexualité ? non, vous ne savez pas, vous n’étiez pas né.
    Réfléchissez un peu avant de faire la police ici, et laissez les autres s’exprimer sans les rabaisser sans arrêt.
    Sinon une question, certe hors sujet, mais : voter FdG au premier tour en 2012 est certe tentant, voir même la seule solution. Le problème c’est que la dispersion des voix de la gauche au premier tour va certainement nous amener à une situation identique à celle de 2002…
    Et donc de fait nous voilà reparti pour 5 ans avec l’autre nain !
    Mais il est malheureusement aussi vrai que voter DSK par exemple, au premier tour, c’est pas jojo non plus…
    c’est Cornélien !
    bon courage aux japonnais et bonne soirée

    ps : ah oui sur l’expression sauver la planète, je m’explique.
    oui je trouve cette idée bouffie d’orgueil. sauver la planète !!!
    parlons de sauver l’Homme, la ok, mais la planète….elle était avant nous, elle sera là après, donc les vanités de ce genre, merci !
    Un peu comme une autre personne qui disait dans un autre sujet que lêtre humain  » détruisait  » le climat : non !
    l’activité humaine change le climat, plutôt deux fois qu’une, mais en aucun ne le détruit, soyons sérieux pour être crédible

  44. CarFree

    Je sens que la « théorie du complot » va bientôt arriver… Pour info, des internautes arrivent sur carfree en provenance de google en tapant les mots-clés « OVNI Fukushima »…
    On va bientôt nous dire que les Mayas l’avaient prédit, à moins que ce soit Nostradamus ou Paco Rabanne… Il parait même qu’Elisabeth Teissier avait prévu pour le 11 mars une pleine lune à sec dans la conjonction Priape-Hermaphrodite…

    Plus sérieusement, si j’ai bien suivi, le séisme a provoqué l’arrêt du système électrique de la centrale et le déclenchement des système de secours basés entre autres sur le fonctionnement de groupes électrogènes diesel pour alimenter en eau les réacteurs… groupes électrogènes qui se sont retrouvés noyés 15 minutes plus tard quand le tsunami est arrivé.

  45. BromptonAddictBromptonAddict

    Ce que je voulais dire par là est que les officiels français peuvent vouloir maximiser la situation pour minimiser la nôtre. Tout cela en disant que chez nous, on a des zones sismiques mais pas de zone à tsunami. Et donc, cela voudrait dire que chez nous, on a beaucoup moins de risque.

    Je n’ai vu aucune théorie sur le sujet.
    Mais que le système de refroidissement principal ne fonctionne pas en raison du black-out électrique, c’est compréhensible.
    Le système thermique de secours a pris le relais. Il a fonctionné pendant un certain temps, car ils sont même pompé de l’eau de mer avec.
    En revanche, il est tombé en panne ensuite, mais pas forcément à cause du tsunami, c’était ce que je voulais dire.
    Mais ce n’est qu’une supposition, bien sûr.

  46. Anthony Grégoirebaillecyclist

    Il ya une zone à tsunami en France, sur les bords de méditerranée, mais surement moins probable qu’au Japon. 1979 : Un tsunami à Nice, dégats sur l’aéroport.

  47. MinouMinou

    « Mais, et là c’est pour Minou, nous sommes dans un pays démocratique, le débat doit avoir lieu dans les mois qui viennent, il parait qu’il va y avoir une éléction Présidentielle : voilà le moment ! et c’est bientôt, pas aux calandes grecques. »

    Ce n’est pas à vous de décider du moment. Le plus tôt ne peut qu’être le mieux, s’il n’est pas déjà trop tard. Le temps est compté. Démanteler les centrales nucléaires prendra au minimum trente ans, et les catastrophes climatiques vont être de pire en pire, la tâches des démanteleurs sera donc compliquée.

    « Que mon jugement soit moderne, et bien nous sommes en 2011, même si ça ne te plais pas. »

    Ouè, faut vivr’ avec son temps, com’ dirait l’aut’… “Nous sommes en 2011”. Quelle phrase pleine de vide ! Quel creux ! Ridicule…

    « Sinon une question, certe hors sujet, mais : voter FdG au premier tour en 2012 est certe tentant, voir même la seule solution. Le problème c’est que la dispersion des voix de la gauche au premier tour va certainement nous amener à une situation identique à celle de 2002… »

    Je comprends ton inquiétude. Mais attention, c’est exactement le discours que tiennent les médias et le PS : « Ne dispersons pas les voix ! Tous en rangs serrés ! Mélenchon va faire perdre la gauche ! » Mais quelle gauche ? Celle de DSK, de Valls, d’Aubry, de Montebourg, de Hamon, de Royal, qui ne fait qu’accompagner le libéralisme, qui reprend en choeur avec la droite le refrain sur l’ “indécence” des écolos qui “profitent de la situation”, qui “s’agitent” à l’approche des cantonales? Celle qui n’envisage pas de sortir du nucléaire ? Celle qui ne résistera pas une seconde devant les patrons qui menacent de délocaliser en cas de taxation ? Celle qui dit que les 35 heures sont “une posture du passé” (Valls), qu’on-vit-plus-longtemps-donc-c’est-normal-de-travailler-plus-longtemps (DSK-Aubry + Montebourg qui noie le poisson), celle qui coupe les allocations des handicapés en Roumanie (DSK) ? Celle qui impose des plans d’austérité dans tous les pays (DSK) ? Celle qui dit que Mélenchon est trop dur avec les journalistes (Hamon) ?

    La folle ambition du Front de Gauche, c’est de passer devant le PS, et de le forcer à se ranger derrière lui, de se plier aux exigences de la souveraineté populaire. Si le NPA sort de son sectarisme et rejoint le FdG, tout peut changer du jour au lendemain. Dans certains cantons il y a déjà des alliances avec le NPA. Les élections cantonales seront le premier vrai sondage. Si le FdG arrive à 10%, alors il sera “crédible”.

    ps : ah oui sur l’expression sauver la planète, je m’explique.
    oui je trouve cette idée bouffie d’orgueil. sauver la planète !!!
    parlons de sauver l’Homme, la ok, mais la planète….elle était avant nous, elle sera là après, donc les vanités de ce genre, merci !

    Ben en fait la terre est l’habitation de l’homme ; sauver son habitation, c’est sauver l’homme, non ? Tu chipotes là. Détends-toi…

  48. Tommili

    « Un tsunami à Nice, dégats sur l’aéroport. »
    Pas grave çà, c’est même bien, tout ce kérosène non brulé…
    Et fini de bétonner les côtes, qu’on rende le littoral aux pins parasol et que les riches aillent polluer ailleurs.

    Aéroport de Nice DEGAGE. Vive les tsunamis sur la Côte !

  49. Anthony Grégoirebaillecyclist

    D’accord avec toi Tommili, un aéroport en moins, c’est bien, mais pas loin à Toulon, y a aussi un arsenal militaire en pleine ville de Toulon, accueillant 8 réacteurs nucléaires pour ses sous marins et porte avion, et ça ferait du dégat.
    Toulon a déjà ses trophées, « le clou rouillé », plus grands nombre de dépassement de pics de pollution atmosphérique, faudrait pas y rajouter le nucléaire!

  50. Tommili

    « Mais quelle gauche ? Celle de DSK, de Valls, d’Aubry, de Montebourg, de Hamon, de Royal »
    Ah ils seraient de gauche ceux-là ? Surtout quand on voit la dégaine du DSK. Burlesque…
    Minou, dis voir, j’hésite entre le Méloche et la Joly, les deux-là ils pourraient peut-être faire du bon boulot ensemble,au-delà des petites divergences, non ? En récupérant accessoirement peut-être l’autre gueule de crocodile, là, Besancenot.

    Mais bordel quelqu’un va t il enfin m’expliquer ce que veulent exactement toutes ces têtes « pensantes » à la fin, lequel veut réellement le bien du peuple et lequel n’agit que pour son petit soi-même et sa petite gloriole…

  51. MinouMinou

    Salut Tommili ! Non, bien sûr les DSK & co. ne sont pas de gauche. Pour ta question concernant le Méluche et la Joly, tu peux simplement regarder quelques vidéos et lire leur programme. Joly n’a pas la volonté d’en finir avec le capitalisme. Elle a voté pour le nucléaire avec tous ses copains « écologistes » d’EÉ/LV en novembre 2009 (sauf Bové qui s’est abstenu). Elle veut rendre la finance « moins nocive, voire positive », etc. Je l’aime bien, mais elle est molle, elle n’est pas de taille, et comme Lipietz elle veut rendre moins mauvais le capitalisme sur une période de 60 ans. Ses propos sont totalement contradictoires : elle reconnaît qu’il y a une extrême urgence (« situation urgentissime », ce sont ses mots) et pourtant, comme Lipietz, elle dit qu’il n’y a pas, dans l’immédiat de rupture radicale possible avec le productivisme (j’avais parlé ici [5ème commentaire mais il doit bien y avoir la vidéo sur internet puisque la conférence était filmée] des propos inadmissibles tenus par Joly lors d’une conférence à laquelle j’ai assisté en novembre). Or nous devons être plus radicaux que jamais. Le pauvre Lipietz aussi est complètement contradictoire : il admet que dans 50 ans il sera trop tard, mais pourtant affirme qu’il n’y a pas de rupture radicale possible. Il reconnaît son pessimisme. Mon pessimisme à moi me pousse à plus de détermination. Le sien le pousse à faire des compromis. Or il n’y a pas de compromis possible. Il faut être radical. Qu’on nous crache des « bougie » et des « cavernes » et des « silex » à la gueule, c’est inévitable ; à nous de montrer à ces cons que c’est leur modernité de merde qui va les mener non pas à la bougie, mais au néant.
    Mélenchon veut en finir tout de suite, il est déterminé. Il tiendra bon face aux patrons. Personne ne le fera chanter, ni les États-Unis, ni l’Europe, personne, parce que l’Europe n’est rien sans la France ! C’est nous qui nous imposerons. Mélenchon est à mon sens le plus radical. Le mieux est que tu te fasses une idée par toi-même. Ça fait plusieurs fois qu’on m’accuse de propagande ici… Qu’on m’accuse de mélenchonâtrie, je m’en tape, j’ai déjà dit mille fois que j’étais en grand désaccord sur des points essentiels (croyance au progrès par ex.), mais en accord total avec la priorité : la fin du capitalisme, la sortie du nucléaire, l’éducation populaire, la réappropriation des médias, etc. J’espère que Besancenot finira par se bouger. En un an il peut se passer beaucoup de choses.

  52. Tommili

    Oups, Baiilecyclist, j’avais pas pensé à çà, mais tu sais ce que c’est, on s’égare on s’énerve…

    Oui Minou, je t’entends bien, et je penche raisonnablement pour Mélenchon je l’avoue, le problème c’est qu’à force de brailler trop fort il effraie les « braves gens », qui, si ils n’étaient pas si trouillards et si douillets, devraient logiquement voter en masse pour lui, encore faudrait-il qu’il prenne plus la parole (ou qu’on lui accorde, je sais pas) sur les chaînes dites « populaires ». Et dans l’hypothèse où il serait élu, la France deviendrait le paria de l’Europe, voire du monde, on devrait vivre pratiquement en autarcie, car à ce que je sais, son programme est radicalement à l’inverse du système actuel dans lequel se débat ce pauvre monde, une belle utopie, trop beau pour être vrai peut-être, mais en tout cas couillue.

    Pis moi la bougie et la caverne, si il faut je m’en contente, pas de prob’…

    Allez, çà lui fera une voix de plus, il est déjà à 5 %dans leurs sondages de merde…Salut

  53. MinouMinou

    La France ne deviendra pas le paria de l’Europe. L’Europe ne peut rien sans la France, c’est un fait. Ce n’est pas une hypothèse. L’Europe ne pourra pas nous menacer de quoi que ce soit, elle devra négocier, s’adapter aux décisions du deuxième plus grand pays d’Europe (au sens de puissance économique). C’est nous qui ferons chanter l’Europe, nous serons un modèle de révolution citoyenne, comme nous l’avons été deux cents ans. Nos voisins italiens, allemands, anglais forceront leur gouvernants à dégager et feront comme nous, parce qu’il verront que ça marche. Il faut tenter, c’est tout, parce que notre dernière chance c’est de nous imposer, de ne faire aucun compromis.
    Vivre en autarcie, pourquoi pas ? Tout dépend de ce que tu entends par là. S’il s’agit de relocaliser, de ne plus piller l’Afrique, de prendre des mesures radicales de protectionnisme, d’en finir avec le libre échange, de désindustrialiser l’agriculture (donc de « revenir » à la paysannerie d’autrefois), alors vive l’autarcie !
    Oui cette histoire de sondages c’est de la grosse merde… Cependant, il y en a un qui donne 10% au Front de Gauche, ce qui est plutôt crédible pour une fois. 10% suffiront pour prouver que le FdG est « légitime ».

    Quant au Méluche brailleur, il est partagé entre le conseil de ses militants qui lui disent d’y aller piano, et le conseil de ceux qui lui disent qu’il est encore trop modéré. Il a dit lui-même ne pas pouvoir trancher… C’est compliqué…

Les commentaires sont clos.